IASOCHOLINE 1 GBq/mL, solution injectable

source: ANSM - Mis à jour le : 10/01/2017

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

IASOcholine 1 GBq/mL, solution injectable

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Un mL de solution injectable contient 1 GBq de chlorure de fluorométhyl-(18F)-diméthyl-2-hydroxyéthyl-ammonium (ou chlorure de fluorocholine (18F)) à la date et à lheure de calibration.

L´activité totale par flacon est comprise à ce moment-là entre 0,5 GBq et 15,0 GBq.

Le radionucléide fluor-18 a une période de 109,8 minutes et émet un rayonnement positonique dénergie maximale 0,633 MeV, suivi d'un rayonnement photonique dannihilation de 0,511 MeV.

Excipients à effet notoire: chaque mL de IASOcholine 1 GBq/mL, solution injectable, contient 3,5 mg de sodium.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Solution injectable.

Solution limpide et incolore.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Le chlorure de fluorocholine (18F) est destiné à la tomographie par émission de positons (TEP).

IASOcholine est utilisée parmi les modalités dimagerie diagnostique en oncologie, car elle permet une approche fonctionnelle des pathologies, organes ou tissus dans lesquels une augmentation de lincorporation de la choline est recherchée.

Les indications suivantes pour la TEP au chlorure de fluorocholine (18F) ont été suffisamment documentées:

Cancer de la prostate

Détection des lésions métastatiques osseuses du cancer de la prostate chez les patients à haut risque.

Carcinome hépatocellulaire

Localisation des lésions de carcinome hépatocellulaire bien différencié avéré.

En plus de la TEP au fludésoxyglucose (FDG), caractérisation de nodule(s) hépatique(s) et/ou stadification à la recherche de lésions de carcinome hépatocellulaire avéré ou très probable, lorsque la TEP au FDG nest pas concluante ou lorsquun traitement chirurgical ou une greffe est prévu.

Publicité
4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Posologie

Adultes et sujets âgés

Lactivité recommandée chez un adulte pesant 70 kg est de 200 à 500 MBq, administrée par injection intraveineuse directe. Cette activité doit être adaptée en fonction du poids corporel du patient et du type de caméra TEP ou TEP/TDM utilisée.

Population pédiatrique

Il nexiste pas de données cliniques concernant la sécurité et lefficacité diagnostique du produit chez les patients de moins de 18 ans. Lutilisation en pédiatrie oncologique nest donc pas recommandée.

Patients en insuffisance rénale

Aucune étude complète de dosage et dajustement de ce produit chez des populations normales et spéciales na été effectuée. La pharmacocinétique du chlorure de fluorocholine (18F) chez linsuffisant rénal na pas été caractérisée.

Méthode dadministration

Pour la préparation du patient, voir rubrique 4.4.

Lactivité du chlorure de fluorocholine (18F) doit être mesurée avec un activimètre immédiatement avant linjection.

Linjection doit être intraveineuse afin déviter lirradiation due à une éventuelle extravasation locale, ainsi que des artefacts dimagerie.

Le produit doit être administré par injection intraveineuse directe.

Acquisition des images

Pour le cancer de la prostate: acquisition dynamique de la TEP au niveau du petit bassin incluant la loge prostatique, durant 8 min, commençant 1 min après injection, ou, si cela nest pas réalisable, une acquisition statique de 2 min commençant 1 min après injection.

Pour toutes les indications: acquisition TEP « statique » du corps entier débutée 10 à 20 min après linjection. Sil y a un doute concernant des lésions avec une cinétique de fixation lente (par ex. images statiques sans anomalie alors que la concentration sérique de PSA est augmentée), une seconde acquisition statique peut être réalisée après une heure.

4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Hypersensibilité à la substance active ou à lun des excipients.

Grossesse.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Grossesse, voir rubriques 4.3. et 4.6.

Bénéfice individuel/justification du risque

Chez tous les patients, lexposition aux radiations doit être justifiée par le bénéfice diagnostique attendu. La dose de rayonnements absorbée doit dans tous les cas être la plus faible possible pour obtenir le diagnostic recherché.

Patients en insuffisance rénale

Chez les patients dont la fonction rénale est réduite, une indication très prudente est requise, car une exposition accrue aux radiations est possible.

Population pédiatrique

Voir rubriques 4.2. ou 5.1. le cas échéant.

Préparation du patient :

IASOcholine doit être administrée chez les patients à jeun sans restriction hydrique, depuis 4 heures au minimum.

Afin dobtenir des images de la meilleure qualité possible et de réduire lexposition de la vessie aux radiations, il faut encourager les patients à boire suffisamment et à vider leur vessie fréquemment avant et après lexamen TEP.

Après lexamen

Il est recommandé déviter tout contact étroit entre le patient et les jeunes enfants ou les femmes enceintes pendant les 12 premières heures suivant linjection.

Mises en garde particulières

Selon le moment du conditionnement de linjection pour le patient, la teneur en sodium peut dans certains cas être supérieure à 1 mmol. Il convient den tenir compte chez les patients qui suivent un régime hyposodé.

Précautions à prendre pour la gestion du risque environnemental, voir rubrique 6.6.

Le volume maximum à administrer à un patient ne doit pas dépasser 10 mL.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

Lindication dune TEP à IASOcholine chez les patients qui reçoivent un traitement anti-androgénique doit être particulièrement étudiée et documentée par une augmentation des concentrations sériques de PSA. Tout changement récent dans le traitement doit conduire à revoir lindication, en tenant compte de limpact attendu sur le management du patient.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Femmes en âge de procréer

Lorsqu'il est nécessaire d'administrer un produit radiopharmaceutique à une femme en âge de procréer, toute éventualité de grossesse doit être écartée. Toute femme n'ayant pas eu ses règles doit être considérée comme enceinte jusqu'à preuve du contraire. Dans le doute, il est important que l'exposition aux radiations soit réduite au minimum nécessaire afin dobtenir les informations cliniques souhaitées. D'autres techniques n'impliquant pas l'emploi de radiations ionisantes (sil en existe) peuvent être envisagées

Grossesse

IASOcholine est contre-indiquée pendant la grossesse (voir section 4.3).

Aucune donnée n'est disponible concernant l'utilisation de ce produit pendant la grossesse. Aucune étude de la fonction de reproduction chez l'animal n'a été réalisée.

Les examens utilisant des radionucléides chez la femme enceinte entraînent également une irradiation du ftus.

Allaitement

Avant toute administration de produit radiopharmaceutique à une mère qui allaite, il convient denvisager la possibilité de retarder ladministration de radionucléides jusquà ce que la mère ait arrêté dallaiter, et de réfléchir au choix du produit radiopharmaceutique le plus adapté compte tenu de la sécrétion de lactivité dans le lait maternel. Lorsque ladministration est inévitable pendant lallaitement, ce dernier doit être suspendu pendant au moins 12 heures après linjection et le lait produit pendant cette période doit être éliminé.

Tout contact étroit avec de jeunes enfants doit être évité pendant cette période.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Sans objet.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Aucun effet indésirable n'a été observé à ce jour.

Etant donné la faible quantité de substance active injectée, le principal risque réside dans l'exposition aux radiations.

Lexposition aux radiations ionisantes peut induire des cancers ou développer des déficiences héréditaires.

La fréquence de ces effets indésirables est très faible étant donné que la dose efficace est de 5,6 mSv lors de ladministration dune activité de 280 MBq (4 MBq/kg chez un patient de 70 kg).

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Un surdosage au sens pharmacologique est peu probable étant donné les doses pondérales utilisées à des fins diagnostiques.

En cas de surdosage de chlorure de fluorocholine (18F), la dose dirradiation délivrée au patient doit être réduite en augmentant autant que possible l'élimination du radionucléide par une diurèse forcée avec mictions fréquentes. Il peut savérer utile destimer la dose efficace qui a été administrée.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : AUTRES PRODUITS RADIOPHARMACEUTIQUES A USAGE DIAGNOSTIQUE POUR LA DETECTION DUNE TUMEUR, code ATC : V09IX07

Aux concentrations chimiques et aux activités recommandées pour les examens de diagnostic, le chlorure de fluorocholine (18F) paraît n'avoir aucune activité pharmacodynamique.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Distribution

Le chlorure de fluorocholine (18F) est un analogue de la choline (précurseur de la biosynthèse des phospholipides) dans laquelle un atome dhydrogène a été remplacé par du fluor 18F. Après avoir traversé la membrane cellulaire grâce à un transporteur, la choline est phosphorylée par la choline kinase (CK). A létape suivante, la phosphorylcholine est convertie en cytidine diphosphate choline [(CDP)-choline] et ensuite incorporée dans la phosphatidylcholine, un composant de la membrane cellulaire.

Activité dans les organes

Lactivité de la CK est augmentée dans les cellules malignes, ce qui explique laccumulation plus intense de la choline radiomarquée en cas de cancer.

Il a été montré que le métabolisme de lanalogue chlorure de fluorocholine (18F) correspondait à celui de la choline pour ces étapes ; cependant, durant la courte période (<1h) où les images TEP sont acquises, le principal métabolite radiomarqué est la fluorocholine (18F) phosphorylée.

La concentration de 18F radioactif dans le foie augmente rapidement dans les 10 premières min et augmente ensuite lentement. La concentration de 18F radioactif dans les poumons est tout le temps relativement basse. La plus grande activité est observée dans les reins, suivis du foie et de la rate.

Élimination

La pharmacocinétique correspond à un modèle comprenant 2 composantes exponentielles rapides plus une constante. Les 2 phases rapides, qui sont presque achevées 3 min après ladministration, représentent > 93 % du pic de concentration radioactive. Ainsi, le traceur est en grande partie éliminé du compartiment intravasculaire dans les 5 premières min suivant ladministration.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Ladministration intraveineuse unique de chlorure de fluorocholine (18F non dilué à une dose inférieure à 5 mL/kg na entraîné aucun signe de toxicité chez le rat.

Aucune étude à long terme de cancérogenèse et de mutagénicité n'a été effectuée.

Aucune étude de la fonction de reproduction chez lanimal na été réalisée.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Eau pour préparations injectables

Chlorure de sodium

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Ce médicament ne doit pas être mélangé à dautres médicaments, à lexception de ceux mentionnés dans la rubrique 12.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

14 heures à compter de lheure de calibration (15 min après lheure de production). Ne pas réfrigérer, ni congeler.

8 heures après la première utilisation sans dépasser lheure de péremption. Après première utilisation, conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Ne pas réfrigérer, ni congeler.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Ne pas réfrigérer, ni congeler. A conserver dans lemballage dorigine.

Après première utilisation, à conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Ne pas réfrigérer, ni congeler.

Le stockage de ce produit doit être effectué conformément aux réglementations nationales relatives aux produits radioactifs.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   Retour en haut de la page

Flacon multidose (verre, incolore de type I) de 15 ou 25 mL, muni dun bouchon (caoutchouc) et dune capsule (aluminium). Suite au processus de production, le septum en caoutchouc de IASOcholine peut avoir été perforé.

Un flacon contient 0,5 mL à 15 mL, correspondant à 500 à 15 000 MBq au moment de la calibration.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Mises en garde générales

Les produits radiopharmaceutiques ne doivent être réceptionnés, manipulés et administrés que par des personnes autorisées dans des services agréés. Leur réception, leur stockage, leur manipulation, leur transfert et leur élimination sont soumis aux réglementations et/ou aux autorisations appropriées des autorités compétentes.

Les produits radiopharmaceutiques doivent être préparés de manière à satisfaire aux normes à la fois de radioprotection et de qualité pharmaceutique. Les précautions appropriées d'asepsie doivent être prises.

Pour les instructions relatives à la dilution du médicament avant administration, voir la rubrique 12.

Ne pas utiliser le produit si lintégrité de son conditionnement est compromise à quelque moment que ce soit de sa préparation.

Les procédures suivies pour la préparation et ladministration doivent permettre de réduire autant que possible les risques de contamination du médicament et dirradiation du personnel. Lutilisation de blindages de protection appropriés est obligatoire.

Ladministration de produits radiopharmaceutiques comporte des risques de radiation externe ou de contamination par les urines, les vomissements, etc. pour les autres personnes. Il faut donc prendre des mesures de précaution contre les radiations en accord avec les réglementations nationales.

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

IASON GmbH

Feldkirchner Str. 4

8054 Graz-Seiersberg

Autriche

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·34009 576 946 1 6: 25 mL en flacon (verre)

·34009 578 253 3 1: 15 mL en flacon (verre)

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

{JJ mois AAAA}

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

{JJ mois AAAA}

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Selon le quatrième addendum de la publication n° 53 de la CIPR (Commission Internationale de Protection Radiologique), les doses de radiations absorbées par les patients sont les suivantes :

Organe

Dose absorbée par unité dactivité injectée (mGy/MBq)

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Glandes surrénales

0,020

0,024

0,038

0,059

0,10

Vessie

0,059

0,075

0,11

0,16

0,22

Surfaces osseuses

0,012

0,015

0,023

0,037

0,070

Cerveau

0,0087

0,011

0,018

0,030

0,056

Seins

0,0090

0,011

0,018

0,028

0,054

Vésicule biliaire

0,021

0,025

0,035

0,054

0,10

Tube digestif

·Estomac

0,013

0,016

0,025

0,040

0,076

·Intestin grêle

0,013

0,017

0,027

0,042

0,077

Côlon

0,013

0,016

0,026

0,040

0,072

·Côlon ascendant

0,014

0,017

0,027

0,043

0,078

·Côlon descendant

0,012

0,015

0,024

0,037

0,064

Cur

0,020

0,026

0,041

0,063

0,11

Reins

0,097

0,12

0,16

0,24

0,43

Foie

0,061

0,080

0,12

0,18

0,33

Poumons

0,017

0,022

0,035

0,056

0,11

Muscles

0,011

0,013

0,021

0,033

0,061

Oesophage

0,011

0,014

0,021

0,033

0,062

Ovaires

0,013

0,016

0,026

0,040

0,072

Pancréas

0,017

0,022

0,034

0,052

0,093

Moelle osseuse

0,013

0,016

0,024

0,036

0,066

Peau

0,0080

0,0098

0,016

0,025

0,049

Rate

0,036

0,050

0,077

0,012

0,22

Testicules

0,0098

0,013

0,020

0,031

0,057

Thymus

0,011

0,014

0,021

0,033

0,062

Thyroïde

0,011

0,014

0,022

0,037

0,070

Utérus

0,015

0,018

0,029

0,044

0,076

Autres organes

0,012

0,014

0,021

0,034

0,062

Dose efficace (mSv/MBq)

0,020

0,024

0,037

0,057

0,10

Pour IASOcholine, la dose efficace résultant de l'administration d'une activité maximale recommandée de 500 MBq est d'environ 10 mSv (pour un adulte).

Pour cette activité de 500 MBq, les doses de rayonnements typiquement délivrées aux organes critiques que sont les reins, le foie et la vessie sont respectivement de 49 mGy, 31 mGy et 30 mGy.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Lemballage doit être vérifié avant lutilisation et lactivité mesurée avec un activimètre.

IASOcholine ne contient pas de conservateurs. Flacon multidose.

La solution doit être inspectée visuellement avant lutilisation et seule une solution transparente sans particules visible doit être utilisée.

Le flacon multidose doit être manipulé en respectant les conditions dasepsie.

Le flacon ne doit pas être ouvert. Après avoir désinfecté le bouchon, prélevez la solution à travers le bouchon à laide dune seringue jetable stérile équipée de la protection appropriée et une aiguille jetable stérile.

La préparation des doses patients avec un système de dispensation automatisé, doit être effectuée avec un système qualifié et autorisé.

Comme pour tout produit pharmaceutique, IASOcholine ne doit pas être utilisée si, à quelque moment que ce soit de la préparation du produit, lintégrité de ce flacon est compromise.

La solution de chlorure de fluorocholine (18F) peut être diluée avec de leau pour préparations injectables (1:1) ou avec une solution injectable de chlorure de sodium à 9 mg/mL (1:40).

Liste I

Médicament réservé à lusage hospitalier.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 10/01/2017

Dénomination du médicament

IASOcholine 1 GBq/mL, solution injectable

Chlorure de fluorométhyl-(18F)-diméthyl-2-hydroxyéthyl-ammonium (ou chlorure de fluorocholine (18F))

Encadré

Veuillez lire attentivement lintégralité de cette notice avant dutiliser ce médicament.

·Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez toute autre question ou si vous avez un doute, demandez plus dinformations à votre médecin ou au spécialiste de médecine nucléaire qui va, ou a, pratiquer(é) lexamen TEP (une procédure dimagerie médicale appelée Tomographie par Emission de Positons).

Si lun des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou au spécialiste de médecine nucléaire qui a pratiqué lexamen.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que IASOcholine et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser IASOcholine ?

3. Comment utiliser IASOcholine ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver IASOcholine ?

6. Contenu de lemballage et autres informations.

1. QUEST-CE QUE IASOcholine ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Ce médicament est un produit radiopharmaceutique à visée uniquement diagnostique.

Cest un médicament à usage diagnostique qui est utilisé dans limagerie médicale par tomographie par émission de positons (TEP) et qui est administré avant un tel examen.

La substance radioactive contenue dans IASOcholine permet de montrer une augmentation de la fixation dune substance naturelle appelée choline dans les organes ou les tissus à examiner ; elle est détectée lors de la TEP et permet de réaliser une image.

La Tomographie par Emission de Positons est une technique dimagerie utilisée en médecine nucléaire qui produit des images dorganismes vivants. Elle nécessite de très petites quantités de radioactivité afin de réaliser des images quantitatives et précises de processus biologiques spécifiques dans le corps. Cet examen peut aider à guider le choix du traitement de laffection dont vous êtes atteint(e) ou que lon soupçonne.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DUTILISER IASOcholine ?  Retour en haut de la page

Ne vous faites jamais administrer IASOcholine :

·si vous êtes allergique (hypersensible) à la substance active ou à lun des autres composants contenus dans IASOcholine,

·Si vous êtes enceinte.

Avertissements et précautions

Faites attention avec IASOcholine:

·si vous êtes enceinte, ou si vous pensez que vous lêtes peut-être,

·si vous allaitez,

·si vos reins ne fonctionnent pas correctement: dans ce cas, une indication très prudente est requise, car il se peut que vous soyez exposé(e) à une irradiation plus élevée,

·si vous êtes en contact avec de jeunes enfants: il est recommandé déviter le contact étroit avec de jeunes enfants dans les 12 heures suivant linjection.

Avant ladministration de IASOcholine, vous devez :

·boire beaucoup deau pour être bien hydraté(e) avant le début de lexamen, afin duriner aussi souvent que possible au cours des premières heures après létude,

·être à jeun depuis au moins 4 heures.

Enfants et adolescents

Informez le spécialiste de médecine nucléaire si vous avez moins de 18 ans.

Autres médicaments et IASOcholine

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris des médicaments obtenus sans ordonnance, parlez-en à votre médecin et au spécialiste de médecine nucléaire qui va pratiquer lexamen TEP, car ils pourraient interférer avec linterprétation des images par votre médecin, en particulier si vous suivez un traitement anti-androgénique.

Si vous avez un doute, demandez plus dinformations à votre médecin, ou au spécialiste de médecine nucléaire qui va pratiquer lexamen TEP.

IASOcholine avec des aliments et boissons

Ne mangez pas de nourriture au moins 4 heures avant de vous faire administrer IASOcholine. Cependant, il est recommandé de boire beaucoup deau avant et après lexamen.

Grossesse et allaitement

Vous devez informer le spécialiste de médecine nucléaire avant ladministration de IASOcholine sil existe une possibilité que vous soyez enceinte, si vous navez pas eu vos dernières règles ou si vous allaitez.

En cas de doute, il est important de consulter votre médecin ou le spécialiste de médecine nucléaire réalisant lexamen.

Si vous êtes enceinte

Le spécialiste de médecine nucléaire nenvisagera cet examen au cours de la grossesse quen cas de nécessité absolue, si le bénéfice attendu est supérieur au risque encouru

Si vous allaitez

Lorsque ladministration en cours dallaitement est indispensable, le lait peut être tiré avant l'injection et conservé pour être utilisé ultérieurement. L'allaitement doit être suspendu pendant au moins 12 heures et le lait produit pendant cette période doit être éliminé.

Lallaitement ne sera repris quen accord avec le spécialiste de médecine nucléaire qui va pratiquer lexamen.

Sportifs

Sans objet.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Les effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines nont pas été étudiés.

IASOcholine contient du sodium

Selon le moment du conditionnement de linjection pour le patient, la teneur en sodium peut dans certains cas être supérieure à 1 mmol (23 mg). Il convient den tenir compte chez les patients qui suivent un régime hyposodé.

3. COMMENT UTILISER IASOcholine ?  Retour en haut de la page

Il existe des lois strictes concernant lutilisation, la manipulation et lélimination des produits radiopharmaceutiques. IASOcholine est destinée exclusivement à un usage en milieu hospitalier. Ce produit ne sera manipulé et ne vous sera injecté que par des personnes spécialement formées et qualifiées pour son utilisation en toute sécurité. Ces personnes prendront les précautions nécessaires pour une utilisation sans risque de ces produits et vous en tiendront informé(e).

Lactivité (en MBq) à vous administrer sera déterminée par le médecin spécialiste avant lexamen TEP et sera la plus petite quantité nécessaire pour obtenir linformation désirée.

La quantité habituellement recommandée pour un adulte varie entre 200 et 500 MBq.

Labréviation MBq (MégaBecquerels) correspond à lunité dactivité radioactive.

Injection de IASOcholine et déroulement de lexamen

IASOcholine est administrée par injection intraveineuse unique.

Une injection est suffisante pour réaliser lexamen dont votre médecin a besoin.

Après linjection, il vous sera demandé de boire abondamment et duriner juste avant le début de lexamen.

Durée de lexamen

Le spécialiste de médecine nucléaire vous informera de la durée exacte de lexamen.

Après linjection de IASOcholine, vous devez :

·éviter tout contact étroit avec de jeunes enfants pendant les 12 heures qui suivent linjection,

·uriner fréquemment afin déliminer le produit de votre organisme.

Le spécialise de médecine nucléaire vous tiendra informé des éventuelles précautions à prendre après linjection du produit. Pour toute question adressez-vous au spécialiste de médecine nucléaire.

Si vous avez reçu plus de IASOcholine que vous nauriez dû :

Comme le spécialiste de médecine nucléaire en charge de lexamen préparera très précisément lactivité de IASOcholine en fonction de votre poids et ne vous administrera quune dose unique de IASOcholine, un surdosage est pratiquement impossible. En cas de surdosage, on vous administrera le traitement approprié. Le spécialiste de médecine nucléaire en charge de lexamen peut notamment vous conseiller de boire abondamment afin de faciliter lélimination de IASOcholine de votre organisme (en effet la principale voie délimination de ce médicament est rénale, dans les urines).

Il peut savérer nécessaire de prendre des diurétiques.

Si vous avez dautres questions sur lutilisation de IASOcholine, posez-les au spécialiste de médecine nucléaire qui va pratiquer lexamen TEP.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, IASOcholine peut provoquer des effets indésirables, bien que tout le monde ny soit pas sujet.

Aucun effet indésirable na été observé à ce jour.

Le produit radiopharmaceutique administré ne libérera quune faible quantité de rayons ionisants avec un risque très faible de cancer et danomalies héréditaires.

Votre médecin a considéré que le bénéfice clinique résultant de cet examen réalisé avec un produit radiopharmaceutique est supérieur au risque lié aux radiations.

Déclaration des effets secondaires

Si vous remarquez un effet secondaire, parlez-en au spécialiste de Médecine Nucléaire qui a pratiqué lexamen. Ceci sapplique également à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration de lAgence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) et du réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance (www.ansm.sante.fr).

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER IASOcholine ?  Retour en haut de la page

Vous naurez pas à conserver IASOcholine vous-même. Le personnel spécialisé du centre de médecine nucléaire où se fera lexamen TEP sen charge. Le stockage des produits radiopharmaceutiques se fera conformément à la réglementation nationale en vigueur concernant les produits radioactifs.

Les informations suivantes sont destinées au médecin spécialiste uniquement.

Ce médicament ne sera pas utilisé après la date de péremption mentionnée sur létiquette de lemballage.

6. CONTENU DE LEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient IASOcholine  Retour en haut de la page

·La substance active est : le chlorure de fluorométhyl-(18F)-diméthyl-2-hydroxyéthyl-ammonium (ou fluorocholine (18F)).

·1 mL de solution injectable contient 1 GBq = 1 000 MBq de chlorure de fluorocholine (18F) à la date et à lheure de la calibration.

·Les autres composants sont : le chlorure de sodium et leau pour préparations injectables.

Quest-ce que IASOcholine et contenu de lemballage extérieur  Retour en haut de la page

Vous naurez pas à vous procurer ce médicament ni à en manipuler lemballage ou le flacon, ce qui suit est seulement pour votre information.

IASOcholine est une solution limpide et incolore.

Lactivité par flacon est comprise entre 500 MBq et 15 000 MBq à la date et à lheure de calibration.

Titulaire de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

IASON GmbH

Feldkirchner Str. 4

8054 Graz-Seiersberg

Autriche

Exploitant de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

IASON GmbH

Feldkirchner Str. 4

8054 Graz-Seiersberg

Autriche

Fabricant  Retour en haut de la page

ARGOS ZYKLOTRON BETRIEBS GESMBH

ST. VEITER STR. 47

9020 KLAGENFURT

AUTRICHE

OU

ARGOS ZYKLOTRON BETRIEBS GESMBH

SEILERSTAETTE 4

4020 LINZ

Autriche

OU

ADVANCED ACCELERATOR APPLICATIONS SA

20, Rue Diesel

01630 Saint-Genis-Pouilly

France

OU

ADVANCED ACCELERATOR APPLICATIONS SA

126, Rocade Sud

62660 Beuvry

France

OU

ADVANCED ACCELERATOR APPLICATIONS SA

3, Rue Charles Lauer

92210 Saint-Cloud

France

OU

IASON ITALIA S.R.L

VIA GASTONE MARESCA, 38/38A

00138 ROME

ITALIE

OU

ADVANCED ACCELERATOR APPLICATIONS SA

Campus de la Timone Bâtiment CERIMED

27, Boulevard Jean Moulin

13005 Marseille

France

OU

ZAKŁAD PRODUKCJI RADIOFARMACEUTYKÓW

IASON SP. Z O.O.

Szaserow 128

04-141 Varsovie

POLOGNE

OU

ZAKŁAD PRODUKCJI RADIOFARMACEUTYKÓW

IASON SP. Z O.O.

UL. ARTWIŃSKIEGO 3

25-734 KIELCE

POLOGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Ce médicament est autorisé dans le Etats membres de lEspace Economique Européen sous les noms suivants : Conformément à la réglementation en vigueur.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :   Retour en haut de la page

{mois AAAA}

Autres  Retour en haut de la page

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France).

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé :

Le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) de IASOcholine est joint au produit sous la forme dun document distinct, afin de fournir aux professionnels de santé des informations scientifiques et pratiques à propos de ladministration et de lutilisation de ce produit radiopharmaceutique.

Veuillez consulter le RCP (inclus dans lemballage).

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité