MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé

source: ANSM - Mis à jour le : 13/02/2017

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Mycophénolate mofétil.. 500 mg

Pour un comprimé pelliculé.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Comprimé pelliculé.

Comprimé pelliculé en forme de gélule, biconvexe, de couleur violette, portant l'inscription en creux « AHI » sur une face et « 500 » sur l'autre face.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Le mycophénolate mofétil est indiqué en association à la ciclosporine et aux corticostéroïdes pour la prévention des rejets aigus d'organes chez les patients ayant bénéficié d'une allogreffe rénale, cardiaque ou hépatique.

Publicité
4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

La mise en uvre et le suivi du traitement par mycophénolate mofétil doivent être effectués par des médecins spécialistes des transplantations ayant les compétences correspondantes.

Posologie

Utilisation en transplantation rénale :

Adultes : Par voie orale, le mycophénolate mofétil doit être initié dans les 72 heures suivant la greffe. La dose recommandée chez les transplantés rénaux est de 1 g deux fois par jour (dose quotidienne de 2 g).

Enfants et adolescents (âgés de 2 à 18 ans) : La dose recommandée de mycophénolate mofétil est de 600 mg/m2 administrée par voie orale deux fois par jour (jusqu'à un maximum de 2 g par jour). Les comprimés de mycophénolate mofétil 500 mg ne doivent être prescrits qu'aux patients dont la surface corporelle est supérieure à 1,5 m2, à une dose de 1 g deux fois par jour (dose quotidienne de 2 g). Etant donné que certains effets indésirables surviennent à une fréquence supérieure dans cette tranche d'âge (voir rubrique 4.8) par rapport aux adultes, une réduction temporaire de la dose ou une interruption peut être nécessaire ; ceci devra prendre en compte les facteurs cliniques pertinents dont la gravité de la réaction.

Enfants (âgés de moins de 2 ans) : Les données d'efficacité et de tolérance chez les enfants âgés de moins de 2 ans sont limitées. Elles sont insuffisantes pour recommander une posologie et par conséquent, l'utilisation n'est pas recommandée dans cette tranche d'âge.

Utilisation en transplantation cardiaque :

Adultes : Par voie orale, le mycophénolate mofétil doit être initié dans les 5 jours suivant la greffe cardiaque. La dose recommandée chez les transplantés cardiaques est de 1,5 g deux fois par jour (dose quotidienne de 3 g).

Enfants : Aucune donnée concernant la transplantation cardiaque n'est disponible en pédiatrie.

Utilisation en transplantation hépatique :

Adultes : Le mycophénolate mofétil devra être administré par voie intraveineuse pendant les 4 premiers jours suivant la transplantation hépatique, avec un relais du mycophénolate mofétil par voie orale dès qu'il peut être toléré. La dose recommandée chez les transplantés hépatique est de 1,5 g deux fois par jour (dose quotidienne de 3 g).

Enfants : Aucune donnée concernant la transplantation hépatique n'est disponible en pédiatrie.

Utilisation chez les personnes âgées (65 ans ou plus) : La dose recommandée de 1 g deux fois par jour chez les transplantés rénaux et de 1,5 g deux fois par jour chez les transplantés cardiaques ou hépatiques sont appropriées pour les patients âgés.

Utilisation en cas d'insuffisance rénale :

Chez les transplantés rénaux atteints d'insuffisance rénale chronique sévère (débit de filtration glomérulaire < 25 ml/min/1,73 m2), il convient d'éviter d'administrer des doses supérieures à 1 g deux fois par jour, en dehors de la période immédiatement postérieure à la greffe. Ces patients doivent en outre faire l'objet d'une surveillance attentive. Chez les patients présentant un retard à la reprise de fonction du greffon rénal après l'opération, il n'est pas nécessaire d'adapter la dose (voir rubrique 5.2).

Aucune donnée n'est disponible concernant les transplantés cardiaques ou hépatiques atteints d'insuffisance rénale chronique sévère.

Utilisation en cas d'insuffisance hépatique sévère :

Aucune adaptation de dose n'est nécessaire chez les transplantés rénaux atteints de maladie hépatique parenchymateuse sévère. Aucune donnée n'est disponible concernant les transplantés cardiaques atteints de maladie hépatique parenchymateuse sévère.

Traitement pendant les épisodes de rejet :

L'acide mycophénolique (MPA) est le métabolite actif du mycophénolate mofétil. Le rejet de greffe rénale n'entraîne aucune modification de la pharmacocinétique du MPA ; une diminution de la dose de mycophénolate mofétil ou une interruption du traitement n'est pas nécessaire. L'ajustement de la dose de mycophénolate mofétil en cas de rejet de greffe cardiaque n'est pas justifié. Aucune donnée pharmacocinétique n'est disponible en cas de rejet de greffe hépatique.

Mode dadministration

Administration par voie orale.

Précautions à prendre avant la manipulation ou ladministration du médicament

Le mycophénolate mofétil ayant montré des effets tératogènes chez le rat et le lapin, il ne faut pas écraser les comprimés de mycophénolate mofétil

4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Lemycophénolatemofétilestcontre-indiqué :

·chez lespatientsprésentantunehypersensibilitéaumycophénolatemofétil,àlacidemycophénolique,ouàlundesexcipientsmentionnésàlarubrique6.1.Desréactionsdhypersensibilitéaumycophénolatemofétilontétéobservées(voirrubrique4.8).

·chezlesfemmesenâgedeprocréernutilisantpasdeméthodescontraceptiveshautementefficaces(voirrubrique4.6).

·enlabsencedetestdegrossessenégatifàlinitiationdutraitementchezlesfemmesenâgedeprocréer,afindévitertouteutilisationinvolontairependantlagrossesse(voirrubrique4.6).

·pendant la grossessesauf enlabsence dalternativethérapeutiqueappropriée afindeprévenir unrejetdegreffe(voirrubrique4.6).

·chezlafemmeallaitante(voirrubrique4.6).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Néoplasie

Les patients recevant un traitement immunosuppresseur comportant des associations de médicaments dont le mycophénolate mofétil, sont exposés à un risque accru de lymphomes et d'autres tumeurs, en particulier de la peau (voir rubrique 4.8). Le risque semble plus lié à l'intensité et à la durée de l'immunosuppression qu'à l'utilisation d'un produit donné. Comme recommandation générale pour limiter le risque de cancer de la peau, l'exposition au soleil et aux rayons UV doit être minimisée par le port des vêtements protecteurs et l'utilisation d'un écran solaire à indice de protection élevé.

Infections

Les patients traités par des immunosuppresseurs, dont le mycophénolate mofétil, ont un risque accru dinfections opportunistes (bactérienne, fongique, virale et protozoaire), dinfections mortelles et de sepsis (voir rubrique 4.8). Ces infections incluent des réactivations virales comme lhépatite B ou lhépatite C et des infections causées par les polyomavirus (la néphropathie associée au virus BK et la leucoencéphalopathie multifocale progressive LEMP associée au virus JC). Des cas dhépatites dus à une réactivation dune hépatite B ou dune hépatite C ont été rapportés chez les patients porteurs et traités par des immunosuppresseurs.

Ces infections sont souvent liées au degré dimmunosuppression élevé et peuvent conduire à des affections graves ou fatales que les médecins doivent considérer dans le diagnostic différentiel des patients immunodéprimés ayant une altération de la fonction rénale ou des symptômes neurologiques.

Des cas dhypogammaglobulinémie associés à des infections récurrentes ont été rapportés chez des patients traités par mycophénolate mofétil en association avec dautres immunosuppresseurs. Pour certains de ces patients, le remplacement du mycophénolate mofétil par un autre immunosuppresseur a conduit à une normalisation des taux sériques dIgG. Chez les patients, traités par mycophénolate mofétil, présentant des infections récurrentes, un dosage des immunoglobulines sériques doit être effectué. En cas dhypogammaglobulinémie cliniquement significative et prolongée, une prise en charge appropriée doit être considérée, en tenant compte des effets cytostatiques puissants de lacide mycophénolique sur les lymphocytes T et B.

Des cas de bronchiectasie ont été rapportés chez les adultes et les enfants traités par mycophénolate mofétil en association avec dautres immunosuppresseurs. Pour certains de ces patients, le remplacement du mycophénolate mofétil par un autre immunosuppresseur a conduit à une amélioration des symptômes respiratoires. Le risque de bronchiectasie pourrait être associé à lhypogammaglobulinémie ou à un effet direct sur le poumon. Des cas isolés de pneumopathie interstitielle et de fibrose pulmonaire, dont certains dévolution fatale, ont également été rapportés (voir rubrique 4.8).

Chez les patients présentant des symptômes pulmonaires persistants, tels que toux et dyspnée, des investigations complémentaires doivent être rapidement menées.

Hématologie et système immunitaire

Chez les patients traités par mycophénolate mofétil, il convient de surveiller l'apparition d'une neutropénie, qui peut être liée au mycophénolate mofétil lui-même, aux traitements concomitants, aux infections virales, ou à une quelconque association de ces facteurs. Chez les patients traités par mycophénolate mofétil la numération sanguine complète doit être contrôlée chaque semaine au cours du premier mois, deux fois par mois le second et le troisième mois puis une fois par mois pendant le reste de la première année. Si une neutropénie apparaît (taux absolu des polynucléaires neutrophiles

<1,3 x 103/µl) il peut être approprié de suspendre ou d'interrompre le traitement par mycophénolate mofétil.

Des cas d'érythroblastopénie ont été rapportés chez des patients traités par le mycophénolate mofétil en association avec d'autres immunosuppresseurs. Le mécanisme par lequel le mycophénolate mofétil induit une érythroblastopénie n'est pas connu. L'érythroblastopénie peut se résoudre après diminution de la posologie ou arrêt du traitement par le mycophénolate mofétil.

Toute modification du traitement par le mycophénolate mofétil doit être uniquement entreprise sous étroite surveillance chez les transplantés afin de limiter le risque de rejet de greffon (voir rubrique 4.8).

Les patients traités par mycophénolate mofétil doivent être informés de la nécessité de contacter immédiatement le médecin pour toute infection, toute ecchymose inexpliquée, tout saignement ou toute autre manifestation de myélosuppression.

Les patients devront être avertis que pendant le traitement au mycophénolate mofétil, les vaccinations peuvent être moins efficaces et qu'il convient d'éviter l'utilisation de vaccins à virus vivant atténué (voir rubrique 4.5). La vaccination antigrippale peut s'avérer utile. Les prescripteurs doivent se référer aux directives nationales relatives à la vaccination antigrippale.

Appareil digestif

Le traitement par mycophénolate mofétil ayant entraîné une augmentation de la fréquence des effets indésirables digestifs, dont de rares cas d'ulcération gastro-intestinale, d'hémorragie ou de perforation, le mycophénolate mofétil devra être administré avec prudence chez les patients ayant une affection digestive sévère évolutive.

Le mycophénolate mofétil est un inhibiteur de l'IMPDH (inosine monophosphate déshydrogénase). Il doit donc être évité chez les patients présentant un déficit congénital rare en hypoxanthine-guanine phosphoribosyl-transférase (HGPRT) telle que le syndrome de Lesch-Nyhan ou de Kelley-Seegmiller.

Interactions

La prudence est de rigueur en cas de modification des schémas thérapeutiques lors de lassociation à des immunosuppresseurs qui interfèrent avec le cycle entérohépatique du MPA. Par exemple le passage de la ciclosporine à des immunosuppresseurs dépourvus de cet effet, tels que sirolimus ou belatacept, et inversement. Cela peut modifier lexposition au MPA. Les médicaments des autres classes thérapeutiques qui interfèrent avec le cycle entérohépatique du MPA, tels que cholestyramine, doivent être utilisés avec prudence en raison dune possible diminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de mycophénolate mofétil (voir également rubrique 4.5).

Il est recommandé de ne pas administrer le mycophénolate mofétil en même temps que l'azathioprine car une telle association n'a pas été étudiée.

Le rapport bénéfice/risque du mycophénolate mofétil en association avec le tacrolimus ou le sirolimus n'a pas été établi (voir rubrique 4.5).

Populations particulières

Par rapport à des individus plus jeunes, les patients âgés peuvent avoir un risque augmenté de survenue dévénements indésirables tels que certaines infections (incluant la maladie à cytomégalovirus avec invasion tissulaire) et de possibles hémorragies gastro-intestinales et dèmes pulmonaires (voir rubrique 4.8).

Effets tératogènes

Le mycophénolate est un tératogène majeur chez lHomme. Des avortements spontanés (taux de 45- 49%) et des malformations congénitales (taux estimé de 23-27%) ont été rapportés après exposition au mycophénolate mofétil (MMF) pendant la grossesse. Cest pourquoi, le mycophénolate mofétil est contre-indiqué pendant la grossesse sauf en labsence dalternative thérapeutique appropriée afin de prévenir un rejet de greffe.

Les patients hommes et femmes en âge de procréer doivent être avertis des risques et suivre les recommandations fournies en rubrique 4.6 (par exemple les méthodes de contraception, les tests de grossesse) avant, pendant et après le traitement avec mycophénolate mofétil. Les médecins doivent sassurer que les patients hommes et femmes prenant du mycophénolate comprennent les risques de malformations pour lenfant à naître, la nécessité dune contraception efficace et la nécessité de consulter immédiatement leur médecin en cas de suspicion de grossesse.

Contraception (voir rubrique 4.6)

Etant donné le potentiel génotoxique et tératogène du mycophénolate mofétil, les femmes en âge de procréer doivent utiliser simultanément deux méthodes contraceptives efficaces avant le début du traitement, pendant le traitement, ainsi que six semaines après larrêt du traitement par mycophénolate mofétil ; à moins que labstinence ne soit la méthode de contraception choisie (voir rubrique 4.5). Il est recommandé aux hommes sexuellement actifs dutiliser des préservatifs pendant le traitement et durant au moins 90 jours après larrêt du traitement. Lutilisation de préservatifs sapplique à tous les hommes, y compris après une vasectomie en raison du risque de passage dans le liquide séminal.

De plus, il est recommandé aux partenaires féminines de ces patients, dutiliser une méthode de contraception hautement efficace pendant le traitement et durant les 90 jours qui suivent la dernière prise de mycophénolate mofétil par le partenaire masculin.

Matériel éducationnel

Afin daider les patients à éviter une exposition ftale au mycophénolate et afin de fournir des informations supplémentaires de sécurité importantes, le titulaire de lautorisation de mise sur le marché fournira aux professionnels de santé un matériel éducationnel, visant à renforcer les mises en garde relatives à la tératogénicité du mycophénolate, proposant des conseils pour la mise en place dune contraception préalable au traitement et fournissant des explications sur les tests de grossesse nécessaires. Des informations complètes sur le risque de tératogénicité et sur les mesures de prévention de la grossesse doivent être données par le prescripteur aux femmes en âge de procréer et, le cas échéant, aux hommes.

Précautions additionnelles

Les patients ne doivent pas faire de don du sang pendant le traitement et sur une période dau moins 6 semaines après larrêt du mycophénolate. Les hommes ne doivent pas faire de don de sperme pendant le traitement ainsi que sur une période dau moins 90 jours après larrêt du mycophénolate

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

+ Aciclovir

Des concentrations plasmatiques d'aciclovir plus élevées ont été observées lors de l'administration concomitante de mycophénolate mofétil et d'aciclovir comparativement à l'administration d'aciclovir seul. Les modifications de la pharmacocinétique du MPAG (le glucoronide phénolique du MPA) ont été minimales (augmentation du MPAG de 8 %) et ne sont pas considérées comme cliniquement significatives. Etant donné que les concentrations plasmatiques du MPAG sont augmentées en cas d'insuffisance rénale, tout comme les concentrations d'aciclovir, il est possible que le mycophénolate mofétil et l'aciclovir, ou ses prodrogues, comme par exemple, le valaciclovir, soient en compétition au niveau de la sécrétion tubulaire et que cela entraîne une augmentation supplémentaire de la concentration de ces deux substances.

+ Antiacides et inhibiteurs de la pompe à protons (IPP)

Une diminution de lexposition à l'AMP a été observée lorsque des antiacides, tels que les hydroxydes de magnésium et d'aluminium et les IPP, incluant le lansoprazole et le pantoprazole, ont été administrés avec le mycophénolate mofétil. Lorsque l'on compare les taux de rejet de greffe ou les taux de perte du greffon entre les patients traités par mycophénolate mofétil prenant des IPP par rapport aux patients traités par mycophénolate mofétil ne prenant pas dIPP, aucune différence significative n'a été observée. Ces données permettent dextrapoler cette conclusion à tous les antiacides car la réduction de l'exposition au mycophénolate mofétil lorsquil est co-administré avec des hydroxydes de magnésium et d'aluminium est considérablement plus faible que lorsquil est co- administré avec les IPP.

+ Cholestyramine

L'administration d'une dose unique de 1,5 g de mycophénolate mofétil à des sujets sains ayant préalablement reçu 4 g de cholestyramine trois fois par jour pendant 4 jours, a entrainé une diminution de 40 % de l'ASC du MPA (voir rubriques 4.4 et 5.2). La prudence est conseillée lors de l'administration concomitante car l'efficacité du mycophénolate mofétil pourrait être diminuée.

+ Médicaments interférant avec le cycle entérohépatique

La prudence est de rigueur avec les médicaments qui interfèrent avec le cycle entérohépatique car l'efficacité du mycophénolate mofétil pourrait être diminuée.

+ Ciclosporine A

Aucune modification de la pharmacocinétique de la ciclosporine A (CsA) par le mycophénolate mofétil n'a été observée. Par contre, en cas darrêt dun traitement concomitant par la ciclosporine, une augmentation denviron 30 % de lASC du MPA doit être attendue. La CsA interfère avec le cycle entérohépatique du MPA. 6 Cela entraîne une diminution de 30 à 50% de lexposition au MPA chez les patients transplantés rénaux traités par mycophénolate mofétil et CsA, par rapport à ceux recevant des doses similaires de mycophénolate mofétil et sirolimus ou belatacept (voir également rubrique 4.4).

Inversement, des modifications de lexposition au MPA sont attendues lorsque les patients sont traités par un immunosuppresseur qui ninterfère pas avec le cycle entéro-hépatique du MPA en remplacement de la ciclosporine.

+ Telmisartan

Ladministration concomitante de telmisartan et de mycophénolate mofétil entraîne une diminution des concentrations de MPA denviron 30%. Le telmisartan modifie lélimination du MPA en augmentant lexpression du PPAR gamma (récepteur gamma activé par les proliférateurs de péroxysomes), ce qui résulte en une augmentation de lexpression et de lactivité de lUGT1A9. La comparaison des taux de rejet, des taux de perte du greffon ou des profils dévènements indésirables entre les patients traités par mycophénolate mofétil seul ou en association avec le telmisartan na pas mis en évidence de conséquences cliniques de cette interaction pharmacocinétique.

+ Ganciclovir

Du fait d'une part, des résultats d'une étude d'administration d'une dose unique selon les posologies recommandées de mycophénolate oral et de ganciclovir par voie IV et d'autre part des effets connus de l'insuffisance rénale sur les paramètres pharmacocinétiques du mycophénolate mofétil (voir rubrique 4.2) et du ganciclovir, on peut prévoir que l'administration simultanée de ces molécules (qui exercent une compétition au niveau de l'élimination tubulaire rénale) entraînera des augmentations des taux sanguins de MPAG et de ganciclovir. Aucune modification importante des paramètres pharmacocinétiques du MPA n'est prévisible et l'adaptation des doses du mycophénolate mofétil n'est pas nécessaire. Lorsque les patients traités simultanément par mycophénolate mofétil et ganciclovir ou ses prodrogues comme par exemple le valganciclovir, présentent une insuffisance rénale, ils doivent recevoir les doses recommandées de ganciclovir et être soumis à une surveillance rigoureuse.

+ Contraceptifs oraux

La pharmacocinétique et la pharmacodynamique des contraceptifs oraux n'ont pas été affectées lors de l'administration simultanée du mycophénolate mofétil (voir rubrique 5.2).

+ Rifampicine

Chez les patients ne prenant pas également de ciclosporine, l'administration concomitante de mycophénolate mofétil et de rifampicine a entraîné une diminution de l'exposition au MPA (ASC0-12h) de 18 % à 70 %. Il est recommandé de surveiller les niveaux d'exposition au MPA et d'adapter les doses de mycophénolate mofétil en conséquence afin de maintenir l'efficacité clinique lorsque la rifampicine est administrée de façon concomitante.

+ Sévélamer

Une diminution de la concentration maximale (Cmax) du MPA et de l'ASC (0-12h) de 30 % et 25 % respectivement, a été observée lors de l'administration concomitante de mycophénolate mofétil et de sévélamer sans aucune conséquence clinique (c'est-à-dire rejet du greffon). Il est cependant recommandé d'administrer le mycophénolate mofétil au moins une heure avant ou trois heures après la prise de sévélamer afin de limiter l'impact sur l'absorption du MPA. Il n'existe aucune donnée sur le mycophénolate mofétil administré avec des chélateurs du phosphate autres que le sévélamer.

+ Triméthoprime/sulfaméthoxazole

Aucun effet sur la biodisponibilité du MPA n'a été observé.

+ Norfloxacine et métronidazole

Chez des volontaires sains, aucune interaction significative n'a été observée lorsque le mycophénolate mofétil était administré soit en association avec la norfloxacine, soit en association avec le métronidazole. Toutefois, l'association de norfloxacine et de métronidazole a diminué l'exposition au MPA d'environ 30 % après administration d'une dose unique de mycophénolate mofétil.

+ Ciprofloxacine et amoxicilline plus acide clavulanique

Des diminutions denviron 50% des concentrations minimales pré-dose du MPA ont été rapportées chez des patients transplantés rénaux dans les jours suivant immédiatement le commencement du traitement par ciprofloxacine ou amoxicilline orale plus acide clavulanique. Cet effet tendait à diminuer en poursuivant le traitement antibiotique et a disparu quelques jours après larrêt du traitement. Le changement de la concentration pré-dose peut ne pas représenter précisément les changements de lexposition globale au MPA. Par conséquent, il ne devrait pas normalement être nécessaire de modifier la dose de mycophénolate mofétil en labsence de preuves cliniques dun dysfonctionnement du greffon. Toutefois, une surveillance clinique attentive simpose pendant ladministration de lassociation thérapeutique et peu après larrêt du traitement antibiotique.

+ Tacrolimus

Chez les patients transplantés hépatiques recevant le mycophénolate mofétil et le tacrolimus, l'ASC et la Cmax du MPA, le métabolite actif du mycophénolate mofétil, n'ont pas été affectées de manière significative par ladministration concomitante de tacrolimus. Par contre une augmentation d'environ 20 % de l'ASC du tacrolimus a été observée lors de l'administration de doses réitérées de mycophénolate mofétil (à la dose de 1,5 g deux fois par jour) chez ces patients recevant du tacrolimus. Cependant, chez les patients transplantés rénaux, la concentration en tacrolimus n'a pas semblé affectée par le mycophénolate mofétil (voir également rubrique 4.4).

Autres interactions

L'administration simultanée de probénécide et de mycophénolate mofétil chez le singe multiplie par trois l'ASC du MPAG plasmatique. D'autres substances connues pour être sécrétées dans les tubules rénaux peuvent entrer en compétition avec le MPAG d'où une possible augmentation de concentration plasmatique du MPAG ou de l'autre substance soumise à la sécrétion tubulaire.

Vaccins à virus vivant

Les vaccins à virus vivant ne devront pas être administrés aux patients ayant une réponse immunitaire altérée. La réponse humorale aux autres vaccins peut être diminuée (voir rubrique 4.4).

Population pédiatrique

Les études dinteractions ont été réalisées uniquement chez ladulte.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Contraceptionchezleshommesetlesfemmes

Lemycophénolatemofétilestcontre-indiquéchezlesfemmesenâgedeprocréernutilisantpasdeméthodescontraceptiveshautementefficaces.Etantdonnélepotentielgénotoxiqueettératogènedumycophénolate mofétil, lesfemmesenâgede procréerdoivent utilisersimultanément deux méthodescontraceptivesefficacesavantledébutdutraitement,pendantletraitement,ainsiquesixsemainesaprèslarrêt du traitementparmycophénolate mofétil; àmoinsque labstinencenesoit laméthode decontraceptionchoisie(voirrubrique4.5).Il estrecommandéaux hommes sexuellementactifs dutiliserdespréservatifspendantletraitementetdurant aumoins90joursaprèslarrêtdutraitement.Lutilisationdepréservatifssappliqueàtousleshommes,y comprisaprèsunevasectomieenraisondurisquedepassagedansleliquideséminal.Deplus,ilestrecommandéauxpartenairesfémininesdecespatientsdutiliseruneméthodedecontraceptionhautementefficacependantletraitementetdurantles90joursquisuiventladernièreprisedemycophénolateparlepartenairemasculin.

Grossesse

Lemycophénolatemofétilestcontreindiquépendantlagrossessesaufenlabsencedalternativethérapeutiqueappropriéepourprévenirunrejetdegreffe.Letraitementnedoitpasêtreinitiéenlabsencedetestdegrossessenégatifafindéviteruneutilisationinvolontairependantlagrossesse.

Lespatientsetlespatientesenâgedeprocréerdoiventêtreavertisduneaugmentationdurisquedefaussecoucheetdemalformationscongénitalesendébutdetraitementetdoiventêtreinformésetconseilléssurlapréventionetlaplanificationdunegrossesse.

Avantdedébuteruntraitementparmycophénolatemofétil,lesfemmesenâgedeprocréerdoiventdisposerduntestdegrossessenégatifafindéviteruneexpositioninvolontairedelembryonaumycophénolate.Deuxtestsdegrossessesanguinouurinaireavecunesensibilitédaumoins25mUI/mLsontrecommandés ;ledeuxièmetestdoitêtreréalisédansles10joursaprèslepremieretimmédiatementavantdedébuterlemycophénolatemofétil.Destestsdegrossessedoiventêtrerépétéssicelaestjugécliniquementpertinent(parexempleaprèsunemauvaiseobservancedelacontraception). Lesrésultatsdetouslestestsde grossessedoiventêtre discutésaveclapatiente.Lespatientesdoiventêtreavertiesdelanécessitédeconsulterimmédiatementleurmédecinencasdegrossesse.

LemycophénolateestuntératogènemajeurchezlHomme,quiaugmentelerisquedavortementsspontanésetdemalformationscongénitalesencasdexpositionpendantlagrossesse;

·Desavortementsspontanésontétérapportéschez45à49%desfemmesenceintesexposéesaumycophénolatemofétil,comparéàuntauxrapportéde12et33%chezlespatientesayantbénéficié dune transplantationd'organe solideet traitéspardesimmunosuppresseursautresquelemycophénolatemofétil;

·Surlabasedesdonnéesdelalittérature,desmalformationsapparaissentchez23à27%desnaissancesvivanteschezlesfemmesexposéesaumycophénolatemofétilpendantlagrossesse(comparéà2à3%desnaissancesvivantesdanslapopulationgénéraleetapproximativement4à5%desnaissancesvivanteschezlespatientesayantbénéficiédunetransplantationd'organesolideettraitéespardesimmunosuppresseursautresquelemycophénolatemofétil).

Desmalformationscongénitales,incluantdescasrapportantdesmalformationsmultiples,ontétéobservéesaprès commercialisationchezdes enfants depatientesexposées aumycophénolatemofétilenassociationavecdautresimmunosuppresseursdurantlagrossesse.

Lesmalformationslesplusfréquemmentrapportéessontlessuivantes:

·Anomaliesdeloreille(parexempleoreilleexterne/moyenneanormalementforméeouabsente),atrésieduconduitauditifexterne;

·Cardiopathiecongénitaletellequecommunicationsinterauriculaireetinterventriculaire;

·Malformationsfacialestellesque:fentelabiale,fentepalatine,micrognatie,hypertélorismedesorbites;

·Anomaliesdelil(parexemplecolobomes);

·Malformationsdesdoigts(parexemplepolydactylie,syndactylie);

·Malformationstrachéo-sophagiennes(parexempleatrésiedelsophage);

·Malformationsdusystèmenerveuxtellesquespinabifida;

·Anomaliesrénales.

Deplus,lesmalformationssuivantesontétéisolémentrapportées :

·Microphtalmie;

·Kystecongénitalduplexuschoroïde;

·Agénésieduseptumpellucidum;

·Agénésiedunerfolfactif.

Desétudeseffectuéeschezlanimalontmisenévidenceunetoxicitésurlareproduction(voirrubrique5.3).

Allaitement

Ila étémontréque le mycophénolate mofétil étaitexcrétédanslelaitderatesallaitantes.On ignore sicestégalementlecaschezlêtrehumain.Dufaitd'éventuellesréactionsindésirablessévèresaumycophénolatemofétilchezlesenfantsallaités,lemycophénolatemofétilestcontre-indiquéchezlesmèresquiallaitent(voirrubrique4.3)

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Les effets du mycophénolate mofétil sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'ont pas été étudiés. Le profil pharmacodynamique et les effets indésirables rapportés indiquent qu'un effet est peu probable.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Leseffetsindésirablessuivantsontétéobservéslorsdesessaiscliniques:

Lesprincipauxeffetsindésirablesliésàl'administrationdumycophénolatemofétilenassociationàlaciclosporineetauxcorticoïdessontnotamment :diarrhée,leucopénie,septicémieetvomissements.Onaconstatéunefréquenceplusélevéedecertainstypesd'infections(voirrubrique4.4).

Tumeursmalignes

Lespatientsrecevant untraitement immunosuppresseur, comportant plusieursmédicamentsenassociationdontlemycophénolatemofétil,sontexposésàunrisqueaccrudelymphomesetd'autrestumeursmalignes,notammentcutanées (voir rubrique 4.4).Lors d'essais cliniques contrôlés chezdestransplantésrénauxrecevantdumycophénolatemofétil(2g par jour),cardiaques ouhépatiques(2ou3gparjour)enassociationavecd'autresimmunosuppresseursetsuivispendantplusd'unan,0,6%despatientsontdéveloppéunsyndromelymphoprolifératifouunlymphome.

Descancerscutanésnonmélanomateuxsontsurvenuschez3,6%despatients;d'autrestypesdetumeurssontsurvenuschez1,1%despatients.Comparéesauxdonnéesà1an,lafréquencedetumeursmalignesn'apasétémodifiéedanslesdonnéesdetoléranceà3ansobtenueschezlespatientstransplantésrénauxoucardiaques.

Lespatientstransplantéshépatiquesontétésuivisplusd'unanmaismoinsde3ans.

Infectionsopportunistes

Touslespatientstransplantésprésententunrisqueaccrudedévelopperdesinfectionsopportunistes;cerisqueaugmenteaveclachargetotaled'immunosuppression(voirrubrique4.4).Chezlespatientsrecevantdumycophénolatemofétil(2gou3gparjour)avecd'autresimmunosuppresseursdanslecadred'essaiscliniquescontrôlésréaliséschezdespatientstransplantésrénaux(2gparjour),cardiaquesethépatiquessuivispendantaumoins1an,lesinfectionsopportunisteslesplusfréquemmentobservéesétaientlescandidosescutanéomuqueuses,virémieousyndromeàcytomégalovirus(CMV)etherpès.LepourcentagedepatientsprésentantunevirémieouunsyndromeàCMVétaitde13,5%.

Populationpédiatrique

Lorsd'unessaicliniqueconduitchez92patientsâgésde18ansayantreçuparvoieorale600mg/m2demycophénolatemofétildeux foispar jour, letypeetla fréquencedeseffetsindésirables ontétégénéralementsemblablesàceuxobservéschezlespatientsadultesayantreçu1gdemycophénolatemofétildeuxfoisparjour.Toutefois,leseffetsindésirablessuivants,considéréscommeliésautraitement,étaientplusfréquentsparmilapopulationpédiatrique,enparticulierchezlesenfantsdemoinsde6ans,comparésauxadultes :diarrhée,septicémie,leucopénie,anémieetinfections.

Patientsâgés

Lespatientsâgés(65ansouplus)peuventprésenterunrisqueplusélevéd'effetsindésirablesdusauximmunosuppresseurs.Lespatientsâgéstraitésparmycophénolatemofétilcommecomposanted'untraitement,peuventprésenterunrisqueaccru,parrapportauxpatientsplusjeunes,d'apparitiondecertainesinfections(incluantlesinfectionstissulairesinvasivesàcytomégalovirus)ainsiqued'hémorragiegastro-intestinaleoud'dèmepulmonaire.

Autreseffetsindésirables

Leseffetsindésirables,probablementoupossiblementliésaumycophénolate mofétil,rapportéschez

1/10etchez≥1/100à<1/10despatientstraitésparlemycophénolatemofétillorsdesessaiscliniquescontrôlésréaliséschezdespatientstransplantésrénaux(2gparjour),cardiaquesethépatiquessontrépertoriésdansletableauci-dessous.

Effetsindésirables,probablementoupossiblementliésaumycophénolatemofétil,rapportéschezlespatientstraitésaumycophénolatemofétillorsdesessaiscliniquesréaliséschezdestransplantésrénaux,cardiaquesethépatiques,administréenassociationaveclaciclosporineetdescorticoïdes.

Ausein des classes desystèmes-organes,leseffets indésirablessontprésentésparordredefréquence,utilisantlescatégoriessuivantes :trèsfréquent1/10);fréquent(≥1/100à<1/10);peufréquent1/1,000à<1/100);rare(≥1/10,000à<1/1,000);trèsrare(<1/10,000);fréquenceindéterminée(nepeutpasêtreestiméàpartirdesdonnéesdisponibles).Auseindechaquegroupedefréquence,leseffetsindésirablessontprésentéssuivantunordredécroissantdegravité.

Classedesystèmes-organes

Effetsindésirables

Infectionsetinfestations

Trèsfréquent

Septicémie,candidosegastro-intestinale,infectiondesvoiesurinaires,herpès,herpèszoster(zona).

Fréquent

Pneumonie,grippe,infectiondesvoiesrespiratoires,candidoserespiratoire,infectiongastro-intestinale,candidose,gastro-entérite,infection,bronchite,pharyngite,sinusite,mycosecutanée,candidosecutanée,candidosevaginale,rhinite.

Tumeursbénignes,malignesetnonprécisées(incl.kystesetpolypes)

Trèsfréquent

Fréquent

Carcinomecutané,tumeurcutanéebénigne.

Affectionshématologiquesetdusystèmelymphatique

Trèsfréquent

Leucopénie,thrombopénie,anémie.

Fréquent

Pancytopénie,leucocytose.

Troublesdumétabolismeetdelanutrition

Trèsfréquent

Fréquent

Acidose,hyperkaliémie,hypokaliémie,hyperglycémie,hypomagnésémie,hypocalcémie,hypercholestérolémie,hyperlipidémie,hypophosphatémie, hyperuricémie,goutte,anorexie.

Affectionspsychiatriques

Trèsfréquent

Fréquent

Agitation,étatconfusionnel,dépression,anxiété,raisonnementanormal,insomnie.

Affectionsdusystèmenerveux

Trèsfréquent

Fréquent

Convulsions,hypertonie,tremblements,somnolence,syndromemyasthénique,vertiges,céphalées,paresthésies,dysgueusie.

Affectionscardiaques

Trèsfréquent

Fréquent

Tachycardie.

Affectionsvasculaires

Trèsfréquent

Fréquent

Hypotension,hypertension,vasodilatation.

Affectionsrespiratoires,thoraciquesetmédiastinaux

Trèsfréquent

Fréquent

Epanchementpleural,dyspnée,toux.

Affectionsgastro-intestinaux

Trèsfréquent

Vomissements,douleursabdominales,diarrhée,nausées.

Fréquent

Hémorragiegastro-intestinale,péritonite,iléus,colite,ulcèregastrique,ulcèreduodénal,gastrite,sophagite,stomatite,constipation,dyspepsie,flatulence,éructation.

Affectionshépatobiliaires

Trèsfréquent

Fréquent

Hépatite,jaunisse,hyperbilirubinémie.

Affectionsdelapeauetdutissusous-cutané

Trèsfréquent

Fréquent

Hypertrophiecutanée,éruptioncutanée,acné,alopécie,

Affectionsmusculo-squelettiquesetsystémiques

Trèsfréquent

Fréquent

Arthralgie

Affectionsdureinetdesvoiesurinaires

Trèsfréquent

Fréquent

Insuffisancerénale

Troublesgénérauxetanomaliesausited'administration

Trèsfréquent

Fréquent

dème,fièvre,frissons,douleurs,malaises,asthénie

Explorations

Trèsfréquent

Fréquent

Augmentationdesenzymeshépatiques,hypercréatininémie,Augmentationdelalactatedéshydrogénasesanguine,hyperurémiesanguine, Augmentationdelaphosphatasealcalinesanguine,pertedepoids

Remarque:Lorsd'étudesdephaseIII,501patientsontététraitéspourlapréventiondurejetentransplantationrénalepar2gdemycophénolatemofétilparjour;entransplantationcardiaque289ontreçu3gdemycophénolatemofétilparjouretentransplantationhépatique277ontététraitéspar2gdemycophénolatemofétilenperfusionIVavecunrelaisde3gdemycophénolatemofétilparjourparvoieorale.

Leseffetsindésirablessuivantsconcernentlesréactionsinattenduesobservésdepuislacommercialisation:

Letyped'effetsindésirablesobservésdepuislacommercialisationestsemblableàceuxconstatéslorsdesessaiscontrôlésengrefferénale,cardiaqueouhépatique.Lesautreseffetsindésirablesrapportésdepuislacommercialisationsontdécritsci-dessousaveclesfréquencesrapportéesentreparenthèsessisontconnues.

Troublesdigestifs

Hyperplasiegingivale(≥1/100à<1/10),colite,dontcoliteparcytomégalovirus1/100à<1/10),pancréatite(≥1/100à<1/10)etatrophieintestinalevilleuse.

Infections

Infectionsgravespouvantmettreenjeulepronosticvital,incluant,méningite,endocardite,tuberculoseetinfectionsàmycobactériesatypiques.DescasdenéphropathieassociéeauvirusBK,ainsiquedescasdeleucoencéphalopathiemultifocaleprogressive(LEMP),parfoismortels,ontétérapportéschezlespatientstraitéspardesimmunosuppresseurs,dontlemycophénolatemofétil.

Descasd'agranulocytose(≥1/1000à<1/100)etdeneutropénieontétérapportées,parconséquentunesurveillancerégulièredespatientsprenantdumycophénolatemofétilestconseillé(voirrubrique4.4).Descasd'anémieaplasiqueetdedépressionmédullairedontcertainsd'évolutionfataleontétérapportéschezdespatientstraitésaumycophénolatemofétil.

Affectionshématologiquesetdusystèmelymphatique

Descasdérythroblastopénieontétérapportéschezdespatientstraitésparlemycophénolatemofétil(voirrubrique4.4).

Descasisolésdemorphologieanormaledesneutrophiles,dontlanomaliedePelger-Huet,ontétéobservéschezdespatientstraitésparlemycophénolatemofétil.Ceschangementsnesontpasliésàunealtérationdelafonctiondesneutrophiles.Ilspeuventsuggérerun«décalageverslagauche»delamaturitédesneutrophilesdanslesinvestigationshématologiques,quipeutêtreinterprétéàtortcommeunsignedinfectionchezdespatientsimmunosupprimés,telsqueceuxquireçoiventuntraitementparlemycophénolatemofétil.

Hypersensibilité:

Desréactionsd'hypersensibilité,incluantdèmeangioneurotiqueetréactionanaphylactique,ontétérapportées.

Grossesse,puerperiumetconditionspérinatales

Descasdavortementsspontanésontétérapportéschezdespatientesexposéesaumycophénolatemofétil,surtoutaucoursdupremiertrimestre,voirrubrique4.6.

Affectionscongénitales

Desmalformationscongénitalesontétéobservéesaprèscommercialisationchezdesenfantsdepatientesexposéesaumycophénolatemofétilenassociatonavecdautresimmunosuppresseurs,voirrubrique4.6.

Affectionsrespiratoires,thoraciquesetmédiastinales

Quelquescasisolésdemaladiepulmonaireinterstitielleetdefibrosepulmonaireontétérapportéschezdespatientstraitésparlemycophénolatemofétilenassociationavecdautresimmunosuppresseurs,dontcertainsontétédissuefatale.Descasdebronchiectasieontégalementétérapportéschezdesenfantsetdesadultes.

Affectionsdusystèmeimmunitaire:

Unehypogammaglobulinémieaétérapportéechezdespatientstraitésparmycophénolatemofétilenassociationavecdautresimmunosuppresseurs.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Descasdesurdosageaumycophénolatemofétilontétérapportésaucoursd'essaiscliniquesainsiquedepuislacommercialisation.Dansungrandnombredecescas,aucuneffetindésirablen'aétérapporté.Danslescasdesurdosageaucoursdesquelsdeseffets indésirablesontétérapportés,cesévénementsreflétaientleprofildetoléranceconnudumédicament.

Ons'attendàcequ'unsurdosagedemycophénolatemofétilentraîneéventuellementuneimmunosuppressionexcessiveetaugmentelasensibilitéaux infections età lamyélosuppression(voirrubrique4.4).S'ilapparaîtuneneutropénie,letraitementparmycophénolatemofétildoitêtreimmédiatementinterrompuouladoseréduite(voirrubrique4.4).

L'hémodialysenesemblepaspermettreuneéliminationdequantitéscliniquementimportantesdeMPAoudeMPAG.Lesagentschélateursdesacidesbiliaires,telsquelacholestyramine,peuventéliminerleMPAendiminuantlarecirculationliéeaucycleentéro-hépatiquedumédicament(voirrubrique5.2).

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classepharmacothérapeutique:agentsimmunosuppresseurs,codeATC:L04AA06.

Mécanismedaction

Lemycophénolatemofétilestl'ester2-morpholinoéthyliqueduMPA.LeMPAestuninhibiteurpuissant,sélectif,noncompétitifetréversibledel'inosinemonophosphatedéshydrogénase;ilinhibedonc,sansêtreincorporéàl'ADN,lasynthèsedenovodesnucléotidesàbasedeguanidine.Etantdonnéquelaproliférationdeslymphocytes T etBdépendessentiellementdelasynthèsedenovodespurinesetqued'autrestypesdecellulespeuventutiliserdesvoiesmétaboliquesdesuppléance,leMPAauneffetcytostatiqueplusmarquésurleslymphocytesquesurlesautrescellules.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Absorption

Aprèsadministrationorale,lemycophénolatemofétilsubituneabsorptionrapideetcomplèteetestcomplètementtransforméensonmétaboliteactif,leMPA.Lasuppressiondurejetaigusuiteàunetransplantationrénalemontreque l'activité immunosuppressive du mycophénolate mofétilestcorréléeàlaconcentrationduMPA.Labiodisponibilitémoyennedumycophénolatemofétiloral,baséesurl'ASCduMPA,estde94%parrapportaumycophénolatemofétilIV.L'alimentationn'aaucuneffetsurl'absorption(ASCduMPA)dumycophénolatemofétillorsqu'ilestadministréàdesdosesde1,5deux foispar jouràdespatients transplantésrénaux.Toutefois, laCmaxduMPAa étédiminuéede 40%enprésenced'aliments.Lemycophénolatemofétiln'estpasmesurabledansleplasmaaprèsadministrationorale.

Distribution

Dufaitducycleentérohépatique,onobserveengénéral6à12heuresaprèsl'administrationdumédicamentdes augmentations secondairesde la concentration plasmatiquedu MPA lLASCdu MPAdiminued'environ40%lorsquelemycophénolatemofétilestadministréenmêmetempsquelacholestyramine(4gtroisfoisparjour),indiquantqu'ilexisteuneimportanterecirculationliéeaucycleentérohépatique.

Auxconcentrationscliniquementefficaces,leMPAestliéà97%àl'albumineplasmatique.

Biotransformation

LeMPAestmétaboliséprincipalementparlaglucuronyl-transférase(isoformeUGT1A9)englucuronidephénoliqueduMPA(MPAG),inactif.Invivo,MPAGestreconvertienMPAlibrevialecycleentérohépatique.Unacyl-glucuronide(AcMPAG)minoritaireestégalementformé.LAcMPAGestpharmacologiquementactifetpourraitêtreresponsabledecertainsdeseffetsindésirablesduMMF(diarrhée,leucopénie).

Élimination

Unequantiténégligeabledesubstanceestexcrétéedansl'urinesousformedeMPA(<1%deladose).Unedosedemycophénolatemofétilradiomarquéadministréeparvoieoraleaétéintégralementretrouvéeàraisonde93%dansl'urineetde6%danslesfèces.Lamajorité(87%environ)deladoseadministréeestexcrétéedansl'urinesousformedeMPAG.

Auxdoses utiliséesenclinique, le MPAet MPAGnesontpassoustraits par hémodialyse.Toutefois, àdesconcentrationsplasmatiquesdeMPAGélevées(>100µg/ml),defaiblesquantitésdeMPAGsontéliminées.Eninterférantaveclecycleentérohépatiquedumédicament,leschélateursdesacidesbiliairestelsquelacholestyraminediminuentlAUCduMPA(voirsection4.9).LéliminationduMPAdépend de plusieurstransporteurs. Lespolypeptidestransporteursdanionsorganiques(OATPs)et laprotéine2associéeàlamultirésistanceauxmédicaments(MRP2)sontimpliquésdansléliminationduMPA.LesisoformesOATP,MRP2etlaprotéinederésistancedescancersdusein(BCRP)sontdestransporteursassociésàlexcrétionbiliairedesglucuronides.Laprotéine1demultirésistancemédicamenteuse(MDR1)estégalementcapabledetransporterleMPA,maissacontributionsemblelimitéeauprocessusdabsorption.Danslerein,leMPAetsesmétabolitesinteragissentfortementaveclestransporteursrénauxdesanionsorganiques.

Aucoursdelapériodesuivantimmédiatementlatransplantation(moinsde40joursaprèslagreffe),chezlespatientstransplantésrénaux,cardiaquesethépatiques,lesvaleursmoyennesd'ASCetdeCmaxduMPAétaientrespectivementd'environ30%et40%inférieuresauxvaleursobservéesaucoursdelapériodetardiveaprèstransplantation(3à6moisaprèstransplantation).

Populationsparticulières

Insuffisancerénale

Dansunessaiendoseunique(6sujetspargroupe),l'ASCmoyenneduMPAplasmatiquechezlespatientsatteintsd'insuffisancerénalechroniquesévère(débitdefiltrationglomérulaire<25ml/min/1,73m2était28à75%supérieuresauxASCmoyennesobservéeschezlessujetssainsouchezlespatientssouffrantd'insuffisancerénalemoinssévère.Cependant,l'ASCmoyenneduMPAGaprèsadministrationd'unedoseuniquechezlespatientsprésentantuneinsuffisancerénalesévèreétait3à6foisplusélevéequecelleobservéechezlessujetssainsoulespatientsprésentantuneinsuffisancerénalemodérée,cequiconcordeavecl'éliminationrénaleconnueduMPAG.Aucuneétuden'aétéréaliséeavecdesdosesmultiplesdemycophénolatemofétil chez despatientssouffrantd'insuffisancerénalechroniquesévère.Aucune donnéen'est disponiblepour lespatients transplantéscardiaquesouhépatiquesatteintsd'uneinsuffisancerénalechroniquegrave.

Retardàlareprisedefonctiondugreffonrénal :

Chezlespatientsprésentantunretardàlareprisedefonctiondugreffonrénalaprèstransplantation,l'ASCmoyenne duMPA (entre0et12h)étaitcomparableàcelleobservéechezlespatientstransplantésqui neprésentaientpasderetardàlareprisedefonctiondugreffon.L'ASCmoyenneduMPAGplasmatique(entre0et12h)était2à3foisplusimportantequechezlespatientsquineprésentaientpasderetardàlareprisedefonctiondugreffon.IlpeutseproduireuneélévationtransitoiredelafractionlibreetdelaconcentrationplasmatiqueduMPAchezlespatientsprésentantunretardàlareprisedefonctiondugreffon.Iln'apparaitpasnécessaired'adapterlaposologiedemycophénolatemofétil.

Atteintehépatique :

Chezdesvolontairesatteintsdecirrhosealcoolique,leprocessusdeglucuronidationhépatiqueduMPAaétérelativementpeuaffectéparl'atteinteduparenchymehépatique.Leseffetsd'unehépatopathiesurceprocessussontprobablementfonctiondutyped'affection.Toutefois,unehépatopathieconsistanten uneatteinte prédominantede lafonction biliaire,par exempleune cirrhosebiliaireprimitive,peutavoirdeseffetsdifférents.

Populationpédiatrique

Lesparamètrespharmacocinétiquesontétéévaluéschez49enfantstransplantésrénauxayantreçuparvoieorale600mg/m2demycophénolatemofétildeuxfoisparjour.LesASCduMPAobtenuesaveccettedosesontéquivalentesàcellesobservéeschezlesadultestransplantésrénauxrecevantdumycophénolatemofétilàladosede1gdeuxfoisparjourenphaseprécoceettardivedeposttransplantation.Quelquesoitlegrouped'âgeconsidéré,lesASCduMPAétaientéquivalentesenpériodeprécoceettardivedeposttransplantation.

Patientsâgés :

Lesparamètrespharmacocinétiquesdumycophénolate mofétilchezle sujet âgén'ont pasététotalementévalués.

Contraceptifsoraux :

La pharmacocinétique descontraceptifsorauxn'a pasété modifiée lorsdel'administrationsimultanéedemycophénolatemofétil(voirrubrique4.5).Uneétudeaétémenéechez18femmesnontransplantées(neprenantpasd'autresimmunosuppresseurs)auxquellesonadministraitsimultanémentdumycophénolatemofétil(1gdeuxfoisparjour)etdesstro-progestatifsorauxcontenantdel'éthinylestradiol(0,02mgà0,04mg)etdulévonorgestrel(0,05mgà0,15mg),dudésogestrel(0,15 mg) ou du gestodène (0,05 mg à 0,10 mg) sur 3 cycles menstruels consécutifs. Lesrésultatsdecetteétudeontmontrél'absenced'influencecliniquementpertinentedumycophénolatemofétilsurl'actionsuppressivedel'ovulation descontraceptifsoraux.Lestauxsériquesde laLH,FSHetdelaprogestéronen'ontpasétésignificativementmodifiés

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Dansdesmodèlesexpérimentauxlemycophénolatemofétiln'afaitpreuved'aucuneffettumorigène.Ladoselaplusfortetestéelorsdesétudesanimalesdecarcinogénicitéaconduitàuneexpositionsystémique(ASCouCmax2à3foissupérieureàcelleobservéechezdespatientstransplantésrénauxtraitésàladose recommandéede2 g/jouret1,3à2 foissupérieureà celle observéechezlespatientstransplantéscardiaquesàladoserecommandéede3g/jour.

Deuxtestsdupotentielgénotoxique(testinvitrodulymphomedesourisettestinvivodumicronoyaudemoelleosseusedesouris)ontmontréquelemycophénolatemofétilestpotentiellementcapabled'induiredesaberrationschromosomiques.Ceseffetspeuventêtreliésaumoded'actionpharmacodynamique,c'est-à-direl'inhibitiondelasynthèsedesnucléotidesdescellulessensibles.D'autrestestsinvitro mettantenévidencelamutationgéniquen'ontpasdémontréd'activitégénotoxique.

Lemycophénolatemofétiln'apaseud'effetsurlafertilité deratsmâlesàdesdosesoralesatteignant20 mg/kg/jour. L'expositionsystémiqueàcettedose représente2à3fois celleobtenuechezl'hommeàladoserecommandéede2g/jourchezlespatientstransplantésrénauxet1,3à2foiscelleàladoserecommandéede3g/jourchezlespatientstransplantéscardiaques.

Dans une étudesur la fertilitéet lareproduction femellemenéesurdesrates,desdosesorales de 4,5mg/kg/jourontprovoquédesmalformations(dontuneanophtalmie,uneagnathie,etunehydrocéphalie)chezlesdescendantsdepremièregénérationenl'absencedetoxicitématernelle.L'expositionsystémiqueàcettedosereprésentaitenviron0,5foisl'expositioncliniqueàladosecliniquerecommandéede2g/jourchezlespatientstransplantésrénauxetenviron0,3foiscelleàladosecliniquerecommandéede3g/jourchezlespatientstransplantéscardiaques.Aucuneffetsurlafertilitéou lareproductionn'a été constaté chezlesfemelles de première générationnià la générationsuivante.

Lorsd'études detératogénèsechezleratetlelapin,des résorptionsetdes anomalies ftalessesontproduiteschezleratà6mg/kg/jour(dontanophtalmie,agnathieethydrocéphalie)etchezlelapinà90mg/kg/jour(parmilesquellesdesanomaliescardiovasculairesetrénales,tellesqu'ectopiacordis(ectopiecardiaque)etreinsectopiques,herniediaphragmatiqueouombilicale),enl'absencedetoxicitématernelle.L'expositionsystémiqueàcesdosesétaitenvironinférieureouégaleàlamoitiédecelleobtenuechezlespatientstransplantésrénauxàladosecliniquerecommandéede2g/jouretenviron0,3foiscelleobtenuechezlespatientstransplantéscardiaquesàladosecliniquerecommandéede3g/jour(voirrubrique4.6).

Lesystèmehématopoïétiqueetlesorganeslymphoïdesétaientlesprincipauxorganesaffectésdanslesétudesdetoxicologiemenésaveclemycophénolatemofétilchezlerat,lasouris,lechienetlesinge.Ceseffetssesontproduitsàdesniveauxd'expositionsystémiqueéquivalentsouinférieursàl'expositioncliniqueobservéeàladoserecommandéede2g/jourpourlestransplantésrénaux.Deseffetsgastro-intestinauxontété observés chezlechien à desniveauxd'expositionsystémiqueéquivalentsouinférieursàl'expositioncliniqueauxdosesrecommandées.Deseffetsgastro-intestinaux etdeseffetsrénauxcorrespondantàunedéshydratationont égalementété observéschezlesingeàladoselaplusélevée(niveauxd'expositionsystémiqueéquivalentsousupérieursàl'expositionclinique).Leprofildetoxiciténoncliniquedumycophénolatemofétilsemblecorrespondreauxeffetsindésirablesobservéslorsdesessaiscliniqueshumains.Lesdonnéesdetolérancechezlespatientssontainsiconfirmées(voirrubrique4.8).

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Noyau :

Cellulose microcristalline, povidone K-90, hydroxypropylcellulose, talc, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium.

Pelliculage :

OPADRY 03B50110 violet [hypromellose, dioxyde de titane (E171), macrogol 400, indigotine (E132), oxyde de fer rouge (E172), oxyde de fer noir (E172)].

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Sans objet.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

3 ans

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Conserver la plaquette thermoformée dans l'emballage extérieur à l'abri de la lumière.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   Retour en haut de la page

50, 150 ou 250 comprimés pelliculés sous plaquettes blanc opaque en PVC/PVDC/Alu.

Toutes les présentations peuvent ne pas être.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

ACCORDHEALTHCAREFRANCE SAS

45 RUE DU FAUBOURG DE ROUBAIX

59000 LILLE

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·3400939416250 :50compriméspelliculéssousplaquettes(PVC/PVdC/Alu).

·3400939416311 :150compriméspelliculéssousplaquettes(PVC/PVdC/Alu).

·34009 300 861 9 3 : 250compriméspelliculéssousplaquettes(PVC/PVdC/Alu).

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Liste I

Prescription initiale hospitalière semestrielle. Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement : pour les femmes susceptibles de procréer, la prescription hospitalière semestrielle nécessite le recueil d'un accord de soins ; la délivrance ne peut se faire qu'après avoir vérifié que cet accord de soins a été recueilli.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 13/02/2017

Dénomination du médicament

MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé Mycophénolate mofétil

Encadré

Veuillezlireattentivementcettenoticeavantdeprendrecemédicamentcarellecontientdesinformationsimportantespourvous.

·Gardezcettenotice.Vouspourriezavoirbesoindelarelire.

·Sivousavezdautresquestions,interrogezvotremédecin,votrepharmacienouvotreinfirmier/ère.

·Cemédicamentvousaétépersonnellementprescrit.Neledonnezpasàdautrespersonnes.Ilpourraitleurêtrenocif,mêmesilessignesdeleurmaladiesontidentiquesauxvôtres.

·Sivousressentezunquelconqueeffetindésirable,parlez-enàvotremédecin,votrepharmacienouvotreinfirmier/ère.Cecisappliqueaussiàtouteffetindésirablequineseraitpasmentionnédanscettenotice.Voirrubrique4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé ?

3. Comment prendre MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé ?

6. Contenu de lemballage et autres informations.

1. QUEST-CE QUE MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Immunosuppresseurs.

MYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCAREestutilisépourempêchervotreorganismederejeterlerein,lecuroulefoiequivousaétégreffé.MYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCAREestutiliséenmêmetempsqued'autresmédicamentsconnustelsquelaciclosporineetlescorticostéroïdes.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé ?  Retour en haut de la page

MISESENGARDE

Lemycophénolateprovoquedesmalformationsduftusetdesfaussescouches.Sivousêtesunefemmepouvanttomberenceinte,vousdevez fourniruntestdegrossessenégatifavantdedébuterletraitementetdevezsuivrelesconsignesrelativesàlacontraceptionquevousadonnévotremédecin.

Votremédecinvavousprésenter,enparticulier,lesrisquesdeffetsdumycophénolatesurlesbébésànaitreetvousdonneruneinformationécrite.Lisezattentivementcesinformationsetsuivezlesinstructions.

Sivousnecomprenezpascomplètementcesinstructions,demandezàvotremédecindevouslesexpliquerànouveauavantdeprendrelemycophénolate.Reportez-vouségalementauxinformationssupplémentairesdanslesrubriques«Misesengardeetprécautionsdemploi»et«Grossesse,allaitementetfertilité ».

Ne prenez jamais MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé :

·Sivousêtesallergique(hypersensible)àlasubstanceactiveouàlundesautrescomposantscontenusdanscemédicament,mentionnésdanslarubrique6.

·Sivous êtes unefemmepouvantêtreenceinteetque vous navezpas fournidetestdegrossessenégatifavantvotrepremièreprescription,carlemycophénolateentraînedesmalformationspourleftusainsiquedesfaussescouches.

·Sivousêtesenceinteoudésirezêtreenceinteoupensezpouvoirêtreenceinte.

·Sivousnutilisezpasdecontraceptionefficace(voir«Grossesse,allaitementerfertilité»)

·Sivousallaitez.

Ne prenezpascemédicamentsi vousêtesconcernéparlunedessituationsmentionnéesci-dessus.Sivousnêtespassûr,parlez-enàvotremédecinouàvotrepharmacienavantdeprendredumycophénolatemofétil.

Avertissements et précautions

PrévenezimmédiatementvotremédecinavantdeprendreMYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCARE:

·Sivousprésentezdessignesquelconquesd'infection(parex.fièvre,angine),desecchymoses(bleus)et/ousaignementsinhabituels.

·Sivousavezprésentéouprésentezactuellementdesproblèmesdigestifs,parexemple,desulcèresàl'estomac.

·Si vous prévoyezdeconcevoir un enfantousivous tombezenceintependantvotre traitementparMYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCARE.

·Sivousêtesconcernéparlunedessituationsmentionnéesci-dessus(ousivousnêtespassûr),parlez-enimmédiatementà votremédecinavantdeprendre MYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCARE.

Leseffetsdusoleil

MYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCAREréduitlesmécanismesdedéfensedevotreorganisme.Decefait,lerisquedecancerdelapeauestaugmenté.

Parconséquent,vousdevezlimitervotreexpositionausoleiletauxrayonsUV.Pourcela,vousdevez:

·porterdesvêtementsprotecteursappropriésquicouvrentégalementvotretête,votrecou,vosbrasetvosjambes.

·utiliserunecrèmesolaireàindicedeprotectionélevé

Enfants

Sans objet.

Autres médicaments et MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé

Informezvotremédecinsivousprenez,avezrécemmentprisoupourriezprendretoutautremédicament.

Eneffet,lemycophénolatemofétilpeutmodifierleseffetsdesautresmédicamentsetcertainsautresmédicamentspeuventmodifierleseffetsdemycophénolatemofétil.

Enparticulier,prévenez votre médecinouvotrepharmacien avantde commencervotre traitementparmycophénolatemofétilsivousprenezlundesmédicamentsmentionnésci-dessous:

·azathioprineoudautresmédicamentsquidiminuentfortementvotreimmunitémédicamentsdonnésaprèsunegreffedorgane;

·cholestyramineutilisépourtraiterdestauxélevésdecholestérol;

·rifampicineantibiotiqueutilisépourprévenirettraiterdesinfectionstellesquelatuberculose;

·antiacidesou inhibiteurs de pompe à protons utilisés pourdesproblèmes daciditédanslestomactelsquedesbrûluresdestomac;

·chélateursdu phosphate - utiliséschezdespatientsprésentant uneinsuffisance rénalechroniqueafindediminuerlabsorptionduphosphatedansleursang.

Vaccins

Sivousavezbesoindêtrevacciné(parunvaccinvivant)aucoursdevotretraitementparmycophénolatemofétil,parlez-endabordàvotremédecinouàvotrepharmacien.Votremédecindevravousindiquer,quelvaccinvouspouvezrecevoir.

Vousnedevezpasfairededondusangpendantletraitementparmycophénolatemofétiletpendantaumoins6semainesaprèsavoirarrêtéletraitement.Leshommesnedoiventpasfairededondespermependantletraitementparmycophénolatemofétiletpendantaumoins90joursaprèsavoirarrêtéletraitement.

MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé avec des aliments et des boissons

La prise d'aliments ou de boisson n'a aucun effet sur votre traitement par le mycophénolate mofétil.

Grossesse,allaitementetfertilité

Contraceptionchezlafemmeprenantdumycophénolatemofétil

Sivousêtesunefemmequipeutêtreenceinte,vousdeveztoujoursutiliserdeuxméthodesdecontraceptionefficacesavecmycophénolatemofétil:

·Avantdecommencervotretraitementparmycophénolatemofétil;

·Pendantlatotalitédevotretraitementparmycophénolatemofétil;

·Durantles6semainesquisuiventlarrêtdevotretraitementparmycophénolatemofétil.

Discutezavecvotremédecinde laméthode de contraception la plus adaptée. Celadépendra devotrecas. Contactezvotremédecindès que possible,sivous pensezquevotrecontraceptionpourraitnepasavoirétéefficaceousivousavezoubliédeprendrevotrepilulecontraceptive.

Vousêtesunefemmequinepeutpasêtreenceintesivous êtesdanslundescassuivants:

·Vousêtesménopausée,cequisignifiequevousavezaumoins50ansetquevosdernièresrèglesremontentàplusde12mois(sivosrèglessesontarrêtéesparcequevousreceviezuntraitementcontreuncancer,ilestencorepossiblequevousdeveniezenceinte);

·VostrompesdeFallopeetvosdeuxovairesontétéenlevésparchirurgie(salpingoovariectomiebilatérale);

·Votreutérusaétéenlevéparchirurgie(hystérectomie);

·Vosovairesnefonctionnentplus(insuffisanceovarienneprématuréequiaétéconfirméeparungynécologuespécialisé);

·Vousêtesnéeaveclunedesraresanomaliessuivantesquirendentunegrossesseimpossible:génotypeXY,syndromedeTurnerouagénésieutérine;

·Vousêtesunejeunefilleouuneadolescentequinapasencoresesrègles.

Contraceptionchezlhommeprenantdumycophénolatemofétil

Vousdeveztoujoursutiliserdespréservatifspendantletraitementetdurantles90joursquisuiventlarrêtdevotretraitement.Sivousdésirezavoirunenfant,votremédecindiscuteraavecvousdesrisquesetdestraitementsalternatifsquevouspouvezprendreafindeprévenirlerejetdevotreorganegreffé.

Grossesseetallaitement

Sivousêtesenceinteouallaitante,ouquepensezpouvoirêtreenceinteoudésirezavoirunbébé,demandezconseilàvotremédecinoupharmacienavantdeprendrecemédicament.Votremédecinvousparleradesrisquesencasdegrossesseainsiquedesalternativespossiblespourprévenirlerejetdevotreorganetransplantési:

·Vousdésirezêtreenceinte.

·Vousavezmanquéunepériodedutraitementouquevouspensezavoirmanquéuneprisedutraitement,ousivousavezdessaignementsmenstruelsinhabituels,oususpectezdêtreenceinte.

·Vousavezeuunerelationsexuellesansavoirutiliséuneméthodedecontraceptionefficace.

Sivoustombezenceintependantletraitementavecmycophénolate,vousdevezinformervotremédecinimmédiatement.Cependant,continuezàprendredumycophénolatemofétiljusquàcequevousle/laconsultiez.

Grossesse

Lemycophénolateprovoqueuneproportiontrèsimportantedavortementsspontanés(50%)etdemalformationssévèresàlanaissance(23-27%)chezlebébéànaître.Lesmalformationsàlanaissancequiontétérapportéesincluentanomaliesdesoreilles,desyeux,delaface(lèvre/palaisfendu),dudéveloppementdesdoigts,ducur,delsophage(tubequiconnectelagorgeaveclestomac),desreinsetdu systèmenerveux(parexemplespina-bifida(les osde lacolonne vertébralenesontpasnormalementdéveloppés)).Votrebébépeutêtretouchéparuneouplusieursdecesmalformations.Sivousêtesunefemmepouvanttomberenceinte,vousdevezfourniruntestdegrossessenégatifavantdedébuterletraitementetdevezsuivrelesconseilsenmatièredecontraceptionquivousontétédonnésparvotremédecin.Votremédecinpeutvousdemanderplusduntestafindesassurerquevousnêtespasenceinteavantdedébuterletraitement.

Allaitement

Neprenezpasdemycophénolatemofétilsivousallaitez.Eneffet,defaiblesquantitésdemycophénolatemofétilpeuventpasserdanslelaitmaternel.

Sportifs

Sans objet.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Il n'a pas été montré que MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE pouvait altérer votre capacité à conduire des véhicules ou à utiliser des outils ou des machines.

MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé contient

Sans objet.

3. COMMENT PRENDRE MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé ?  Retour en haut de la page

Posologie

Respecteztoujourslaposologieindiquéeparvotremédecin.Encasdedoute,consultezvotremédecinouvotrepharmacien.

Laposologiehabituelledescomprimésdemycophénolatemofétilestlasuivante:

Combiendecomprimésdemycophénolatemofétildoitonprendre?

La posologie dépend du type de greffe dont vous avez bénéficié. La posologie standard est présentéeci-dessous.Letraitementsepoursuivraaussilongtempsquilseranécessairedevousprévenirdurejetdelorganegreffé.

Greffedurein

Adultes

·Lapremièredoseestadministréeaucoursdes3jourssuivantlagreffe.

·Ladosejournalièreestde 4comprimés(celaéquivaut à2gdesubstanceactive) répartis endeuxprisesdistinctes.

·Prenez2compriméslematinet2compriméslesoir.

Enfants(âgésde2à18ans) :

·Ladoseadministréedépendradelatailledel'enfant.

·Votremédecindécideradeladoselaplusappropriéeenfonctiondelasurfaceducorps(tailleetpoids).Ladoserecommandéeestde600mg/m2prisedeuxfoisparjour.

Greffeducur

Adultes :

·Lapremièredoseestadministréedansles5jourssuivantlagreffe.

·Laposologiejournalièreestde6comprimés(équivalentà3gdesubstanceactive)répartisendeuxprisesdistinctes.

·Prenez3compriméslematinet3compriméslesoir.

Enfants:

·Ilnyapasdinformationsdisponiblessurl'utilisationdemycophénolatemofétilchezlesenfantsquiontbénéficiédunegreffedecur.

Greffedufoie

Adultes:

·Lapremièredoseoraledemycophénolatemofétilvousseraadministréeaumoins4joursaprèslagreffeetlorsquevousserezcapabled'avalerdesmédicaments.

·La dosejournalièrerecommandéeestde6 comprimés(équivalentà3gdeprincipeactif)répartisendeuxprisesdistinctes.

·Prenez3compriméslematinet3compriméslesoir.

Enfants:

·Ilnyapasdinformationsdisponiblessurl'utilisationdemycophénolatemofétilchezlesenfantsquiontbénéficiédunegreffedefoie.

Commentprendrelescomprimésdemycophénolatemofétil?

·Avalezlescomprimésentiersavecunverred'eau.

·Nelescassezpas,nelesécrasezpas.

SivousavezprisplusdeMYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCARE500mg,comprimépelliculéquevousnauriezdû:

SivousavezprisplusdeMYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCAREquecequivousaétéprescrit,ou siquelqu'un d'autreapris parinadvertancedes comprimés de mycophénolatemofétil,consultezimmédiatement unmédecinouallez directement àl'hôpital.Prenez laboîtedumédicamentavecvous.

SivousoubliezdeprendreMYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCARE500mg,comprimépelliculé:

Sivousoubliezdeprendrevotremédicamentàunmomentdonné,prenez-ledèsquevousvousensouvenez,etparlasuitecontinuezàleprendreauxheureshabituelles.Neprenezpasdedosedoublepourcompenserlecompriméquevousavezoubliédeprendre.

SivousarrêtezdeprendreMYCOPHENOLATEMOFETILACCORDHEALTHCARE500mg,comprimépelliculé:

L'arrêtdevotretraitementparlescomprimésdemycophénolatemofétilpeutaugmenterlerisquederejetdel'organegreffé.N'arrêtezjamaisdeprendrevotremédicamentsaufindicationcontrairedevotremédecin.

Sivousavezdautresquestionssurlutilisationdecemédicament,demandezplusdinformationsàvotremédecin,àvotrepharmacienouàvotreinfirmier/ère

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Informez immédiatement votre médecin si vous remarquez lun des effets indésirables graves suivants vous pourriez avoir besoin dun traitement médical urgent :

·Vous avez des signes dinfection tels que de la fièvre ou un mal de gorge ;

·Vous avez des ecchymoses (bleus) ou saignements inexpliqués ;

·Vous avez une éruption cutanée, un gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge, avec des difficultés respiratoires vous avez peut-être une réaction allergique grave au médicament (tels quune anaphylaxie, un angio-dème).

Effets indésirables courants

Parmi les inconvénients les plus courants, on note les diarrhées, la diminution du nombre de globules blancs ou de globules rouges dans votre sang, linfection et les vomissements. Votre médecin contrôlera régulièrement vos analyses sanguines afin de vérifier les modifications :

·du nombre de vos cellules sanguines ;

·du taux des substances contenues dans votre sang, telles que le sucre, les graisses ou le cholestérol.

Défenses contre les infections

Le mycophénolate mofétil réduit les défenses de votre organisme afin d'empêcher le rejet de votre organe greffé. De ce fait, votre organisme ne sera plus en mesure de lutter tout aussi efficacement que d'habitude contre les infections. Cela signifie que vous pouvez présenter plus d'infections que d'habitude. Cela inclut des infections au niveau du cerveau, de la peau, de la bouche, de lestomac, de lintestin, des poumons et du système urinaire.

Lymphome et cancer de la peau

Comme d'autres patients prenant le même type de médicament (immunosuppresseurs), un très petit nombre de malades traités par mycophénolate mofétil ont développé des lymphomes (cancer des cellules du sang et des ganglions lymphoïdes) et des cancers de la peau.

Effets indésirables généraux

Des effets indésirables généraux affectant lensemble de lorganisme peuvent survenir. Cela inclut des réactions allergiques graves (telles quune anaphylaxie, un angioedème), fièvre, sensation de grande fatigue, troubles du sommeil, douleurs (de lestomac, de la poitrine, des muscles ou des articulations, douleurs en urinant), maux de tête, syndrome grippal et dème.

Les autres effets indésirables peuvent inclure :

Problèmes de peau tels que :

·acné, herpès labial, zona, chute des cheveux, rash, prurit (démangeaisons).

Troubles urinaires tels que:

·problèmes rénaux ou besoin urgent duriner.

Troubles du système digestif et de la bouche tels que :

·Gonflement des gencives et aphtes ;

·Inflammation du pancréas, du colon ou de lestomac ;

·Troubles gastro-intestinaux incluant des saignements, des problèmes de foie ;

·Constipation, sensation de nausées, indigestion, perte dappétit, flatulence.

Troubles du système nerveux tels que :

·sensation de somnolence ou engourdissement ;

·tremblements, spasmes musculaires, convulsion ;

·dépression, troubles de la pensée ou de lhumeur.

Troubles cardiaques et veineux tels que :

·modification de la pression artérielle, caillot dans le sang, rythme cardiaque inhabituel ;

·douleur, rougeur et gonflement des vaisseaux sanguins à lendroit où vous avez eu la perfusion.

Troubles pulmonaires tels que :

·pneumonie, bronchite ;

·essoufflement, toux, qui peuvent être dus à une bronchiectasie (dilatation anormale des bronches) ou fibrose pulmonaire (lésion cicatricielle du poumon). Si vous présentez une toux persistante ou un essoufflement, parlez-en à votre médecin ;

·présence de liquide au niveau des poumons ou dans la poitrine ;

·sinusite.

Autres effets indésirables tels que :

·perte de poids, taux de sucre élevé, saignements, ecchymoses (bleus).

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé ?  Retour en haut de la page

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

Nutilisez pascemédicamentaprèsladatedepéremptionindiquéesurlaboîteaprèsEXP.Ladatede péremptionfaitréférenceaudernierjourdecemois.

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Conserver la plaquette thermoformée dans l'emballage extérieur à l'abri de la lumière.

Rapportez toujours tout médicament inutilisé à votre pharmacien. Ne le conservez que si votre médecin vous le demande.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-légout ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien déliminer les médicaments que vous nutilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger lenvironnement.

6. CONTENU DE LEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé  Retour en haut de la page

·La substance active est :

Mycophénolate mofétil.......... 500 mg

Pour un comprimé pellliculé

·Les autres composants est :

Noyau : cellulosemicrocristalline, povidone K-90, hydroxypropylcellulose, talc, croscarmellosesodique,stéaratedemagnésium.

Pelliculage:OPADRY03B50110violet(hypromellose,dioxydedetitane(E171),macrogol400,indigotine(E132),oxydedeferrouge(E172),oxydedefernoir(E172).

Quest-ce que MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE 500 mg, comprimé pelliculé et contenu de lemballage extérieur  Retour en haut de la page

MYCOPHENOLATE MOFETIL ACCORD HEALTHCARE est un comprimé en forme de gélule biconvexe, pelliculé, de couleur violette, portant l'inscription en creux « AHI » sur une face et « 500 » sur l'autre face. Boîte de 50, 150 et 250 comprimés pelliculés.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées

Titulaire de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

ACCORDHEALTHCAREFRANCE SAS

45 RUE DU FAUBOURG DE ROUBAIX

59000 LILLE

Exploitant de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

ACCORDHEALTHCAREFRANCE SAS

45 RUE DU FAUBOURG DE ROUBAIX

59000 LILLE

Fabricant  Retour en haut de la page

ACCORDHEALTHCARELIMITED

SAGEHOUSE

319PINNERROADNORTHHARROWHA14HFMIDDLESEX

ROYAUME-UNI

ou

WESSLING HUNGARY LIMITED

FOTI UT 56

BUDAPEST 1047

HONGRIE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants : Conformément à la réglementation en vigueur.

[À compléter ultérieurement par le titulaire]

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  Retour en haut de la page

Sans objet.

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France).

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité