NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique

source: ANSM - Mis à jour le : 28/10/2013

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

La trousse pour préparation radiopharmaceutique renferme deux flacons distincts: (1) et (2).

Le flacon (1) contient 0,2 mg de mercaptoacétyltriglycine (mertiatide).

Le flacon (2) contient 2,5 mL de solution tampon phosphate.

Le radionucléide n'est pas inclus dans la trousse pour préparation radiopharmaceutique. La trousse contient tous les composants non radioactifs nécessaires à la reconstitution de la solution injectable de mertiatide marqué au technétium (99mTc).

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Trousse pour préparation radiopharmaceutique pour injection.

Propriétés du produit après radiomarquage: pH: 7,1-7,5.

Solution aqueuse incolore, transparente à légèrement opalescente.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Après reconstitution et radiomarquage avec la solution de pertechnétate (99mTc) de sodium, l'agent radiopharmaceutique obtenu, le mertiatide marqué au technétium (99mTc) est indiqué pour l'évaluation des affections néphrologiques et urologiques, notamment pour l'étude de la fonction, de la morphologie et de la perfusion rénales et le drainage des voies urinaires.

4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Posologie

Chez l'adulte et le sujet âgé

Chez l'adulte et le sujet âgé, les activités recommandées se situent entre 40 et 200 MBq, en fonction de la pathologie à étudier et de la méthode à employer.

Chez l'enfant et l'adolescent de moins de 18 ans

Bien que NephroMAG puisse être employé chez des patients pédiatriques, aucune étude n'a formellement été réalisée. L'expérience clinique indique que pour une utilisation pédiatrique l'activité doit être réduite. Compte tenu de la variabilité du rapport entre la taille et le poids corporel de ces patients, il est parfois plus approprié d'ajuster l'activité en fonction de la surface corporelle. Une approche pratique consiste à adopter les recommandations du « Paediatric Task » Group of the European Association of Nuclear Medicine » (EANM). Voir le tableau ci-après.

La réduction des doses de radioactivité à moins de 10 % de l'activité adulte conduit généralement à des procédures peu satisfaisantes d'un point de vue technique.

Fraction de l'activité adulte (Paediatric Task Group EANM, 1990).

3 kg = 0,1

22 kg = 0,5

42 kg = 0,78

4 kg = 0,14

24 kg = 0,53

44 kg = 0,80

6 kg = 0,19

26 kg = 0,56

46 kg = 0,82

8 kg = 0,23

28 kg = 0,58

48 kg = 0,85

10 kg = 0,27

30 kg = 0,62

50 kg = 0,88

12 kg = 0,32

32 kg = 0,65

52 - 54 kg = 0,90

14 kg = 0,36

34 kg = 0,68

56 - 58 kg = 0,92

16 kg = 0,40

36 kg = 0,71

60 - 62 kg = 0,96

18 kg = 0,44

38 kg = 0,73

64 - 66 kg = 0,98

20 kg = 0,46

40 kg = 0,76

68 kg = 0,99

Mode d'administration

NephroMAG est administré après reconstitution et radiomarquage.

Ce médicament radiopharmaceutique ne peut être administré que par un personnel dûment autorisé.

L'agent radiopharmaceutique est injecté par voie intraveineuse, voir rubrique 4.4 Mises en garde générales.

L'examen scintigraphique débute généralement aussitôt après l'injection.

Pour des instructions détaillées sur les conditions de préparation du patient, voir rubrique 4.4.

Les instructions pour l'administration et l'utilisation de NephroMAG sont données aux rubriques 6.6 et 12.

Publicité
4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Les agents radiopharmaceutiques ne doivent être manipulés que par un personnel qualifié, titulaire d'une autorisation gouvernementale appropriée d'utilisation et de manipulation des radionucléides.

Bien que la probabilité de survenue d'effets indésirables à type de réactions anaphylactiques soit très faible (voir rubrique 4.8), les médicaments et matériels nécessaires au traitement de ces rares réactions d'hypersensibilité (par exemple adrénaline, corticostéroïdes et antihistaminiques) doivent être disponibles pour administration immédiate en cas de réactions allergiques au cours de l'administration du médicament radiopharmaceutique.

De faibles quantités d'impuretés technétiées peuvent être présentes et/ou se former au cours du processus de radiomarquage. Certaines de ces impuretés diffusant dans le foie et étant excrétées via la vésicule biliaire, elles peuvent perturber la phase finale (après 30 minutes) d'une scintigraphie rénale dynamique, en raison du chevauchement du rein et du foie dans la région examinée.

L'oubli de l'incorporation de la solution tampon lors de la reconstitution de l'agent radiopharmaceutique entraîne une irritation au point d'injection.

Préparation du patient

Afin de minimiser la dose de radiation absorbée, une hydratation appropriée du patient doit être encouragée avant le début de l'examen afin de permettre des mictions fréquentes pendant les premières heures suivant l'injection.

Mises en garde générales

Cet agent radiopharmaceutique ne peut être réceptionné, utilisé et administré que par des personnes autorisées, dans un service clinique agréé. Sa réception, sa conservation, son utilisation, son transfert et son élimination sont soumis aux réglementations en vigueur et/ou à la possession d'une autorisation des autorités officielles locales compétentes. Les produits radiopharmaceutiques doivent être préparés par l'utilisateur de manière à satisfaire aux normes de radioprotection et de qualité pharmaceutique. Il convient de respecter les précautions d'asepsie appropriées, conformément aux Bonnes Pratiques de Fabrication des spécialités pharmaceutiques.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

Il n'existe aucune interaction connue du mertiatide marqué au technétium (99mTc) avec les autres produits pharmaceutiques généralement prescrits aux patients nécessitant le type d'examens sus-mentionné (par exemple antihypertenseurs ou médicaments anti-rejet après transplantation d'organe).

4.6. Grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Grossesse

L'expérience clinique de l'utilisation du mertiatide marqué au technétium (99mTc) nous fait défaut. Aucune étude animale n'a évalué l'embryotoxicité de ce médicament radiopharmaceutique.

S'il est nécessaire d'administrer un médicament radioactif à une femme en âge de procréer, il est nécessaire de toujours vérifier que celle-ci n'est pas enceinte. Tout retard de cycle chez une femme doit laisser supposer l'éventualité d'une grossesse jusqu'à preuve du contraire.

Les radionucléides utilisés chez la femme enceinte délivrent également des doses de radiation au ftus. Sur la base d'une fonction rénale normale, l'administration d'une dose de mertiatide marqué avec 200 MBq de technétium (99mTc) se traduit par une dose absorbée par l'utérus de 2,4 mGy.

L'utilisation de techniques alternatives ne faisant pas appel aux radiations ionisantes doit être considérée.

Le mertiatide marqué au technétium (99mTc) ne doit être administré pendant la grossesse qu'en cas d'absolue nécessité. Le bénéfice escompté pour la femme enceinte doit l'emporter sur le risque pour le ftus.

La plus faible exposition possible aux radiations permettant l'acquisition des données cliniques recherchées doit alors être retenue.

Allaitement

Avant toute administration d'un produit de médecine nucléaire à une femme allaitante, il convient d'envisager, dans la mesure du raisonnable, le report éventuel de l'examen après l'arrêt de l'allaitement; on accordera également la plus grande attention au choix de l'agent radiopharmaceutique, compte tenu de l'excrétion de la radioactivité dans le lait maternel.

Si l'administration d'un radiopharmaceutique s'avère indispensable, l'allaitement doit être interrompu pendant 24 heures et le lait exprimé pendant cette période doit être jeté. En outre, dans le cadre des mesures de radioprotection, il est recommandé que la mère évite tout contact étroit avec l'enfant pendant les 24 premières heures suivant l'injection.

En cas d'incertitude, il est généralement conseillé de reprendre l'allaitement seulement lorsque la radioactivité présente dans le lait n'expose pas l'enfant à une dose de radiation supérieure à 1 mSv.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Les effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'ont pas été étudiés.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

De très rares réactions anaphylactoïdes peu sévères ont été rapportées (< 0,01 %), caractérisées par une poussée d'urticaire, un gonflement des paupières et de la toux. Des réactions vasovagales de faible intensité ont parfois été rapportées. Une convulsion cérébrale chez un adolescent de quinze ans sous sédatif a été décrite, mais la relation causale à l'administration de l'agent radiopharmaceutique n'a pas été établie.

L'exposition aux rayonnements ionisants est associée à l'induction de cancers et au développement potentiel d'anomalies congénitales. Dans le cas des examens de médecine nucléaire à visée diagnostique, les connaissances actuelles suggèrent que la fréquence de ces effets indésirables est très faible en raison des faibles doses de radiation utilisées.

Pour la plupart des examens de médecine nucléaire, la dose de radiations délivrée (E: dose efficace) est inférieure à 20 mSv. Le calcul de la dose d'exposition dans le pire des cas donne 2 mSv pour un adulte et 0,76 mSv pour un enfant d'1 an après injection de 200 et 20 MBq respectivement.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Le risque de surdosage de mertiatide marqué au technétium (99mTc) est essentiellement théorique et ne peut très vraisemblablement être lié qu'à une exposition excessive aux radiations.

En de telles circonstances, l'irradiation de l'organisme (reins, vessie et vésicule biliaire) peut être réduite par une diurèse forcée et des mictions fréquentes.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique: Produits radiopharmaceutiques à visée diagnostique,

Code ATC: V09CA03.

Aux doses chimiques envisagées, le mertiatide marqué au technétium (99mTc) n'a pas d'action pharmacodynamique connue.

La mesure de l'activité en fonction du temps au niveau des reins permet l'évaluation de la perfusion et de la fonction rénale, ainsi que du drainage des voies urinaires.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Après injection intraveineuse, le mertiatide marqué au technétium (99mTc) est rapidement éliminé du sang par les reins. Le mertiatide marqué au technétium (99mTc) se lie aux protéines plasmatiques dans la proportion de 78 à 90 %. Dans le cas d'une fonction rénale normale, 70 % de la dose administrée sont excrétés dans les 30 min, et plus de 95 % dans les 3 heures. Ces taux sont fonction de la pathologie rénale et urogénitale. Le mécanisme d'excrétion repose principalement sur la sécrétion tubulaire. La filtration glomérulaire contribue à 11 % de la clairance totale.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Il n'a été observé aucune toxicité aiguë, subaiguë ou subchronique ni aucun effet mutagène dans le cadre des études précliniques. Toutefois, des informations détaillées sur ces études font défaut.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Flacon (1):

Chlorure stanneux dihydraté, tartrate R,R disodique dihydraté, hydroxyde de sodium, acide chlorhydrique.

Flacon (2):

Monohydrogénophosphate de sodium dihydraté, dihydrogénophosphate de sodium dihydraté, acide chlorhydrique, eau pour préparations injectables.

Les flacons sont exempts d'agent de conservation.

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Aucune incompatibilité connue. Toutefois, afin de ne pas compromettre la stabilité du mertiatide marqué au technétium (99mTc), la solution reconstituée ne doit pas être administrée avec d'autres médicaments.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

15 mois après la date la fabrication.

Le mertiatide marqué au technétium (99mTc) doit être injecté dans les 6 heures suivant la reconstitution.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

Conserver au réfrigérateur à une température comprise entre 2 et 8°C.

Conserver dans le conditionnement d'origine, à l'abri de la lumière.

Après radiomarquage, la préparation reconstituée doit être conservée à une température comprise entre 2 et 8°C pour des raisons d'asepsie.

Le stockage des médicaments radiopharmaceutiques doit être effectué conformément aux réglementations nationales relatives aux produits radioactifs.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur  Retour en haut de la page

Le produit est contenu dans un flacon de 10 mL en verre. Les flacons sont fermés par des bouchons en caoutchouc butylé et scellés avec des capsules en aluminium. NephroMAG est présenté en conditionnements de cinq (5) flacons de poudre (substance active: mertiatide) accompagnés de cinq (5) flacons de 2,5 mL de solution tampon phosphate stérile dans une boîte.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

L'administration d'agents radiopharmaceutiques génère des risques pour d'autres personnes par irradiation externe ou contaminations par des éclaboussures d'urine, de vomissement, etc. Des mesures de protection contre les rayonnements ionisants conformes aux réglementations nationales en vigueur pour les substances radioactives doivent donc être prises.

Tout produit non utilisé ainsi que tout déchet doivent être éliminés conformément aux dispositions locales en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

ROTOP PHARMAKA AG

BAUTZNER LANDSTRASSE 45

01454 RADEBERG

ALLEMAGNE

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·566 896-1: 10 mL en flacon (verre). Boîte de 5 flacons.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Dose absorbée: mertiatide marqué au technétium-(99mTc) (Fonction rénale normale)

Dose absorbée par activité administrée (mGy/MBq)

Organes

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Glandes surrénales

0,00039

0,00051

0,00082

0,00120

0,00250

Vessie

0,11000

0,14000

0,17000

0,18000

0,32000

Surfaces osseuses

0,00130

0,00160

0,00210

0,00240

0,00430

Cerveau

0,00010

0,00013

0,00022

0,00035

0,00061

Glandes mammaires

0,00010

0,00014

0,00024

0,00039

0,00082

Vésicule biliaire

0,00057

0,00087

0,00200

0,00170

0,00280

Appareil digestif

Estomac

0,00039

0,00049

0,00097

0,00130

0,00250

Intestin grêle

0,00230

0,00300

0,00420

0,00460

0,00780

Côlon

0,00340

0,00430

0,00590

0,00600

0,00980

Côlon supérieur (ascendant)

0,00170

0,00230

0,00340

0,00400

0,00670

Côlon inférieur (sigmoïde)

0,00570

0,00700

0,00920

0,00870

0,01400

Cur

0,00018

0,00024

0,00037

0,00057

0,00120

Reins

0,00340

0,00420

0,00590

0,00840

0,01500

Foie

0,00031

0,00043

0,00075

0,00110

0,00210

Poumons

0,00015

0,00021

0,00033

0,00050

0,00100

Muscles

0,00140

0,00170

0,00220

0,00240

0,00410

sophage

0,00013

0,00018

0,00028

0,00044

0,00082

Ovaires

0,00540

0,00690

0,00870

0,00870

0,01400

Pancréas

0,00040

0,00050

0,00093

0,00130

0,00250

Moelle osseuse

0,00093

0,00120

0,00160

0,00150

0,00210

Peau

0,00046

0,00057

0,00083

0,00097

0,00180

Rate

0,00036

0,00049

0,00079

0,00120

0,00230

Testicules

0,00370

0,00530

0,00810

0,00870

0,01600

Thymus

0,00013

0,00018

0,00028

0,00044

0,00082

Thyroïde

0,00013

0,00016

0,00027

0,00044

0,00082

Utérus

0,01200

0,01400

0,01900

0,01900

0,03100

Autres organes

0,00130

0,00160

0,00210

0,00220

0,00360

Dose efficace(mSv/MBq)

0,00700

0,00900

0,01200

0,01200

0,02200

La paroi vésicale peut contribuer jusqu'à 80 % de la dose efficace. Dose efficace si la vessie est vidée 1 ou 1/2 heure après administration

1 heure

0,00250

0,00310

0,00450

0,00640

0,00640

30 minutes

0,00170

0,00210

0,00290

0,00390

0,00680

Dose absorbée: mertiatide marqué au technétium-(99mTc) (Fonction rénale anormale)

Dose absorbée par activité administrée (mGy/MBq)

Organes

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Glandes surrénales

0,00160

0,002100

0,00320

0,00480

0,00860

Vessie

0,08300

0,11000

0,13000

0,13000

0,23000

Surfaces osseuses

0,00220

0,00270

0,00380

0,00500

0,00910

Cerveau

0,00061

0,00077

0,00130

0,00200

0,00360

Glandes mammaires

0,00054

0,00070

0,00110

0,00170

0,00320

Vésicule biliaire

0,00160

0,00220

0,00380

0,00460

0,00640

Appareil digestif

Estomac

0,00120

0,00150

0,00260

0,00350

0,00610

Intestin grêle

0,00270

0,00350

0,00500

0,00600

0,01000

Côlon

0,00350

0,00440

0,00610

0,00690

0,01100

Côlon supérieur (ascendant)

0,00220

0,00300

0,00430

0,00560

0,00930

Côlon inférieur (sigmoïde)

0,00510

0,00630

0,00850

0,00860

0,01400

Cur

0,00091

0,00120

0,00180

0,00270

0,00480

Reins

0,01400

0,01700

0,02400

0,03400

0,05900

Foie

0,00140

0,00180

0,00270

0,00380

0,00660

Poumons

0,00079

0,00110

0,00160

0,00240

0,00450

Muscles

0,00170

0,00210

0,00290

0,00360

0,00640

sophage

0,00074

0,00097

0,00150

0,00230

0,00410

Ovaires

0,00490

0,00630

0,00810

0,00870

0,01400

Pancréas

0,00150

0,00190

0,00290

0,00430

0,00740

Moelle osseuse

0,00150

0,00190

0,26000

0,00310

0,00500

Peau

0,00078

0,00096

0,00150

0,00200

0,00380

Rate

0,00150

0,00190

0,00290

0,00430

0,00740

Testicules

0,00340

0,00470

0,00710

0,00780

0,01400

Thymus

0,00074

0,00097

0,00150

0,00230

0,00410

Thyroïde

0,00073

0,00095

0,00150

0,00240

0,00440

Utérus

0,01000

0,01200

0,01600

0,01600

0,02700

Autres organes

0,00170

0,00210

0,00280

0,00340

0,00600

Dose efficace(mSv/MBq)

0,00610

0,00780

0,01000

0,01100

0,19000

Dose absorbée: mertiatide marqué au technétium-(99mTc) (Obstruction rénale aiguë latéralisée)

Dose absorbée par activité administrée (mGy/MBq)

Organes

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Glandes surrénales

0,01100

0,01400

0,02200

0,03200

0,05500

Vessie

0,05600

0,07100

0,09100

0,09300

0,17000

Surfaces osseuses

0,00310

0,00400

0,00580

0,00840

0,01700

Cerveau

0,00011

0,00014

0,00023

0,00039

0,00075

Glandes mammaires

0,00038

0,00051

0,00100

0,00160

0,00300

Vésicule biliaire

0,00620

0,00730

0,01000

0,01600

0,02300

Appareil digestif

Estomac

0,00390

0,00440

0,00700

0,00930

0,01200

Intestin grêle

0,00430

0,00550

0,00850

0,01200

0,01900

Côlon

0,00390

0,00500

0,00720

0,00920

0,00150

Côlon supérieur (ascendant)

0,00400

0,00510

0,00760

0,01000

0,01600

Côlon inférieur (sigmoïde)

0,00380

0,00480

0,00670

0,00820

0,01300

Cur

0,00130

0,00160

0,00270

0,00400

0,00610

Reins

0,20000

0,24000

0,33000

0,47000

0,81000

Foie

0,00440

0,00540

0,00810

0,01100

0,01700

Poumons

0,00110

0,00160

0,00250

0,00390

0,00720

Muscles

0,00220

0,00270

0,00370

0,00510

0,00890

sophage

0,00038

0,00054

0,00085

0,00150

0,00230

Ovaires

0,00380

0,00510

0,00710

0,00920

0,01500

Pancréas

0,00740

0,00900

0,01300

0,01800

0,02900

Moelle osseuse

0,00300

0,00360

0,00500

0,00600

0,00830

Peau

0,00082

0,00100

0,00150

0,00220

0,00420

Rate

0,00980

0,01200

0,01800

0,02600

0,04000

Testicules

0,00200

0,00290

0,00450

0,00500

0,00980

Thymus

0,00038

0,00054

0,00085

0,00150

0,00230

Thyroïde

0,00017

0,00023

0,00045

0,00092

0,00160

Utérus

0,00720

0,00870

0,01200

0,01300

0,02200

Autres organes

0,00210

0,00260

0,00360

0,00470

0,00800

Dose efficace(mSv/MBq)

0,01000

0,01200

0,01700

0,02200

0,03800

11.1 PROPRIETES PHYSIQUES NUCLEAIRES

Le technétium (99mTc) est obtenu à partir d'un générateur stérile de (99Mo)/(99mTc) et se désintègre en technétium-99 par transition isomérique avec émission d'un rayonnement gamma d'énergie 140/142 keV et une demi-vie de 6,02 heures, lui-même se désintégrant en ruthénium (99Ru) stable. Le technétium (99mTc) peut être considéré comme stable en raison de sa longue demi-vie (214 000 ans).

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

12.1 INSTRUCTIONS POUR L'UTILISATION ET LA MANIPULATION

Le contenu du flacon (1) doit être radiomarqué au moyen de la solution de pertechnétate (99mTc) de sodium à température ambiante, la réaction de marquage sera arrêtée après 15 minutes par addition de la solution tampon.

Le marquage doit être effectué en utilisant un éluat avec une concentration en radioactivité comprise entre 40 et 1250 MBq/mL. Seuls doivent être utilisés les éluats obtenus au moyen d'un générateur de (99mTc), qui a été élué une fois dans les 24 heures qui précèdent. La dilution de la préparation doit être effectuée avec une solution saline.

12.2 INSTRUCTIONS POUR LE RADIOMARQUAGE

L'agent radiopharmaceutique sera préparé extemporanément conformément aux instructions de radiomarquage suivantes:

La procédure de marquage doit se dérouler en conditions d'asepsie.

·Placer le flacon (1) à l'intérieur d'un blindage de plomb approprié. Nettoyer le septum en caoutchouc avec un désinfectant approprié et laisser sécher.

·Injecter 2 mL de la solution de pertechnétate (99mTc) de sodium dans le flacon (1) à l'aide d'une seringue. Avec la même seringue, prélever alors dans ce flacon un volume égal d'azote afin d'égaliser les pressions.

·Agiter soigneusement le flacon afin d'humidifier la poudre et d'obtenir la dissolution complète de la totalité de la poudre contenue dans le flacon.

Après un temps de réaction de 15 minutes, transférer un volume de 2 mL de solution tampon du flacon (2) dans le flacon (1) à l'aide d'une seringue neuve. Avec cette même seringue, prélever alors dans ce flacon un volume égal d'azote afin d'égaliser les pressions.

Agiter soigneusement afin de bien mélanger. Mesurer la radioactivité totale et calculer le volume à injecter. Si nécessaire, diluer avec une solution saline isotonique stérile pour compléter jusqu'à un volume total final de 10 mL. Agiter à nouveau pour bien mélanger.

Propriétés du produit après radiomarquage: pH: 7,1-7,5

Solution aqueuse incolore, transparente à légèrement opalescente.

12.3 INSTRUCTIONS POUR LE CONTROLE DE QUALITE

Les méthodes suivantes peuvent être employées:

Méthode par CLHP (Chromatographie liquide haute performance)

La pureté radiochimique de la substance marquée est évaluée par chromatographe liquide à haute performance (CLHP) muni d'un détecteur de radioactivité adéquat, sur une colonne RP18 de 25 cm, avec un débit de 1,0 mL/min.

La phase mobile A est constituée d'un mélange dans la proportion de 93/7 d'une solution de phosphate (1,36 g de KH2PO4, ajustée avec du NaOH 0,1 M à pH 6) et d'éthanol. La phase mobile B est constituée d'un mélange 1/9 eau/méthanol.

Utiliser un programme d'élution graduée avec les paramètres suivants:

Temps (min):

Débit (mL/min):

% A

% B

15

1

100

0

5

1

0

100

5

2

100

0

Le pic de mertiatide marqué au technétium (99mTc) apparaît à la fin du passage de la phase mobile A.

Le volume d'injection est de 5 µL et la radioactivité totale par canal ne doit pas excéder 30 000.

Conditions:

t = 0

après 6 heures

marqué au technétium (99mTc)

≥ 94 %

≥ 94 %

impuretés hydrophiles

≤ 3,0 %

≤ 3,0 %

impuretés lipophiles

≤ 4,0 %

≤ 4,0 %

Procédure rapide simplifiée

Cette méthode repose sur l'emploi de cartouches, qui sont largement employées pour le prétraitement de solutions aqueuses avant chromatographie. La cartouche (par exemple, un Sep-Pak C18, Waters) est lavée avec 10 mL d'éthanol absolu, puis avec 10 mL d'acide chlorhydrique 0,001 M. Les résidus restants des solutions sont éliminés avec 5 mL d'air. La solution de mertiatide marqué au technétium (99mTc) (à raison de 0,05 mL) est appliquée sur la cartouche. Eluer au moyen de 10 mL de HCl 0.001 M et recueillir le premier éluat (impuretés hydrophiles). Eluer la cartouche avec un mélange éthanol/solution de chlorure de sodium 9 g/l dans la proportion de 1/1. Ce deuxième éluat contient le (99mTC)-mertiatide. La cartouche renferme les impuretés lipophiles.

Mesurer la radioactivité de chaque fraction. Additionner la radioactivité des éluats et de la cartouche et considérer cette somme comme représentant 100 % de la radioactivité et calculer les pourcentages respectifs.

Veiller à éluer lentement (goutte à goutte).

Condition: mertiatide marqué au technétium (99mTc) ≥ 94 %.

12.4 INSTRUCTIONS POUR L'ELIMINATION DES DECHETS

Tout produit non utilisé ainsi que tout déchet doivent être éliminés conformément aux dispositions locales en vigueur.

Liste I.

Médicament soumis à prescription médicale.

Les produits radiopharmaceutiques ne doivent être utilisés que par des personnes qualifiées. Ils ne peuvent être délivrés qu'à des praticiens ayant obtenu l'autorisation spéciale prévue à l'article R 1333-24 du Code de la Santé Publique.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 28/10/2013

Dénomination du médicament

NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique

Mercaptoacétyltriglycine (mertiatide)

Encadré

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de utiliser ce médicament.

·Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez toute autre question, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

·Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même en cas de symptômes identiques, cela pourrait lui être nocif.

·Si l'un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ?

3. COMMENT UTILISER NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique

NephroMAG est un agent radiopharmaceutique à visée diagnostique pour l'exploration des voies rénales.

Indications thérapeutiques

Ce produit est une trousse pour préparation radiopharmaceutique pour injection. La préparation s'effectue donc en milieu hospitalier, dans un service de radiopharmacie spécialisé. La solution finale injectable permet de soumettre vos reins et votre appareil urinaire à un examen d'imagerie médicale à visée diagnostique.

Grâce à une substance radioactive appropriée, le technétium (99mTc), une solution de mertiatide marqué au technétium (99mTc) est préparée. Ce médicament est indiqué chez le nourrisson, l'enfant et l'adulte pour l'exploration à visée diagnostique des reins, des voies urinaires et du débit urinaire.

A l'aide d'une caméra spéciale, votre médecin obtiendra des images qui lui permettront d'observer vos reins en fonctionnement et de diagnostiquer la morphologie et la fonction rénales ainsi que de la totalité des voies urinaires. L'examen permet de voir dans quelle mesure vos reins sont capables d'éliminer de votre sang, (c'est ce qu'on appelle la "clairance rénale") la substance injectée et comment ensuite votre appareil urinaire parvient à excréter cette substance.

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Après reconstitution et radiomarquage avec la solution de pertechnétate (99mTc) de sodium, l'agent radiopharmaceutique obtenu, le mertiatide marqué au technétium (99mTc) est indiqué pour l'évaluation des affections néphrologiques et urologiques, notamment pour l'étude de la fonction, de la morphologie et de la perfusion rénales et le drainage des voies urinaires.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ?  Retour en haut de la page

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

N'utilisez jamais NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique:

N'utilisez pas NephroMAG si vous êtes allergique (hypersensible) au mertiatide ou à l'un des excipients de NephroMAG. En cas de doute, il est indispensable de demander l'avis de votre médecin. Si des symptômes allergiques, tels que de l'urticaire, prurit, nausées ou difficultés respiratoires se sont développées lors d'un examen précédent, la nécessité d'une nouvelle administration devra être reconsidérée.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique:

Mises en garde spéciales

Médicament radiopharmaceutique après marquage.

Précaution d'emploi

Vous devez savoir que vous pouvez générer des risques pour d'autres personnes par irradiation externe ou contamination par des éclaboussures d'urine, de vomissement, etc. pendant les quelques heures qui suivent l'injection de l'agent radiopharmaceutique. Réciproquement, d'autres patients pourraient vous exposer à ce type de risques. Vous devrez notamment faire preuve de la plus grande prudence et prendre des précautions particulières si vous êtes amené(e) en entrer en contact étroit avec des enfants.

En cas de doute, ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin.

Interactions avec d'autres médicaments

Utilisation d'autres médicaments

Il n'existe aucune interaction connue du mertiatide marqué au technétium (99mTc) avec les autres produits pharmaceutiques généralement prescrits aux patients nécessitant le type d'examens sus-mentionné (par exemple antihypertenseurs ou médicaments anti-rejet après transplantation d'organe).

Veuillez indiquer au médecin qui réalisera votre examen si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s'il s'agit d'un médicament obtenu sans ordonnance.

Interactions avec les aliments et les boissons

Aliments et boissons

Afin d'optimiser les résultats de l'examen, vous devez boire abondamment avant le début de celui-ci. Urinez le plus fréquemment possible pendant les premières heures suivant l'examen afin de réduire la dose de radiation absorbée.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement

Les radionucléides utilisés chez la femme enceinte délivrent également des doses de radiation au ftus qui pourraient compromettre son développement normal. Seuls des examens absolument nécessaires pourront être menés durant la grossesse et seulement si le bénéfice escompté dépasse les risques encourus par la mère et l'enfant. Les raisons médicales doivent être importantes et l'urgence manifeste pour justifier la conduite de tels examens pendant la grossesse.

Tout retard de cycle (de vos règles) doit laisser supposer l'éventualité d'une grossesse.

L'utilisation de techniques alternatives ne faisant pas appel aux radiations ionisantes doit alors être considérée.

Si vous allaitez votre enfant, vous devrez interrompre l'allaitement pendant 24 heures et jeter le lait excrété pendant cette période. En outre, afin de prévenir la transmission de la radioactivité, il est recommandé à la mère d'éviter tout contact étroit avec l'enfant pendant les 24 premières heures suivant l'injection. Demandez conseil à votre médecin à ce sujet.

Sportifs

Sportifs

L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Après la réalisation de l'examen, vous pouvez conduire un véhicule et/ou utiliser des machines.

Liste des excipients à effet notoire

Sans objet.

3. COMMENT UTILISER NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ?  Retour en haut de la page

Instructions pour un bon usage

Votre médecin préparera la solution radioactive pour injection et vous l'injectera, par voie intraveineuse, en une seule fois immédiatement avant le début de l'examen à visée diagnostique.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie

Chez l'adulte

La dose recommandée est généralement de 40 à 200 MBq, en fonction de la pathologie à étudier et de la méthode à utiliser. Les études du flux sanguin rénal ou du transport au travers des uretères exigent généralement une dose plus importante que les études du transport intrarénal, tandis que la rénographie requiert des activités plus faibles que la scintigraphie séquentielle.

Chez l'enfant

Bien que NephroMAG puisse être employé chez des patients pédiatriques, aucune étude n'a formellement été réalisée. L'expérience clinique indique que pour une utilisation pédiatrique l'activité doit être réduite.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez utilisé plus de NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique que vous n'auriez dû:

Ce médicament vous sera administré par votre médecin dans des conditions strictement définies, en conséquence, celle-ci ne vous expose donc à pratiquement aucun risque. Le risque de "surdosage" de radiations ionisantes est extrêmement peu probable. En buvant de grandes quantités d'eau et en urinant fréquemment vous pourrez encore réduire la dose de radiations reçue par votre organisme. Si nécessaire, votre médecin pourra favoriser l'excrétion de la radioactivité en utilisant certains médicaments (diurèse forcée).

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce produit, interrogez votre médecin.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Sans objet.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

Ce sont principalement des réactions anaphylactoïdes peu sévères caractérisées par une éruption cutanée de type urticaire, un gonflement des paupières et une toux qui ont été rapportées en de très rares occasions, chez moins de 1 patient sur 10 000. Des troubles circulatoires de faible intensité (caractérisés par des vertiges ou une soudaine perte de connaissance [syncope] ont parfois été rapportés.

Votre médecin sait comment traiter ces effets immédiatement si cela s'avère nécessaire.

L'exposition aux rayonnements ionisants est associée à l'induction de cancer et au développement potentiel d'anomalies congénitales. La dose de radiation absorbée est probablement très inférieure à la radioactivité ambiante à laquelle vous êtes naturellement exposé(e) pendant une année dans votre environnement habituel. Dans le cas des examens de médecine nucléaire à visée diagnostique, les connaissances actuelles suggèrent que la fréquence de ces effets indésirables est très faible en raison des faibles doses de radiation utilisées.

Si vous souffrez d'une insuffisance rénale, celle-ci peut avoir pour conséquence d'augmenter l'exposition aux radiations.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

5. COMMENT CONSERVER NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ?  Retour en haut de la page

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique après la date de péremption mentionnée sur la boîte.

Conditions de conservation

Ce médicament est généralement conservé par votre médecin dans des locaux aménagés à cet effet, dans le respect de la réglementation en vigueur.

Conserver au réfrigérateur à une température comprise entre 2 et 8°C, à l'abri de la lumière.

Après radiomarquage, la préparation reconstituée doit être conservée à une température comprise entre 2 et 8°C.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Sans objet.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES  Retour en haut de la page

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique ?

La substance active est:

La mercaptoacétyltriglycine (mertiatide) (0,2 mg dans le flacon (1)).

Les autres composants sont:

Chlorure stanneux dihydraté, tartrate R,R disodique dihydraté, hydroxyde de sodium, acide chlorhydrique, monohydrogénophosphate de sodium dihydraté, dihydrogénophosphate de sodium dihydraté.

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que NephroMAG 0,2 mg, trousse pour préparation pharmaceutique et contenu de l'emballage extérieur ?

NephroMAG se présente sous la forme de 2 types de flacons distincts conditionnés par 5 de chaque sorte dans une boîte. Le flacon (1) contient une poudre dosée à 0,2 mg de la substance active, le mertiatide, le flacon (2) contient 2,5 mL de solution tampon phosphate.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent

Titulaire

ROTOP PHARMAKA AG

BAUTZNER LANDSTRASSE 45

01454 RADEBERG

ALLEMAGNE

Exploitant

CIS BIO INTERNATIONAL

Route Nationale 306 Saclay

BP 32

91192 GIF SUR YVETTE CEDEX

Fabricant

ROTOP PHARMAKA AG

BAUTZNER LANDSTRASSE 45

D-01454 RADEBERG

ALLEMAGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants:

Conformément à la réglementation en vigueur.

Date dapprobation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lAfssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé:

Voir Résumé des Caractéristiques du Produit.

Autres

Sans objet.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité