SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion

source: ANSM - Mis à jour le : 21/03/2016

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Huile de soja raffinée... 60,0 g

Triglycérides à chaîne moyenne.. 60,0 g

Huile dolive raffinée..... 50,0 g

Huile de poisson riche en acides oméga 3... 30,0 g

Pour 1000 ml démulsion pour perfusion

Apport énergétique total : 8,4 MJ/l (= 2000 kcal/l)

pH : environ 8

Osmolalité : environ 380 mosm/kg

Excipients à effet notoire : 1000 ml démulsion contiennent jusquà 5 mmol de sodium (sous forme dhydroxyde de sodium et doléate de sodium).

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Emulsion pour perfusion.

Emulsion blanche et homogène.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Apport d'énergie, d'acides gras essentiels et d'acides gras oméga 3, dans le cadre d'une nutrition parentérale lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.

4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Posologie

La capacité des patients à éliminer les lipides déterminera la posologie et le débit de perfusion. Voir rubrique 4.4.

Adultes

La dose standard est de 1,0 2,0 g de lipides par kg de poids corporel et par jour, ce qui correspond à 5 -10 ml/kg de poids corporel/jour.

Le débit de perfusion recommandé est de 0,125 g de lipides par kg de poids corporel et par heure, soit 0,63 ml de SMOFlipid/kg de poids corporel/heure. Il ne doit pas dépasser 0,15 g de lipides/ kg de poids corporel/ heure, correspondant à 0,75 ml de SMOFlipid/kg de poids corporel/heure.

Population pédiatrique

Nouveau-nés et nourrissons

La dose initiale doit être de 0,5 à 1,0 g de lipides/kg de poids corporel/jour puis sera augmentée par palier de 0,5 à 1,0 g de lipides/kg de poids corporel/jour jusquà 3,0 g de lipides/kg de poids corporel/jour.

Il est recommandé de ne pas dépasser une dose journalière de 3,0 g de lipides/kg de poids corporel ce qui correspond à 15 ml de SMOFlipid/kg de poids corporel.

Le débit de perfusion ne doit pas dépasser 0,125 g de lipides/ kg de poids corporel/heure.

Chez les nouveau-nés prématurés et de petit poids, SMOFlipid doit être administré de façon continue sur environ 24 heures.

Enfants

Il est recommandé de ne pas dépasser une dose journalière de 3,0 g de lipides/kg de poids corporel ce qui correspond à 15 ml de SMOFlipid/kg de poids corporel.

La dose journalière doit être augmentée progressivement tout au long de la première semaine dadministration.

Le débit de perfusion ne doit pas dépasser 0,15 g de lipides/kg de poids corporel/heure.

Mode dadministration

En perfusion par veine centrale ou périphérique.

Publicité
4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

·Hypersensibilité aux protéines de poisson, duf, de soja ou darachide ou à lune des substances actives ou à lun des excipients mentionnés à la rubrique 6.1 ;

·Hyperlipidémie sévère ;

·Insuffisance hépatique sévère ;

·Troubles sévères de la coagulation sanguine ;

·Insuffisance rénale sévère sans possibilité dhémofiltration ou de dialyse;

·État de choc en phase aiguë ;

·Contre-indications générales dun traitement par perfusion : dème pulmonaire aigu, hyperhydratation, insuffisance cardiaque décompensée ;

·États instables (par exemple : état post-traumatique sévère, diabète sucré décompensé, phase aiguë de linfarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, embolie, acidose métabolique, sepsis sévère et déshydratation hypotonique).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

La capacité délimination des lipides varie suivant les individus et doit donc être surveillée, selon les soins de routine du médecin. En général, ce contrôle est réalisé en mesurant les triglycérides plasmatiques.

SMOFLIPID doit être administré avec précaution chez les patients ayant un risque important dhyperlipidémie (par exemple : patient ayant un taux élevé de lipides dans le sang ou sepsis sévère ou nourrisson de très petit poids).

La concentration sérique en triglycérides ne doit en général pas dépasser 3 mmol/l pendant la perfusion. Si le taux de triglycérides plasmatiques ou sériques augmente de plus de 3 mmol/l pendant ou après la perfusion, ladministration de SMOFLIPID doit être interrompue ou, le cas échéant, poursuivie à une posologie plus faible. Un surdosage peut conduire à un « syndrome de surcharge graisseuse », voir rubrique 4.8.

Ce médicament contient de lhuile de soja, de lhuile de poisson et des phospholipides duf, qui peuvent provoquer de rares réactions allergiques. Des réactions dallergie croisée ont été observées entre le soja et larachide.

SMOFLIPID doit être administré avec précaution chez les patients ayant un trouble du métabolisme lipidique, notamment dans les cas dinsuffisance rénale, de diabète sucré, de pancréatite, de fonction hépatique altérée, dhypothyroïdie et de sepsis.

Lexpérience clinique chez les patients diabétiques ou insuffisants rénaux est limitée.

Ladministration dacides gras à chaîne moyenne uniquement peut induire une acidose métabolique. Ce risque est en grande partie évité par la perfusion simultanée dacides gras à chaîne longue contenus dans SMOFLIPID. Ladministration concomitante de glucides diminue encore ce risque. Par conséquent, il est recommandé de perfuser simultanément des glucides ou une solution dacides aminés contenant des glucides. Les examens de laboratoire effectués généralement dans le cadre dun suivi dune nutrition parentérale doivent être réalisés régulièrement. Ils comprennent la glycémie, les tests de la fonction hépatique, léquilibre acido-basique, la balance hydro-électrolytique et la numération formule sanguine.

Tout signe ou symptôme de réaction anaphylactique (tels que fièvre, frissons, rash ou dyspnée) doit conduire à un arrêt immédiat de la perfusion.

SMOFlipid doit être administré avec précaution chez le nouveau-né prématuré ou non souffrant dhyperbilirubinémie et en cas dhypertension pulmonaire. Chez le nouveau-né, en particulier le nouveau-né prématuré, lors dune nutrition parentérale au long cours, les facteurs de coagulation, les tests de la fonction hépatique et les triglycérides sériques devront être surveillés.

Des taux élevés de lipides plasmatiques peuvent interférer avec certains examens de laboratoire, par exemple lhémoglobine.

SMOFLIPID contient jusquà 5 mmol de sodium pour 1000 ml. A prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé.

Lajout dautres médicaments ou substances à SMOFlipid doit généralement être évité à moins que leur compatibilité avec SMOFlipidnait été démontrée (voir rubriques 6.2 et 6.6).

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

L'héparine administrée à dose thérapeutique provoque une augmentation transitoire de la lipoprotéine lipase sérique. Ceci peut entraîner d'abord une augmentation de la lipolyse plasmatique puis une diminution transitoire de la clairance des triglycérides.

L'huile de soja contient naturellement de la vitamine K1. Cependant, cette teneur est si faible dans SMOFLIPID qu'elle ne devrait pas entraîner de modifications notables de la coagulation chez les patients traités par des dérivés coumariniques.

4.6. Grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Aucune donnée clinique chez la femme enceinte et au cours de l'allaitement n'est disponible concernant SMOFLIPID. Aucune donnée relative à la toxicité de SMOFLIPID sur la fonction de reproduction animale n'est disponible. La nutrition parentérale peut être nécessaire pendant la grossesse et l'allaitement. SMOFLIPID ne devra être prescrit chez la femme enceinte ou au cours de l'allaitement qu'après en avoir estimé les risques.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Sans objet.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Effets indésirables observés pendant ladministration démulsions lipidiques :

Fréquents

≥ 1/100, < 1/10

Peu fréquents

≥ 1/1000, < 1/100

Rares

≥ 1/10000, < 1/1000

Très rares

< 1/10000

Affections vasculaires

Hypotension, hypertension

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Dyspnée

Affections gastro-intestinales

Inappétence, nausées, vomissements

Affections des organes de reproduction et du sein

Priapisme

Troubles généraux et anomalies au site dadministration

Légère augmentation de la température corporelle

Frissons

Réactions dhypersensibilité (ex. réactions anaphylactiques ou anaphylactoïdes, rash cutané, urticaire, bouffée de chaleur, céphalées), sensation de chaud ou de froid, pâleur, cyanose, douleurs cervicales, dorsales, osseuses, thoraciques et lombaires.

Si de tels effets indésirables surviennent ou si les taux de triglycérides augmentent à plus de 3mmol/l pendant la perfusion, ladministration de SMOFLIPID doit être interrompue ou, le cas échéant, poursuivie à une posologie plus faible.

SMOFLIPID doit toujours être administré dans le cadre dune nutrition parentérale totale comprenant des acides aminés et du glucose. Nausées, vomissements et hyperglycémie sont des symptômes liés à létat du patient qui nécessite une nutrition parentérale et peuvent parfois être associés à la nutrition parentérale.

La triglycéridémie et la glycémie doivent être surveillées régulièrement afin de prévenir toute élévation anormale qui pourrait être délétère pour le patient.

Syndrome de surcharge graisseuse

Une diminution de la capacité délimination des triglycérides peut conduire à un « syndrome de surcharge graisseuse » qui peut être dû à un surdosage. Des signes de surcharge métabolique peuvent apparaître. Lorigine peut être génétique (différences inter-individuelles de métabolisme) ou liée à la pathologie existante ou aux antécédents du patient. Ce syndrome peut également survenir au cours dune hypertriglycéridémie sévère, même au débit de perfusion recommandé, et en association à une modification brutale de létat clinique du patient, telle quune altération de la fonction rénale ou une infection. Le syndrome de surcharge graisseuse se caractérise par une hyperlipidémie, de la fièvre, une infiltration graisseuse, une hépatomégalie avec ou sans ictère, une splénomégalie, une anémie, une leucopénie, une thrombocytopénie, des troubles de la coagulation, une hémolyse et une réticulocytose, des anomalies des tests de la fonction hépatique et un coma. Tous ces symptômes sont généralement réversibles si la perfusion de lémulsion lipidique est interrompue.

Si des signes dun syndrome de surcharge graisseuse apparaissent, la perfusion de SMOFlipid doit être interrompue.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Un surdosage conduisant à un syndrome de surcharge graisseuse peut apparaître soit de façon aiguë du fait dune vitesse dadministration trop élevée, soit de façon chronique, aux vitesses dadministration recommandées, en raison dune modification de létat clinique du patient, telle quune altération de la fonction rénale ou une infection.

Un surdosage peut entraîner lapparition deffets indésirables (voir rubrique 4.8.). Dans ce cas, ladministration de SMOFlipid doit être interrompue ou, le cas échéant, poursuivie à une posologie plus faible.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique: Solutions pour nutrition parentérale, émulsions lipidiques.

Code ATC: B05BA02.

La taille des particules et les propriétés biologiques de cette émulsion lipidique sont similaires à celles des chylomicrons endogènes. Les composants de SMOFLIPID (huile de soja, triglycérides à chaîne moyenne, huile d'olive et huile de poisson) possèdent, en dehors de leur apport énergétique, des propriétés pharmacodynamiques propres.

L'huile de soja est riche en acides gras essentiels; le plus abondant (environ 55-60 %) étant l'acide linoléique, un acide gras omega 6. L'acide alpha-linolénique, un acide gras omega 3, représente environ 8 %. Cette composante de SMOFLIPID apporte la quantité nécessaire d'acides gras essentiels.

Les acides gras à chaîne moyenne sont rapidement oxydés et fournissent à l'organisme de l'énergie sous forme immédiatement disponible.

L'huile d'olive fournit essentiellement de l'énergie sous forme d'acides gras mono-insaturés qui sont beaucoup moins sujets à la peroxydation qu'une quantité correspondante d'acides gras poly-insaturés.

L'huile de poisson se caractérise par une teneur élevée en acide eicosapentaénoïque (EPA) et en acide docosahexaénoïque (DHA). Le DHA est un composant structural important des membranes cellulaires tandis que l'EPA est un précurseur des eicosanoïdes tels que prostaglandines, thromboxanes et leucotriènes.

La vitamine E protège les acides gras insaturés contre la peroxydation lipidique.

Deux études cliniques ont été réalisées sur des patients recevant une nutrition parentérale à domicile au long cours. Leur objectif principal était de démontrer la bonne tolérance du traitement. L'efficacité était l'objectif secondaire de l'une des études portant sur la population pédiatrique. Cette étude divisait la population pédiatrique en 2 groupes: de 1 mois à moins de 2 ans et de 2 à 11 ans.

Ces 2 études montrent que la tolérance de SMOFLIPID est la même que celle du comparateur (INTRALIPIDE 20 %).

L'efficacité dans une population pédiatrique a été évaluée par la recherche d'une augmentation du poids, une mesure de l'indice de masse corporelle, les taux de pré-albuminémie et de RBP plasmatiques ainsi que par le profil en acides gras. Après 4 semaines de traitement, aucune différence n'a été observée entre ces deux groupes à l'exception du profil en acides gras. Une augmentation des acides gras oméga 3 dans les lipoprotéines plasmatiques et dans les phospholipides des globules rouges, reflet de la composition de l'émulsion lipidique perfusée, a été observée chez les patients recevant SMOFLIPID.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Les triglycérides seuls présentent des taux d'épuration variables mais SMOFLIPID, en tant que mélange, est éliminé plus rapidement que les triglycérides à chaîne longue (TCL) avec des taux de triglycérides plus faibles pendant la perfusion.

L'huile d'olive a le taux d'épuration le plus lent de tous les composants (un peu plus faible que les TCL) et les triglycérides à chaîne moyenne (TCM) ont le taux d'épuration le plus rapide. L'huile de poisson mélangée avec les TCL présente le même taux d'épuration que les TCL seuls.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Les études précliniques réalisées avec SMOFLIPID n'ont pas montré d'autres effets que ceux attendus après l'administration de lipides à doses élevées, en administration unique ou itérative dans des études de toxicité et de génotoxicité. Lors d'une étude de tolérance locale menée chez le lapin, une inflammation légère et transitoire après administration intra-artérielle, paraveineuse ou sous-cutanée a été observée. Après administration intramusculaire, une inflammation modérée transitoire et une nécrose tissulaire ont été observées chez certains animaux.

Dans une étude menée chez le cochon d'Inde (test de maximisation), il a été décrit une sensibilisation dermique modérée avec l'huile de poisson. Un test d'antigénicité systémique n'a pas indiqué de preuves de réactions potentiellement anaphylactiques à l'huile de poisson.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Glycérol, lécithine d'uf, tout-rac-α-tocophérol, eau pour préparations injectables, hydroxyde de sodium (pour ajustement du pH), oléate de sodium.

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments à l'exception de ceux mentionnés en rubrique 6.6.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

2 ans.

Durée de conservation après première ouverture du flacon/poche

La stabilité physico-chimique a été démontrée pendant 24 heures à 25°C. Toutefois du point de vue microbiologique, l'émulsion doit être utilisée immédiatement. En cas d'utilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de l'utilisateur et ne devraient pas dépasser 24 heures entre 2°C et 8°C.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Ne pas congeler.

Stabilité après mélange

Du point de vue microbiologique, lorsque des additifs sont ajoutés à SMOFLIPID, les mélanges obtenus doivent être utilisés immédiatement. En cas d'utilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation après mélange et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de l'utilisateur et ne devraient pas dépasser 24 heures entre 2°C et 8°C, sauf si les mélanges ont été effectués dans des conditions d'asepsie dûment contrôlées et validées.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur  Retour en haut de la page

Flacon en verre

Flacon en verre incolore (type II) avec bouchon en caoutchouc butyle.

Poche

La poche constitue le conditionnement primaire avec un suremballage. Un absorbeur d'oxygène et un indicateur d'intégrité (Oxalert) sont placés entre la poche et le suremballage.

·Le matériau constitutif de la poche est en polymère multicouches en polymère Excel ou Biofine.

·La poche Excel est constituée d'un copolymère en poly (propylène/éthylène), d'un élastomère thermostatique et d'un copolyester.

·Le film Biofine de la poche est en poly (propylène-co-éthylène) copolymère et en élastomère thermoplastique (SEBS et SIS). Les sites de perfusion et de supplémentation sont en polypropylène et en élastomère thermoplastique (SEBS) et munis dun bouchon synthétique en polyisoprène.

·Le suremballage est constitué de téréphtalate de polyéthylène et de téréphtalate de polyoléfine ou polyéthylène, copolymère de polyoléfine et alcool d'éthylène-vinyl (EVOH).

·L'absorbeur d'oxygène est une poudre de fer contenue dans un sachet en polymère.

·L'indicateur d'intégrité est constitué d'une solution sensible à l'action de l'oxygène, contenue dans un sachet en polymère.

Le suremballage, l'absorbeur d'oxygène et l'indicateur d'intégrité doivent être jetés après l'ouverture du suremballage. L'indicateur d'intégrité (Oxalert) réagira à la présence d'oxygène libre en passant d'une couleur claire à une couleur noire si le suremballage est endommagé.

Taille de conditionnement:

Flacon de verre de : 100 ml (boîtes de 1 et 10) ; 250 ml (boîtes de 1 et 10), 500 ml (boîtes de 1 et 10).

Poches Excel ou Biofine de : 100 ml (boîtes de 1 et 10) ; 250 ml (boîtes de 1 et 10), 500 ml (boîtes de 1 et 12).

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

N'utiliser l'émulsion que si elle est homogène.

Pour les poches : l'indicateur d'intégrité (Oxalert) doit être inspecté avant de retirer le suremballage.

Si l'indicateur est noir, c'est que l'oxygène a passé la barrière du suremballage et dans ce cas, le produit doit être jeté.

Inspecter visuellement l'émulsion afin de détecter toute séparation de phases avant administration. S'assurer que l'émulsion finale pour perfusion ne présente pas de signe de séparation de phases.

A usage unique exclusivement.

Toute émulsion inutilisée devra être jetée.

Additifs

SMOFLIPID peut être mélangé, dans des conditions aseptiques, à des solutions d'acides aminés, de glucose et d'électrolytes afin d'obtenir des mélanges « Tout-En-Un » de Nutrition Parentérale Totale (NPT).

Les informations relatives aux mélanges avec certains additifs et les durées de conservation de ces mélanges sont disponibles sur demande auprès du titulaire de l'Autorisation de Mise sur le Marché.

Les mélanges doivent être réalisés en respectant les conditions d'asepsie.

Tout mélange inutilisé doit être jeté.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

FRESENIUS KABI FRANCE SA

5 PLACE DU MARIVEL

92316 SEVRES CEDEX

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·34009 376 705 0 0 : 100 ml en flacon (verre). Boîte de 1.

·34009 376 706 7 8 : 250 ml en flacon (verre). Boîte de 1.

·34009 376 707 3 9 : 500 ml en flacon (verre). Boîte de 1.

·34009 375 999 0 0 : 100 ml en flacon (verre). Boîte de 10.

·34009 376 000 7 1 : 250 ml en flacon (verre). Boîte de 10.

·34009 376 001 3 2 : 500 ml en flacon (verre). Boîte de 10.

·34009 385 113 5 2 : 100 ml en poche plastique Excel. Boîte de 1.

·34009 385 114 1 3 : 100 ml en poche plastique Excel. Boîte de 10.

·34009 385 115 8 1 : 250 ml en poche plastique Excel. Boîte de 1.

·34009 385 116 4 2 : 250 ml en poche plastique Excel. Boîte de 10.

·34009 385 117 0 3 : 500 ml en poche plastique Excel. Boîte de 1.

·34009 385 118 7 1: 500 ml en poche plastique Excel. Boîte de 12.

·34009 300 381 2 3 : 100 ml en poche plastique Biofine. Boîte de 1.

·34009 300 381 3 0 : 100 ml en poche plastique Biofine. Boîte de 10.

·34009 300 381 4 7 : 250 ml en poche plastique Biofine. Boîte de 1.

·34009 300 381 5 4 : 250 ml en poche plastique Biofine. Boîte de 10.

·34009 300 381 6 1 : 500 ml en poche plastique Biofine. Boîte de 1.

·34009 300 381 7 8 : 500 ml en poche plastique Biofine. Boîte de 12.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Médicament non soumis à prescription médicale.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 21/03/2016

Dénomination du médicament

SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant dutiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

·Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez dautres questions, interrogez votre médecin ou votre infirmier/ère.

·Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre infirmier/ère. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion ?

3. COMMENT UTILISER SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique

Classe pharmacothérapeutique: solutions pour nutrition parentérale, émulsions lipidiques.

Indications thérapeutiques

SMOFLIPID est une émulsion lipidique (mélange d'huile et d'eau) contenant quatre types de lipides différents: huile de soja, triglycérides à chaîne moyenne, huile d'olive et huile de poisson qui est riche en acides gras oméga 3.

SMOFLIPID permet un apport d'énergie et d'acides gras. SMOFLIPID est administré par perfusion c'est-à-dire en « goutte-à-goutte » dans une veine ou par l'intermédiaire d'une pompe à perfusion. Un médecin vous donnera SMOFLIPID si vous ne pouvez pas vous alimenter normalement.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

N'utilisez jamais SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion :

·Si vous êtes allergique à l'huile de soja, aux triglycérides à chaîne moyenne, à l'huile d'olive, à l'huile de poisson ou à tout autre composant de ce médicament (mentionnés dans la rubrique 6);

·si vous êtes allergique (hypersensible) à tout autre produit contenant des protéines de poisson, duf, de soja ou darachide.

·si vous avez trop de lipides dans le sang (appelé hyperlipidémie sévère) ;

·si vous avez de graves problèmes rénaux ou hépatiques

·si vous souffrez de troubles de la coagulation sévères

·si vous êtes en état de choc en phase aiguë

·si vous avez du liquide dans les poumons (appelé dème pulmonaire aigu), trop de liquide dans le corps (appelé hyperhydratation) ou si vous avez une insuffisance cardiaque

·si vous présentez un état instable, par exemple dans les suites de blessures graves , infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, embolie (obstruction dun vaisseau sanguin), acidose métabolique (troubles du métabolisme entraînant une acidité trop élevée du sang), diabète non contrôlé, sepsis (infection sévère) ou déshydratation.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Mises en garde et précautions demploi

Adressez-vous à votre médecin ou à votre infirmier /ère avant de prendre ce médicament si vous avez trop de lipides dans le sang en raison d'un « trouble du métabolisme lipidique », qui empêche votre organisme d'utiliser correctement les lipides.

Réactions allergiques

En cas de réaction allergique pendant ladministration de SMOFLIPID, la perfusion doit être arrêtée immédiatement. Si vous ressentez un des effets suivants pendant la perfusion, signalez-le immédiatement au médecin ou à linfirmière :

·fièvre (température élevée)

·frissons

·éruption cutanée

·difficultés à respirer

Enfant

Vous devez informer votre médecin ou votre infirmier/ère avant que votre nouveau-né ne reçoive ce médicament :

·si une substance appelée « bilirubine » est présente en quantité excessive dans le sang (hyperbilirubinémie)

·si la pression dans ses poumons est trop élevée (hypertension pulmonaire)

Si votre nouveau-né reçoit SMOFLIPID pendant une période prolongée, le médecin effectuera des analyses sanguines régulières pour surveiller les effets du produit.

Interactions avec d'autres médicaments

Autres médicaments et SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion

Informez votre médecin si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

En particulier, informez votre médecin si vous prenez ou avez pris récemment un médicament anti-coagulant tel que la warfarine ou l'héparine.

-SMOFLIPID contient naturellement de la vitamine K1 susceptible dinteragir avec la warfarine. Cependant, cette teneur est si faible qu'elle ne devrait pas entraîner de modifications notables des traitements à base de coumarines tels que la warfarine.

-Lhéparine administrée à dose thérapeutique provoque une augmentation transitoire des taux dacides gras dans le sang en raison de la libération des acides gras provenant des tissus dans la circulation sanguine, ce qui entraîne une diminution de lélimination des acides gras (diminution de la clairance des triglycérides).

Interactions avec les aliments et les boissons

Sans objet.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement

La sécurité d'emploi de SMOFLIPID au cours de la grossesse et de l'allaitement n'a pas été établie. La nutrition parentérale peut parfois être nécessaire durant la grossesse et l'allaitement, et dans ce cas, votre médecin vous prescrira SMOFLIPID seulement après en avoir estimé les risques.

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre ce médicament.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Sans objet.

Liste des excipients à effet notoire

SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion contient du sodium

Ce médicament contient 5 mmol de sodium (115 mg) pour 1 000 ml. A prendre en compte chez les patients contrôlant leur apport alimentaire en sodium.

3. COMMENT UTILISER SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

SMOFLIPID est administré par perfusion, c'est-à-dire en « goutte-à-goutte » dans une veine, ou par l'intermédiaire d'une pompe à perfusion.

Votre médecin décidera de la dose qui vous convient le mieux en fonction de votre poids et de la capacité de votre organisme à utiliser la quantité de lipide perfusée.

Les médecins et professionnels de santé sont invités à consulter la rubrique « Mode d'administration » à la fin de cette notice, pour plus de détails concernant la posologie et l'administration.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si l'on vous a administré plus de SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion que vous n'auriez dû:

Il existe un risque de syndrome de surcharge graisseuse (voir rubrique QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ? pour plus dinformation).

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Sans objet.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Syndrome de surcharge graisseuse

Le syndrome peut se produire si vous présentez des troubles du métabolisme lipidique (en raison d'une maladie par exemple) ou si l'on vous a administré plus de SMOFLIPID que prévu, ou encore en raison dun changement brusque de votre état (tel que des troubles rénaux ou une infection). Ce syndrome se caractérise par un taux élevé de lipides dans le sang (hyperlipidémie), de la fièvre, plus de lipides dans vos tissus que normalement (infiltration graisseuse), des troubles au niveau de certains organes du corps et un coma. Ces symptômes devraient disparaître à l'arrêt de la perfusion.

·Fréquents (qui peuvent affecter jusquà 1 patient sur 10) :

-légère augmentation de la température corporelle.

·Peu fréquents (qui peuvent affecter jusquà 1 patient sur 100) :

-frissons, perte d'appétit, nausées et vomissements.

·Rares (qui peuvent affecter jusquà 1 patient sur 1000) :

-réaction allergique (ex, fièvre, dème, chute de la pression sanguine, éruption cutanée, rougeur, maux de tête),

-sensations de chaud et de froid,

-pâleur,

-coloration bleutée de la peau et des membranes muqueuses (due à une teneur réduite du sang en oxygène)

-douleurs de la nuque, du dos, des os, de la poitrine et des lombaires,

-tension artérielle augmentée ou diminuée

-difficultés respiratoires.

·Très rares (qui peuvent affecter jusquà 1 patient sur 10000) :

-érection douloureuse et prolongée.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci s'applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d'informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Nutilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur le flacon ou la poche après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Conditions de conservation

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Ne pas congeler.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

N'utilisez pas ce médicament si vous remarquez des signes visibles de détérioration.

Ne pas utiliser si le flacon ou la poche est abîmé(e) ou s'il(elle) présente une fuite. Utiliser uniquement si l'émulsion est blanche et homogène. A usage unique exclusivement. Si vous n'utilisez pas toute l'émulsion, la quantité restante devra être jetée. Ne pas réutiliser.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES  Retour en haut de la page

Liste complète des substances actives et des excipients

Ce que contient SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion

Les substances actives sont :

Huile de soja raffinée .. 60,0 g

Triglycérides à chaîne moyenne . 60,0 g

Huile d'olive raffinée .... 50,0 g

Huile de poisson riche en acides oméga 3 .. 30,0 g

Pour 1000 ml d'émulsion pour perfusion.

Apport énergétique total: 8,4 MJ/l (= 2000 kcal/l)

pH: environ 8

Osmolalité: environ 380 mosm/kg

Les autres composants sont :

Glycérol, lécithine d'uf, tout-rac-α-tocophérol (vitamine E), eau pour préparations injectables, hydroxyde de sodium (pour ajustement du pH), oléate de sodium.

Forme pharmaceutique et contenu

Aspect de SMOFLIPID 200 mg/ml, émulsion pour perfusion et contenu de l'emballage extérieur

Ce médicament se présente sous la forme d'une émulsion pour perfusion blanche et homogène en flacon (verre) de 100 ml (boîte de 1 ou 10 flacons), 250 ml (boîte de 1 ou 10 flacons) et 500 ml (boîte de 1 ou 10 flacons) et en poche plastique de 100 ml (boîte de 1 ou 10 poches), 250 ml (boîte de 1 ou 10 poches) et 500 ml (boîte de 1 ou 12 poches).

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent

Titulaire

FRESENIUS KABI France

5 PLACE DU marivel

92316 sevres cedex

Exploitant

FRESENIUS KABI France

5 PLACE DU marivel

92316 sevres cedex

Fabricant

FRESENIUS KABI AB

rapsgatan 7

75174 Uppsala

sUEDE

ou

FRESENIUS KABI AUSTRIA GMBH

hafnerstrasse 36

8055 GRAZ

AUTRICHE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants:

Conformément à la réglementation en vigueur.

Date dapprobation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est < {MM/AAAA}>< {mois AAAA}.>

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé :

Mises en garde et précautions demploi

La concentration sérique en triglycérides ne doit en général pas dépasser 3 mmol/l pendant la perfusion. Un surdosage peut conduire à un « syndrome de surcharge graisseuse ».

SMOFLIPID doit être administré avec précaution chez les patients ayant un risque important dhyperlipidémie (ex. patient ayant un taux élevé de lipides dans le sang, sepsis sévère, ou nourrisson de très petit poids).

Ladministration dacides gras à chaîne moyenne uniquement peut induire une acidose métabolique. Ce risque est en grande partie évité par la perfusion simultanée dacides gras à chaîne longue contenus dans SMOFLIPID. Ladministration concomitante de glucides diminue encore ce risque. Par conséquent, il est recommandé de perfuser simultanément des glucides ou une solution dacides aminés contenant des glucides. Les examens de laboratoire effectués généralement dans le cadre dun suivi dune nutrition parentérale doivent être contrôlés régulièrement. Ces examens comprennent la glycémie, les tests de la fonction hépatique, léquilibre acido-basique, la balance hydro-électrolytique et la numération formule sanguine.

Ce médicament contient de lhuile de soja, de lhuile de poisson et des phospholipides dufs, qui peuvent provoquer de rares réactions allergiques. Des réactions dallergie croisée ont été observées entre le soja et larachide.

Tout signe ou symptôme de réaction anaphylactique (tels que fièvre, frissons, rash ou dyspnée) doit conduire à un arrêt immédiat de la perfusion.

SMOFLIPID doit être administré avec précaution chez le nouveau-né prématuré ou non présentant une hyperbilirubinémie et en cas dhypertension pulmonaire. Chez le nouveau-né, en particulier le nouveau-né prématuré, lors dune nutrition parentérale au long cours, les facteurs de coagulation, les tests de la fonction hépatique et les triglycérides sériques devront être surveillés.

SMOFLIPID contient jusquà 5 mmol de sodium pour 1000 ml. A prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé.

Lajout dautres médicaments ou substances à SMOFLIPID doit généralement être évité à moins que leur compatibilité avec SMOFLIPID nait été démontrée.

Mode dadministration

En perfusion par veine centrale ou périphérique.

Instruction pour lutilisation et la manipulation

Nutiliser lémulsion que si elle est homogène.

Poche : vérifier lindicateur dintégrité (Oxalert) avant de retirer le suremballage. Si lindicateur est noir, cest que loxygène a passé la barrière du suremballage et dans ce cas, le produit doit être jeté.

Inspecter visuellement lémulsion afin de détecter toute séparation de phases avant administration. Sassurer que lémulsion finale pour perfusion ne présente pas de signe de séparation de phases.

A usage unique exclusivement. Toute émulsion inutilisée devra être jetée.

Additifs

SMOFLIPID peut être mélangé, dans des conditions aseptiques, à des solutions dacides aminés, de glucose et délectrolytes afin dobtenir des mélanges « Tout-En-Un » de Nutrition Parentérale Totale (NPT).

Les informations relatives aux mélanges avec certains additifs et les durées de conservation de ces mélanges sont disponibles sur demande auprès du titulaire de lAutorisation de Mise sur le Marché.

Les mélanges doivent être réalisés en respectant les conditions dasepsie.

Tout mélange inutilisé doit être jeté.

Stabilité après mélange

Du point de vue microbiologique, lorsque des additifs sont ajoutés à SMOFLIPID, les mélanges obtenus doivent être utilisés immédiatement. En cas dutilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation après mélange et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de lutilisateur et ne devraient pas dépasser 24 heures entre 2°C et 8°C, sauf si les mélanges ont été effectués dans des conditions dasepsie dûment contrôlées et validées.

Durée de conservation après première ouverture du flacon/poche

La stabilité physico-chimique a été démontrée pendant 24 heures à + 25°C. Toutefois du point de vue microbiologique, lémulsion doit être utilisée immédiatement. En cas dutilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation avant emploi relèvent de la seule responsabilité de lutilisateur et ne devraient normalement pas dépasser 24 heures entre 2°C et 8°C.

Instruction dutilisation (poche)

1.

Lindicateur dintégrité (Oxalert) A doit être inspecté avant de retirer le suremballage. Si lindicateur est noir, cest que loxygène a passé la barrière du suremballage et dans ce cas, le produit doit être jeté.

2.

Retirer le suremballage en le déchirant au niveau des encoches et en tirant le long de la poche. Lindicateur dintégrité (Oxalert) A et labsorbeur doxygène B doivent être jetés.

3.

En cas de supplémentation, rompre le twist-off (flèche vers la poche) du site blanc de supplémentation ; sinon passer à létape 5.

4.

Insérer laiguille horizontalement au centre du septum du site de supplémentation et ajouter les additifs (dont la compatibilité a été vérifiée). Utiliser une seringue munies daiguilles de 18 23 gauges et dune longueur maximale de 40 mm.

5.

Utiliser une tubulure de perfusion sans prise dair ou avec une prise dair fermée. Suivre les instructions dutilisation du set de perfusion. Utiliser un trocart de diamètre conforme à ISO 8536-5, 5,6 ± 0,1 mm.

6.

Rompre le twist-off (flèche vers le bas) du site bleu de perfusion

7.

Maintenir la base du site de perfusion. Insérer le trocart dans le site de perfusion en tournant légèrement jusquà son insertion complète.

8.

Suspendre la poche par la poignée et commercer la perfusion.

Autres

Sans objet.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité