FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche

Ce médicament n'est plus commercialisé.

source: ANSM - Mis à jour le : 25/03/2014

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

1 ml de solution pour perfusion contient 2 mg de fluconazole.

Une poche de 100 ml contient 200 mg de fluconazole.

Une poche de 200 ml contient 400 mg de fluconazole.

Excipient: 1 ml de solution pour perfusion contient 9 mg de chlorure de sodium

(354 mg de sodium pour 100 ml de solution, 709 mg de sodium pour 200 ml de solution).

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Solution pour perfusion.

Solution claire, incolore. La solution est iso-osmotique et de pH 6.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Adultes

Indiqué dans le traitement des mycoses provoquées par Candida, Cryptococci et autres levures sensibles, en particulier:

·candidose systémique (incluant les infections profondes disséminées et les péritonites);

·candidose sévère des muqueuses (dont candidose oropharyngée, candidose sophagienne et candidose broncho-pulmonaire non invasive), lorsqu'un traitement oral n'est pas possible;

·prophylaxie contre les infections profondes par Candida (en particulier Candida albicans) chez les patients atteints de neutropénie consécutive à une transplantation de moelle osseuse;

·cryptococcose méningée.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des agents antimycotiques. Avant d'initier un traitement, des analyses microbiologiques devront être effectuées, et la pertinence de la thérapie devra ensuite être confirmée (voir rubriques 4.2 et 5.1).

Chez certains patients atteints d'une cryptococcose méningée aiguë, la réponse mycologique au cours du traitement par fluconazole peut être plus lente que celle obtenue avec d'autres traitements (voir rubrique 4.4).

Enfants et adolescents

Indiqué dans le traitement des mycoses provoquées par Candida, et autres levures sensibles, en particulier:

·candidose systémique (incluant les infections profondes disséminées et les péritonites);

·candidose sévère des muqueuses (incluant candidose oropharyngée, candidose sophagienne et candidose broncho-pulmonaire non invasive), lorsqu'un traitement oral n'est pas possible.

Le fluconazole ne doit pas être utilisé dans la teigne tondante microscopique.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des agents antimycotiques.

Avant d'initier un traitement, des analyses microbiologiques devront être effectuées, et la pertinence de la thérapie devra ensuite être confirmée (voir rubriques 4.2 et 5.1).

4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Administration intraveineuse par perfusion uniquement.

Un traitement par fluconazole doit être initié par un médecin expérimenté dans le traitement des infections fongiques invasives. La dose dépend du type et de la gravité de l'infection. Le traitement des infections réclamant des doses répétées doit se poursuivre jusqu'à ce que les paramètres cliniques ou les résultats de laboratoire indiquent que l'activité de l'infection diminue. Une période de traitement insuffisante pourrait entraîner la réapparition de l'infection.

Le fluconazole est aussi disponible en traitement oral. Le patient doit, dès que possible, passer d'une administration intraveineuse à une administration orale. Lors du changement de la voie d'administration intraveineuse à la voie orale, il n'est pas nécessaire de modifier le dosage quotidien du fluconazole.

Adultes

Voir le Tableau 1 pour les recommandations posologiques spécifiques.

Patients âgés

S'il n'y a pas de signe d'insuffisance rénale, la dose à administrer est la posologie adulte normale. Pour cela, se référer au Tableau 1

Tableau 1 - Recommandations posologiques pour les adultes traités par injection intraveineuse

Le traitement par fluconazole doit être initié par un médecin expérimenté dans le traitement des infections fongiques invasives.

Indications

Dose journalière initiale (mg)

Dose journalière suivante (mg)

Recommandation de la durée du traitement

Recommandations additionnelles

Candidose systémique: candidémie, candidose disséminée et autres formes d'infection invasive à Candida

400-800

200-400

Dépend de la réponse clinique

La posologie choisie tiendra compte de la résistance locale au fluconazole (voir rubrique 5.1). Dans les cas où la sensibilité de l'agent pathogène n'a pas encore été établie, la dose la plus élevée devra être initialement considérée. Dans la plupart des cas, une dose de 800 mg le premier jour, suivie de doses quotidiennes de 400 mg, est préférable.

Candidose sévère des muqueuses:

candidose oropharyngée

100

100

7 à 14 jours

Uniquement si l'administration orale n'est pas possible.

autres infections des muqueuses par Candida 100 (à l'exception de la candidose génitale)

100

100

14 à 30 jours

Dans certains cas, une dose quotidienne plus élevée que 100 mg sera nécessaire et le traitement pourra être prolongé. La durée de maintenance du traitement pour les patients atteints du SIDA devra prendre en compte le risque accru de résistance du fluconazole.

Traitement de la cryptococcose méningée:

traitement initial

400

200-400

Typiquement 6 à 8 semaines

La durée du traitement dépend de la réponse clinique et mycologique.

Prophylaxie contre les infections profondes par Candida:

pour les patients atteints de neutropénie consécutive à une transplantation de moelle osseuse

400

400

Voir recommandations additionnelles

L'administration de fluconazole doit débuter dès l'initiation de la chimiothérapie ou du conditionnement de la greffe. Elle doit se poursuivre jusqu'à sept jours après la remontée des taux des polynucléaires neutrophiles au dessus de 1000/mm3

Usage pédiatrique

FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poudre n'est pas recommandé chez l'enfant et l'adolescent de moins de 16 ans en raison de données insuffisantes concernant la sécurité et l'efficacité (voir rubrique 5.2).

Il ne doit être utilisé que si aucune alternative thérapeutique n'est disponible.

Comme pour les infections similaires chez l'adulte, la durée du traitement dépend de la réponse clinique et mycologique. FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml est administrée en une dose unique quotidienne.

Pour les enfants atteints d'insuffisance rénale, voir la posologie pour l'insuffisance rénale.

Enfants de plus de 4 semaines

La posologie recommandée du fluconazole 2 mg/ml pour la candidose des muqueuses est de 3 mg/kg par jour. Une dose de 6 mg/kg peut être administrée le premier jour pour atteindre un état stable plus rapidement.

La posologie quotidienne recommandée dans le traitement de la candidose systémique et les infections cryptococciques est de 6-12 mg/kg, selon la sévérité de la maladie.

Pour le traitement de prévention d'infections fongiques chez les patients immunodéprimés considérés à risque en raison de la neutropénie contractée suite à une chimiothérapie cytotoxique ou une radiothérapie, la posologie devra être de 3-12 mg/kg par jour, en fonction de l'étendue et la durée de la neutropénie induite (voir la posologie pour l'Adulte).

La dose maximale chez l'enfant ne devra pas excéder 400 mg par jour.

Enfants de 4 semaines et moins

Les nouveau-nés éliminent le fluconazole plus lentement. Dans les deux premières semaines de vie, la même posologie en mg/kg que les enfants plus âgés devra être administrée mais toutes les 72 heures. Pendant les 3ème et 4ème semaines de vie, la même dose pourra être administrée toutes les 48 heures. L'utilisation de cette posologie chez les nouveau-nés est supportée par quelques données de pharmacocinétiques (voir rubrique 5.2 - Propriétés pharmacocinétiques).

Une dose maximale de 12 mg/kg toutes les 72 heures ne devra pas être dépassée chez les nourrissons dans les deux premières semaines de vie, et de 12 mg/kg toutes les 48 heures pour les nourrissons âgés de 3 à 4 semaines de vie.

Insuffisance rénale (adultes et enfants)

Le fluconazole est principalement éliminé par voie urinaire sous une forme inchangée.

Chez l'insuffisant rénal recevant une thérapie à doses multiples, la dose initiale recommandée peut être administrée (voir tableau 1). Puis la posologie journalière sera adaptée (en fonction de l'indication) en relation avec la clairance de la créatine comme indiquée dans le tableau ci-dessous:

Tableau 3 - Ajustements de la dose requise après la dose initiale pour les patients avec insuffisance rénale (en fonction de la situation clinique, d'autres ajustements du dosage peuvent être nécessaires)

Clairance de la créatinine (ml/min)

Pourcentage de la dose recommandée

> 50

posologie usuelle (100 % )

11-50

50% de la posologie usuelle

patients sous dialyse

une dose après chaque séance de dialyse

La pharmacocinétique du fluconazole n'a pas été étudiée chez les enfants ayant une insuffisance rénale.

Insuffisance hépatique

Chez les patients souffrant d'une insuffisance hépatique, le fluconazole sera administré avec une extrême prudence et le patient sera placé sous étroite surveillance (voir la rubrique 4.4).

Interactions nécessitant un ajustement des doses

Une modification des posologies fournies dans les Tableaux 1 et 3 sera nécessaire lors d'une utilisation concomitante de rifampicine ou d'hydrochlorothiazide. Plus de détails sont fournis dans la rubrique 4.5.

Débit de perfusion et mode d'administration

Chez l'adulte, le débit de perfusion ne doit pas être supérieur à 10 ml/min (20 mg/min).

Chez l'enfant, le débit de perfusion ne doit pas dépasser 5 ml/min (10 mg/min).

Chez les enfants prématurés, la durée de perfusion ne doit pas être inférieure à 15 minutes.

Chez les patients nécessitant une restriction sodique ou hydrique, le débit d'administration doit être adapté sachant que la solution de fluconazole est une solution saline. Dans ces cas-là, la perfusion doit être effectuée sur une longue période.

Le fluconazole est dissout dans une solution saline à 0,9 %. Chaque volume de 100 ml de solution contient 15 mmol de Na+ et 15 mmol de Cl-. Le débit de perfusion devra être adapté chez les patients qui requièrent une restriction en sodium ou hydrique.

Le fluconazole peut être administré par voies orale ou intraveineuse. Le choix de la voie d'administration dépend de l'état clinique du patient.

Pour des instructions sur la manipulation du produit, voir la rubrique 6.6.

Publicité
4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Hypersensibilité au fluconazole ou à d'autres dérivés azolés ou à l'un des excipients.

Le fluconazole ne doit pas être co-administré à des médicaments connus pour à la fois prolonger l'intervalle QT et être métabolisés par le CYP3A4; comme le cisapride, l'astémizole, la terfénadine, le pimozide et la quinidine. (voir rubriques 4.4 et 4.5).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Certains indices montrent que chez certains patients atteints de cryptococcose méningée, la réponse mycologique au cours du traitement par fluconazole peut être plus lente que celle d'un traitement avec l'amphotéricine B en association avec de la flucytosine. Ceci est à prendre en compte lors du choix du traitement pour les patients présentant une cryptococcose méningée sévère.

Chez certains patients, particulièrement pour ceux ayant de graves pathologies sous-jacentes telles que le SIDA et le cancer, des anomalies lors des tests fonctionnels hépatiques, rénaux, hématologiques et lors de d'autres tests fonctionnels biochimiques ont été observés pendant le traitement par fluconazole 2 mg/ml, solution pour perfusion. Leur signification clinique et leur relation avec le traitement n'ont cependant pas clairement été établies.

La relation de causalité avec le traitement par fluconazole ne pouvant pas être exclue, les patients qui présentent des tests anormaux de la fonction hépatique au cours du traitement par fluconazole doivent être étroitement surveillés afin de détecter tout signe d'atteintes hépatiques plus graves. Si des signes cliniques correspondant à une pathologie du foie apparaissent pendant le traitement, l'administration de fluconazole doit être interrompue.

Une toxicité hépatique aiguë entraînant la mort a été rapportée dans de rares cas, principalement chez des patients souffrant de pathologies sous -jacentes graves. Aucune relation évidente n'a été observée entre la toxicité hépatique et la dose journalière totale de fluconazole, la durée du traitement, le sexe ou l'âge du patient.

Dans la plupart des cas, la toxicité hépatique est réversible après l'arrêt du traitement. Si le traitement est prolongé chez des patients dont les taux d'enzymes hépatiques augmentent pendant l'administration du fluconazole, il convient de bien peser les bénéfices du traitement par rapport aux risques de dommages hépatiques graves.

La dose de fluconazole doit être réduite lorsque la clairance de la créatinine du patient est inférieure à 50 ml/min. (voir rubrique 4.2).

Certains azolés, dont le fluconazole, ont été associés à une prolongation de l'intervalle QT. De rares cas de torsades de pointes ont été rapportés chez des patients traités avec fluconazole. Bien que le lien entre le fluconazole et la prolongation de l'intervalle QT n'ait pas été officiellement établi, l'administration de fluconazole devra être effectuée avec précaution chez les patients présentant des conditions pro-arythmogènes, tel que:

·allongement de l'intervalle QT congénital acquis ou documenté

·myocardiopathie, en particulier en cas d'insuffisance cardiaque

·bradycardie cliniquement significative (y compris la bradycardie sinusale)

·arythmies symptomatiques préexistantes

·désordres électrolytiques

·administration concomitante de médicaments connus pour allonger l'intervalle QT (voir rubrique 4.5)

Les désordres électrolytiques tels que l'hypokaliémie, l'hypomagnésie ou l'hypocalcémie devront être corrigés avant d'initier le traitement par fluconazole.

Dans de rares cas, des patients ont développé des réactions cutanées exfoliatrices incluant le syndrome de Stevens-Johnson et une épidermolyse bulleuse toxique lors du traitement par fluconazole. Les patients atteins du SIDA ont davantage tendance à développer des réactions cutanées aiguës à de nombreuses substances. Si un érythème - attribuable au fluconazole - se développe chez des patients traités pour une infection fongique mineure, le traitement doit être interrompu.

Il convient de surveiller étroitement les patients traités pour des infections fongiques invasives ou systémiques qui développent des érythèmes, et l'administration de fluconazole devra être interrompue si des lésions bulleuses ou des érythèmes polymorphes se développent.

Le fluconazole est un puissant inhibiteur du cytochrome P450 (CYP) isoenzyme 2C9 et un inhibiteur modéré du CYP3A4. Les patients qui reçoivent un traitement concomitant de fluconazole et de substances ayant un intervalle thérapeutique étroit (exemple: warfarine et phénytoïne) et qui sont métabolisés via les cytochromes CYP2C9 et/ou CYP3A4 doivent être placés sous étroite surveillance (voir rubriques 4.3 et 4.5).

Le fluconazole peut rallonger le temps de prothrombine suite à l'administration de warfarine. Une surveillance étroite de ce temps de prothrombine est donc recommandée.

De rares cas de réactions anaphylactiques ont été rapportées (voir rubrique 4.8).

Des précautions devront être prises chez les patients insuffisants rénaux (voir rubrique 4.2).

Chez la femme en âge de procréer, des mesures contraceptives appropriées doivent être envisagées lorsqu'un traitement à long terme est indiqué (voir rubrique 4.6).

Les données concernant l'efficacité et l'innocuité du fluconazole chez l'enfant et l'adolescent de moins de 16 ans sont encore restreintes. Par conséquent, les bénéfices d'un traitement par fluconazole doivent être soigneusement évalués au regard des risques.

Les patients recevant simultanément du fluconazole à des doses inférieures à 400 mg par jour et de la terfénadine doivent être placés sous étroite surveillance (voir rubrique 4.5).

Ce médicament contient 15,4 mmol (354 mg) de sodium pour 100 ml de solution. A prendre en compte chez les patients contrôlant leur apport alimentaire en sodium et chez les patients pour lesquels une restriction hydrique est exigée. Se référer à la rubrique 2 pour la quantité de sodium contenu dans chacune des présentations.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

En plus des interactions énumérées ci-dessous, il existe un risque d'élévation des concentrations sériques lors d'une administration de fluconazole en association avec d'autres substances métabolisées via les cytochromes CYP2C9 et CYP3A4. Le fluconazole est un puissant inhibiteur du cytochrome P450 (CYP) isoenzyme 2C9 et un inhibiteur modéré du CYP3A4. Ces associations doivent par conséquent être mises en uvre avec prudence et le patient doit alors faire l'objet d'un examen et d'une surveillance étroite. En raison de sa longue demi-vie, les effets inhibiteurs du fluconazole sur les enzymes peuvent se prolonger 4 à 5 jours après l'arrêt du traitement.

Suite à l'administration de fluconazole, les interactions suivantes ont été rapportées.

Associations contre-indiquées

(voir rubrique 4.3)

+ Astémizole (substrat du CYP3A4): des surdosages d'astémizole ont mené à un allongement de l'intervalle QT, une arythmie ventriculaire sévère, des torsades de pointes et des arrêts cardiaques. L'administration concomitante de fluconazole et d'astémizole est donc contre-indiquée en raison du risque d'effets cardiaques sérieux et potentiellement fatals.

+ Cisapride (substrat du CYP3A4): chez des patients ayant reçu simultanément du fluconazole et du cisapride, des cas de troubles cardiaques incluant des torsades de pointes ont été rapportés. L'administration d'une dose quotidienne unique de 200 mg de fluconazole associée à 20 mg de cisapride 4 fois par jour entraîne une augmentation des niveaux plasmatiques de cisapride et un prolongement de l'intervalle QT. Le traitement concomitant de fluconazole et de cisapride est de ce fait contre-indiqué (voir rubrique 4.3).

+ Terfénadine (avec une dose de fluconazole de 400 mg ou plus, substrat du CYP3A4): des arythmies cardiaques sévères consécutives à une prolongation de l'intervalle QT se sont produites chez des patients traités de manière concomitante par des dérivés anti-fongiques comme les triazolés et de la terfénadine. Des doses journalières de 400 mg et 800 mg de fluconazole ont montré une augmentation significative des concentrations plasmatiques de terfénadine. Un traitement concomitant de fluconazole à des doses de 400 mg ou plus et de terfénadine est donc contre-indiqué. Le traitement devra être étroitement surveillé pendant une thérapie concomitante avec des doses de fluconazole inférieures à 400 mg.

Effets d'autres médicaments sur fluconazole

+ Hydrochlorothiazide: dans une étude d'interactions pharmacocinétiques chez des volontaires sains recevant de manière concomitante du fluconazole et des doses répétées d'hydrochlorothiazide, les concentrations plasmatiques en fluconazole ont augmenté de 40 %. Bien qu'un tel effet n'exige pas d'ajuster la dose de fluconazole chez les patients traités de manière concomitante par des diurétiques, les médecins doivent en être informés.

+ Rifampicine (inducteur du CYP450): chez des volontaires sains, l'absorption concomitante de fluconazole (200 mg) et de rifampicine (600 mg par jour) conduit à une réduction de l'air sous la courbe du fluconazole de 23 %. Une augmentation de la dose de fluconazole doit être envisagée en cas d'utilisation concomitante.

Possibles effets de fluconazole dans le métabolisme d'autres médicaments

+ Alfentanil (substrat du CYP3A4): chez des volontaires sains, l'administration concomitante par voie intraveineuse de 400 mg de fluconazole et de 20 µg/kg d'alfentanil a provoqué un doublement de l'ASC10 de l'alfentanil et une réduction de 55 % de la clairance, probablement par inhibition du CYP3A4. Ce type d'association peut nécessiter un ajustement de dose.

+ Amitriptyline: Plusieurs rapports font état de cas d'apparition de concentrations élevées en amitriptyline et des signes de toxicité tricyclique lorsque de l'amitriptyline était administrée en association avec le fluconazole. L'administration combinée sous perfusion de fluconazole et de nortriptyline - le métabolite actif de l'amitriptyline - conduit à une hausse des concentrations en nortriptyline. En raison des risques de toxicité de l'amitriptyline, il convient, lors de telle association, de surveiller sa concentration et, si nécessaire, d'ajuster la dose.

+ Anti-coagulants (substrat du CYP2C9): lors de l'administration concomitante de fluconazole et de warfarine, le temps de prothrombine est doublé. Ceci est probablement dû à l'inhibition du métabolisme de la warfarine via le CYP2C9. Le temps de prothrombine doit être étroitement surveillé chez les patients suivant un traitement en association de fluconazole et d'anti-coagulants dérivés de la coumarine.

+ Anti-rétroviraux (substrat du CYP3A4): l'administration concomitante de fluconazole et d'agents anti-rétroviraux, tels que la névirapine, a fait apparaître une augmentation des concentrations sériques de ces derniers.

+ Benzodiazépines (substrat du CYP3A4): le fluconazole peut inhiber le métabolisme des benzodiazépines ayant lieu via CYP3A4, par exemple midazolam et triazolam. L'administration concomitante d'une unique dose de fluconazole (400 mg) et de midazolam (7,5 mg) par voie orale multiplie l'aire sous la courbe et la demi-vie du midazolam par 3,7 et 2,2 respectivement. L'association doit donc être évitée. Si un traitement concomitant est jugé nécessaire, une réduction de la dose de midazolam doit être envisagée et le patient devra être suivi étroitement. En administrant de façon concomitante 100 mg de fluconazole pendant 4 jours et 0,25 mg de triazolam, l'aire sous la courbe et la demi-vie du triazolam sont multipliées par 2,5 et 1,8 respectivement. Il a été constaté qu'un traitement parallèle au fluconazole amplifiait et prolongeait les effets du triazolam. L'association peut donc nécessiter une réduction de la dose de triazolam.

+ Antagonistes du calcium (substrat du CYP3A4): Certains antagonistes des canaux calciques dihydropyridiniques - incluant la nifédipine, l'isradipine, la nicardipine, l'amlodipine et la félodipine - sont métabolisés par le CYP3A4. Ont été rapportés de larges dèmes périphériques, des vertiges, de l'hypotension, des céphalées, des rougeurs faciales et/ou une élévation des concentrations sériques en antagonistes des canaux calciques après co-administration d'azole itraconazole avec de la félodipine, de l'isradipine ou de la nifédipine. De telles interactions sont aussi possibles avec le fluconazole.

+ Carbamazépine (substrat du CYP3A4): Ont été rapportés des augmentations de concentrations sériques en carbamazépine suite à l'administration concomitante avec le fluconazole.

+ Célécoxib (substrat du CYP2C9): l'administration concomitante de fluconazole (200 mg) et de célécoxib (200 mg) a augmenté la Cmax et de l'aire sous courbe du célécoxibe de respectivement 68 % et 134 %.

Une réduction de moitié de la dose de célécoxib est recommandée en thérapie d'association avec le fluconazole.

+ Ciclosporine (substrat du CYP3A4): 200 mg de fluconazole en prise quotidienne unique associé à 2,7 mg/kg/jour de ciclosporine augmentent l'aire sous courbe de la ciclosporine de 1,8 et diminuent sa clairance de 55 %. Cependant, dans le cadre d'études à doses multiples, la prise de fluconazole n'a pas affecté les taux de ciclosporine chez les patients ayant eu une greffe de moelle osseuse. Les concentrations plasmatiques de ciclosporine doivent être surveillées chez les patients en thérapie d'association avec le fluconazole.

+ Didanosine: La prise concomitante de didanosine et fluconazole ne semble pas être nocive et n'a qu'un effet modéré sur les propriétés pharmacocinétiques et l'efficacité de la didanosine. Il peut être cependant utile de surveiller la réponse clinique du fluconazole. Il peut être avantageux d'échelonner les prises de fluconazole et de didanosine, le fluconazole étant administré en premier.

+ Halofantrine (substrat du CYP3A4): Les médicaments qui inhibent le CYP3A4 entraînent l'inhibition du métabolisme de l'halofantrine, ce qui peut aboutir à un allongement de l'intervalle QT. L'administration de fluconazole et d'halofantrine en association n'est donc pas recommandée.

+ Inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase (substrat de CYP2C9 ou CYP3A4): Le risque de myopathie augmente lorsque le fluconazole est co-administré avec les inhibiteurs de la HMG-CoA réductase, ces derniers étant métabolisés par le CYP3A4 - tels que l'atorvastatine ou la simvastatine - ou par le CYP2C9 - comme la fluvastatine. Pour fluvastatine, une augmentation individuelle jusqu'à 200 % de l'aire sous courbe peut se produire du fait de son interaction avec le fluconazole. Un patient utilisant 80 mg de fluvastatine quotidiennement peut être exposé à des concentrations en fluvastatine considérables s'il est traité avec de fortes doses de fluconazole. La prudence est donc indispensable lorsqu'une administration de fluconazole associé à un traitement par des inhibiteurs de la HMG-CoA réductase est nécessaire. Cette combinaison peut nécessiter une réduction de la dose des inhibiteurs de la HMG-CoA réductase. Les patients devront être suivis pour détecter tout signe de myopathie ou de rhabdomyolyse et surveiller les niveaux de créatine kinase (CK). En cas de nette hausse des taux de CK ou de diagnostic ou soupçon de myopathie ou rhabdomyolyse, le traitement à l'HMG-CoA doit être arrêté.

+ Losartan (substrat du CYP2C9): Le fluconazole inhibe la conversion du losartan en son métabolite actif (E-3174), lequel est en grande partie responsable de l'antagonisme du récepteur de l'angiotensine II lors d'un traitement au losartan. Un traitement en parallèle avec le fluconazole peut augmenter les concentrations en losartan et diminuer celles de son métabolite actif. Un suivi de l'hypertension est recommandé chez les patients recevant cette association de médicaments.

+ Méthadone (substrat du CYP3A4): une accentuation des effets de la méthadone administrée en association avec le fluconazole a été rapportée. Une étude pharmacocinétique a montré une augmentation moyenne de l'aire sous courbe de la méthadone de 35 %.

+ Contraceptifs oraux: Deux études pharmacocinétiques ont été réalisées avec des contraceptifs oraux associés à des doses répétées de fluconazole. L'administration de 50 mg de fluconazole s'est révélée sans effet significatif sur les taux hormonaux. Avec une dose journalière de 200 mg de fluconazole, les aires sous courbe de l'éthynilstradiol et du lévonogestrel ont été augmentées respectivement de 40 % et 24 %. Il est donc probable que des doses répétées de fluconazole influent sur les effets du contraceptif oral si associés.

+ Phénytoïne (substrat du CYP2C9): des prises simultanées de 200 mg de fluconazole et de 250 mg de phénytoïne par voie intraveineuse augmentent l'aire sous courbe et la Cmin de la phénytoïne de 75 % et 128 % respectivement. Si un traitement combiné est indispensable, les concentrations plasmatiques en phénytoïne devront être surveillées et la dose ajustée.

+ Prédnisone (substrat du CYP3A4 métabolisé en prédnisolone): Un bénéficaire de transplantation du foie recevant de la prédnisone a fait une crise d'Addison suite à l'arrêt d'un traitement de trois mois par fluconazole. L'arrêt a probablement entraîné une augmentation de l'activité du CYP3A4 causant une dégradation accélérée de la prédnisone. Les signes d'insuffisance surrénalienne doivent donc être recherchés lors de l'arrêt du traitement par fluconazole chez les patients recevant un traitement à long terme au fluconazole et à la prédnisone (ou autre thérapie adrénocorticoïde).

+ Rifabutine (substrat du CYP3A4): une hausse des concentrations sériques de rifabutine a été rapportée lors d'un traitement en association de fluconazole avec rifabutine. Les patients recevant ce type de traitement doivent être étroitement surveillés.

+ Sulfonylurées (substrat du CYP2C9): le fluconazole prolonge la demi-vie sérique des sulfonylurées administrées concomitamment (chlorpropamide, glibenclamide, glipizide et tolbutamide) chez des volontaires sains. Le fluconazole et les sulfonylurées peuvent être co-administrés chez les diabétiques, mais le risque d'hypoglycémie doit être pris en compte. Les taux sanguins de glucose doivent être étroitement suivis.

+ Tacrolimus et sirolimus (substrat du CYP3A4): Les prises orales concomitantes de fluconazole et de tacrolimus (0,15 mg/kg deux fois par jour) entraînent une élévation de la concentration plasmatique de tacrolimus de 1,4 et 3,1 pour des doses respectives de 100 mg et 200 mg. Une néphrotoxicité a été rapportée. Bien qu'aucune étude d'interactions n'ait été menée entre le fluconazole et le sirolimus, on peut s'attendre à une interaction similaire. Les patients recevant ce type de traitement (fluconazole co-administré avec tacrolimus ou sirolimus) doivent être étroitement surveillés et les doses ajustées si nécessaire.

+ Théophylline: Une prise de 200 mg de fluconazole pendant 14 jours provoque une réduction de la clairance plasmatique moyenne de la théophylline de 18 %. Les patients qui reçoivent de fortes doses de théophylline ou qui, pour d'autres raisons, sont susceptibles de développer un risque accru de toxicité de la théophylline doivent être étroitement surveillés. Si nécessaire, leur dose de théophylline doit être ajustée.

+ Trimétrexate: Le fluconazole peur inhiber le métabolisme du trimétrexate, ce qui entraîne une hausse des concentrations plasmatiques de ce dernier. Si cette combinaison est inévitable, les concentrations sériques et la toxicité du trimétexate (suppression de la moelle osseuse, dysfonctions rénale et hépatique, ulcération gastro-intestinale) doivent être surveillées de près.

+ Bases de xanthine, autres médicaments anti-épileptiques et isoniazide: Des essais de suivi doivent être réalisés en cas d'administrations concomitantes de fluconazole et de bases de xanthine, d'autres médicaments anti-épileptiques et d'isoniazide.

+ Zidovudine: Des études d'interaction ont montré que lorsque de la zidovudine est prise quotidiennement en association avec 200 mg ou 400 mg de fluconazole, les aires sous la courbe de celle-ci peuvent croître de 20 % à 70 %, probablement par inhibition de la conversion en glucuronide. Les effets secondaires liés à la zidovudine doivent être recherchés chez les patients recevant ce type de traitement.

Autres interactions médicamenteuses

+ Amphotéricine B: Les études animales in vitro et in vivo ont montré un antagonisme entre l'amphotéricine B et les dérivés azolés. Le mécanisme d'action des imidazolés repose sur l'inhibition de la synthèse d'ergostérol dans les membranes cellulaires fongiques. L'amphotéricine B se lie aux stérols de la membrane cellulaire et modifie sa perméabilité. L'effet clinique de cet antagonisme est toujours inconnu, et un effet similaire peut se produire avec le complexe de sulfate de cholestérol de l'amphotéricine B.

+ Médicaments entraînant un allongement de l'intervalle QT: Certaines études indiquent que le fluconazole peut provoquer une prolongation de l'intervalle QT, laquelle peut mener à de graves arythmies cardiaques. Il est indispensable de surveiller avec précaution les patients traités à la fois par fluconazole et par un médicament rallongeant l'intervalle QT car un effet cumulatif ne peut être écarté.

Des études d'interaction ont montré que l'administration concomitante de fluconazole avec des aliments, de la cimétidine, des antacides ou après une radiothérapie de l'ensemble du corps en cas de transplantation de moelle osseuse n'affecte pas de manière significative l'absorption de fluconazole.

Les médecins doivent être informés que bien qu'aucune étude d'interaction médicamenteuse n'ait été menée avec d'autres substances, de telles interactions peuvent se produire.

4.6. Grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Grossesse

Les données issues de plusieurs centaines de femmes enceintes traitées par des doses normales de fluconazole (moins de 200 mg/jour), en prise unique ou répétée pendant le premier trimestre de grossesse, n'ont pas fait apparaître d'effets indésirables sur le ftus.

Des cas d'anomalies congénitales multiples (incluant brachycéphalie, dysplasie des oreilles, agrandissement de la fontanelle antérieure courbure fémorale et sénostose des radius et humérus) ont été rapportés chez des enfants dont les mères ont été traités pour coccidioïdomycose avec de fortes doses de fluconazole (400-800 mg/jour) pendant 3 mois ou plus. La relation entre l'utilisation du fluconazole et ces effets n'est pas clairement définie.

Le risque potentiel pour les humains est inconnu, mais des études chez l'animal ont fait apparaître un effet tératogène (voir la rubrique 5.3).

Par conséquent, le fluconazole est contre-indiqué pendant la grossesse aux doses usuelles et pour des traitements à court terme, sauf en cas de nécessité clairement établie. Hormis en cas d'infections mettant en jeu le pronostic vital, le fluconazole à des doses élevées ou en traitement prolongé est contre-indiqué durant la grossesse.

En raison de possibles effets tératogènes, des moyens efficaces de contraception devront être instaurés chez les femmes en âge de procréer.

Allaitement

Les concentrations de fluconazole retrouvées dans le lait sont inférieures à celles du plasma. L'allaitement peut être poursuivi après une unique dose de 200 mg de fluconazole ou moins. Après administration d'une dose répétée ou forte de fluconazole, l'allaitement est déconseillé.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion n'a qu'un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Néanmoins, lors de la conduite de véhicules ou de l'utilisation de machines, des vertiges, étourdissements et d'autres effets indésirables peuvent occasionnellement se produire (voir rubrique 4.8).

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Les effets indésirables associés au fluconazole observés lors des essais cliniques et des études de surveillance post-marketing sont listés ci-dessous.

Les fréquences sont définies de la manière suivante:

Très fréquent (≥ 1/10)

Fréquent (≥ 1/100 à ≤ 1/10)

Peu fréquent (≥ 1/1 000 à ≤ 1/100)

Rare (≥ 1/10 000 à ≤ 1/1 000)

Très rare (≤ 1/10 000)

Inconnu (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Pour chaque groupe, les effets indésirables sont présentés dans l'ordre décroissant de gravité.

Les effets indésirables très fréquents (≥ 1/10) n'ont jusqu'à présent pas été établis.

Système d'organe

Fréquent

Peu fréquent

Rare

Très rare

Inconnu

≥1/100 <1/10

≥1/1 000 <1/100

≥ 1/10 000 <1/1 000

≤1/10 000

(ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Infection et infestation

Infection due aux micro-organismes résistants

Sang et système lymphatique

Anémie

Agranulocytose, leucopénie, neutropénie, thrombocytopénie

Système immunitaire

Réactions anaphylaxiques

Angiodème, dème facial

Métabolisme et nutrition

Hyperchole stérolémie, hyperglycéridémie , hypokaliémie

Système

Insomnie,

psychiatrique

somnolence

Système nerveux

Céphalées

Convulsions, étourdissements , paresthésie, altération du goût, tremblement, vertiges

Troubles cardiaques

Arythmie ventriculaire (prolongation de l'intervalle QT, torsades de pointes) (voir rubrique 4.4)

Système gastro- intestinal

Vomissements, nausées, douleurs abdominale, diarrhées

Flatulences, anorexie, constipation, dyspepsie

Système hépatobiliaire

Augmentation dans le sérum de l'activité d'enzymes dérivés du foie comme l'ALP, l'ALAT et l'ASAT

Cholestase, augmentation cliniquement significative de la bilirubine totale, jaunisse, hépatotoxicité

Hépatite, nécrose cellulaire hépatique, crise de foie avec des cas isolés fatals. Les taux biologiques appropriés doivent être étroitement surveillés (voir rubrique 4.4)

Peau et tissu sous-cutané

Erythème maculo-papuleux, éruption

Urticaire, prurit, augmentation de la sudation

Réactions cutanées exfoliatrices (syndrome de Stevens-johnson), alopécie

Réactions cutanées exfoliatrices (nécrose épidermique toxique ou syndrome de Lyell)

Pustulose exanthématique aigüe généralisée (fixé), toxidermie

Système musculosquelettique

Myalgie

Rein et voie urinaire

Changements dans les tests fonctionnels rénaux

Général

Fatigue, malaise, asthénie, fièvre

Les effets indésirables ont été plus fréquemment constatés chez les patients séropositifs (21 %) que chez les patients séronégatifs (13 %). Toutefois, les profils d'effets indésirables sont similaires entre les patients porteurs et ceux non porteurs du VIH.

Population pédiatrique

Le profil et l'incidence des effets indésirables et les anomalies biologiques enregistrés lors d'une utilisation chez l'enfant sont comparables à ceux observés chez l'adulte.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Chez la plupart des patients, un surdosage entraîne des troubles gastro-intestinaux et des réactions cutanées (démangeaison, éruption cutanée, etc). Un cas de surdosage par fluconazole a été rapporté chez un adulte de 42 ans séropositif ayant développé des hallucinations et un comportement paranoïaque après ingestion de 8,2 g de fluconazole sans surveillance médicale. Le patient a été hospitalisé et les symptômes ont disparu en 48 heures.

Traitement: en cas de surdosage, un traitement est symptomatique avec des soins adaptés et, si nécessaire, un lavage gastrique.

Le fluconazole est principalement éliminé dans les urines. Une séance d'hémodialyse de trois heures réduit la concentration plasmatique d'environ 50 %. Aucune donnée n'est disponible sur l'effet d'une diurèse forcée.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique: Antifongique à usage systémique, dérivé triazolé,

Code ATC: J02AC01.

Méchanisme d'action

Le fluconazole appartient à la classe des triazoles antifongiques à effets principalement fongistatiques. Il est un inhibiteur potentiel et sélectif de la synthèse d'ergostérol des champignons, ce qui provoque des lésions de la membrane cellulaire. Le fluconazole est hautement spécifique des enzymes fongiques du cytochrome P450.

Mécanisme de résistance

Selon l'espèce de levure impliquée, les principaux mécanismes de résistance au fluconazole, communs avec d'autres agents antifongiques azolés, consistent à empêcher l'accumulation du médicament dans la cellule:

(i) en modifiant la composition en acides aminés de la lanostérol 14α-demethylase,

(ii) en augmentant l'élimination du médicament et

(iii) en modifiant les voies de synthèse de l'ergostérol.

Chez Candida albicans, le blocage des voies de synthèse de l'ergostérol découle principalement du blocage du stérol C5,6-desaturase encodé par le gène ERG3. Chez des espèces Candida glabrata plus résistantes, la voie principale n'a pas été clairement déterminée, mais elle provient d'une régulation à la hausse des gènes CDR (CDR1, CDR2 et MMDR1) responsables de l'élimination du principe actif des cellules. Ainsi, la résistance au fluconazole confère donc généralement aussi une résistance aux autres agents antifongiques azolés. Pour Cryptococcus neoformans, les études ont démontré que cette espèce dispose des mêmes mécanismes de résistance et que ceux-ci peuvent être affectés par une exposition antérieure à des agents antifongiques azolés. Un examen attentif similaire des bénéfices de la posologie prescrite au regard des risques de développement de résistance doit donc être appliquée au fluconazole comme avec les autres chimiothérapies anti-microbiennes.

Concentrations critiques

Selon EUCAST, les concentrations critiques suivantes s'appliquent pour le fluconazole

Organismes

CMI(µg/ml)

S ≤

R >

Candida albicans, Candida parapsilosis, Candida tropicalis

2

4

pas de CMI liés à l'espèce

2

4

Le spectre d'action antifongique du fluconazole comprend un certain nombre d'agents pathogènes, parmi lesquels figurent les types: Candida albicans, non-Candida albicans, Cryptococcus et dermatophytes.

La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d'information sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections sévères. Si nécessaire, il est souhaitable d'obtenir un avis spécialisé principalement lorsque l'intérêt du médicament dans certaines infections peut être mis en cause du fait du niveau de prévalence de la résistance locale.

Espèces communément sensibles

C.albicans

C.kefyr

C.lusitaniae

C.parapsilosis

Germes pour lesquelles une résistance acquise peut être un problème

C.dubliniensis

C.famata

C.guillermondii

C.pelliculosa

C.tropicalis

Germes résistants de manière intrinsèque

C.glabrata

C.krusei

Des isolats de Candida albicans résistants ont été rapportés chez des séropositifs ayant suivi un traitement à long terme avec fluconazole.

Les infections résultant d'espèces Aspergillus, Zygomycetes incluant Mucor, Rhizopus, iI et Trychophyton ne doivent pas être traités avec fluconazole car celui-ci a peu ou pas d'action contre ces champignons.

L'efficacité du fluconazole contre la teigne tondante microscopique a été étudié lors de 2 essais randomisés sur un total de 878 patients, en comparant le fluconazole et la griséofulvine. Le fluconazole à 6 mg/kg par jour pendant 6 semaines n'a pas donné de réponses cliniques supérieures à la griséofulvine à 11 mg/kg par jour pendant 6 semaines. Le taux de réussite global à 6 semaines fut faible (fluconazole 6 semaines: 18,3 %; griséofulvine: 17,7 %) parmi tous les groupes traités. Ces résultats ne sont pas incompatibles avec l'histoire naturelle de la teigne tondante microscopique sans thérapie.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Absorption

Les formes orale et intraveineuse du fluconazole sont équivalentes du point de vue pharmacocinétique.

Après administration orale, le fluconazole est bien absorbé et sa biodisponibilité absolue est de plus de 90 %. Son absorption n'est pas affectée par la prise d'aliment. La concentration sérique maximale à jeun est atteinte entre 0,5 à 1,5 heures après administration de la dose unique quotidienne.

Les concentrations plasmatiques sont proportionnelles à la dose. Après administration de 200 mg de fluconazole, la Cmax est approximativement de 4,6 mg/l et les concentrations plasmatiques à l'état d'équilibre après 15 jours sont d'environ 10 mg/l. Après administration de 400 mg de fluconazole, la Cmax est approximativement de 9 mg/l et les concentrations plasmatiques à l'état d'équilibre après 15 jours sont d'environ 18 mg/l. L'administration d'une dose de charge le 1er jour représentant 2 fois la dose quotidienne habituelle permet d'obtenir, le 2ème jour, des taux équivalent à 90 % des taux observés à l'état d'équilibre.

Distribution

Le volume apparent de distribution correspond à celui de l'eau corporelle totale. La liaison aux protéines est faible (11-12 %).

Le fluconazole pénètre bien dans tous les liquides corporels étudiés. Les concentrations de fluconazole dans la salive et les crachats sont comparables à celles des concentrations plasmatiques. Chez les patients présentant une méningite d'origine fongique, les taux de fluconazole dans le LCR sont approximativement de 80 % environ des concentrations plasmatiques.

Dans les tissus de la cornée, l'épiderme, le derme et la sueur exocrine, des taux plus élevés de fluconazole ont été atteints comparé aux concentrations sériques. Le fluconazole s'accumule dans la couche cornée. Avec une dose hebdomadaire de 150 mg, par exemple, la concentration de fluconazole atteind 23,4 µg/g et après deux doses de fluconazole. 7 jours après la fin du traitement de fluconazole, elle était encore de 7,1 µg/g.

Métabolisme

Le fluconazole n'est que modérément métabolisé. Seulement 11 % d'une dose marquée par radioactivité a été éliminée dans les urines sous forme de métabolites.

Elimination

Le fluconazole s'élimine essentiellement par voie rénale et 80 % de la dose administrée est retrouvée dans les urines sous forme inchangée. La clairance du fluconazole est proportionnelle à la clairance de la créatinine. Il n'y a pas d'évidence de la circulation des métabolites.

La demi-vie d'élimination est d'environ 30 heures. La longue demi-vie plasmatique fournit la base pour le traitement avec des doses quotidiennes uniques dans toutes les indications.

Pharmacocinétique chez l'enfant

Les données pharmacocinétiques ont été évaluées sur près de 113 enfants issues de 5 études, 2 études de dose unique, 2 études de doses multiples et une étude sur des nouveau-nés prématurés. Les données d'une étude n'ont pas été interprétables en raison de modifications de formulation partiellement au cours de l'étude. Des données supplémentaires ont été fournies d'une étude d'usage compassionnel.

Après administration de 2 à 8 mg/kg de fluconazole chez des enfants âgés de 9 mois à 15 ans, une aire sous courbe d'environ 38 µg/h/ml a été observée pour des unités de dose de 1 mg/kg. La demi-vie d'élimination plasmatique moyenne du fluconazole a varié de 15 et 18 heures, et le volume de distribution a avoisiné les 880 ml/kg après doses multiples. Après une dose unique, une demi-vie d'élimination plasmatique du fluconazole d'approximativement 24 heures a été observée. Cela est comparable à la demi-vie d'élimination plasmatique du fluconazole après une administration intraveineuse unique de 3 mg/kg chez des enfants âgés de 11 jours à 11 mois. Le volume de distribution dans ce groupe d'âge était d'environ 950 ml/kg.

Chez les nouveau-nés, l'expérience avec le fluconazole se limite aux études pharmacocinétiques chez les nouveau-nés prématurés. Pour ces études, la première dose a été administrée à un âge moyen de 24 heures (valeurs entre 9 et 36 heures) et un poids de naissance moyen de 0,9 kg (valeurs entre 0,75 et 1,10 kg) pour 12 nouveau-nés prématurés d'une gestation moyenne d'environ 28 semaines. Sept patients ont complété le protocole; un maximum de 5 injections intraveineuses de 6 mg/kg de fluconazole a été administrées toutes les 72 heures. La demi-vie moyenne (en heures) a été de 74 (entre 44 et 185) le premier jour, puis a diminué dans le temps jusqu'à une moyenne de 53 (entre 30 et 131) le 7ème puis 47 (entre 27 et 68) le 13ème jour. L'aire sous courbe (en µg/h/ml) s'est élevé à 271 (entre 173 et 385) le 1er jour, pour ensuite augmenter jusqu'à une moyenne de 490 (entre 292 et 734) le 7éme jour, puis diminuer jusqu'à une moyenne de 360 (entre 167 et 566) le 13ème jour. Le volume de distribution (en ml/kg) s'est élevé à 1183 (entre 1070 et 1470) le 1er jour, puis à augmenter au cours du temps jusqu'à une moyenne de 1184 (entre 510 et 2130) le 7ème jour et 1328 (plage: 1040-1680) le 13ème jour.

Les propriétés pharmacologiques de fluconazole n'ont pas été étudiées chez l'enfant insuffisant rénal.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Les données de sécurité préclinique d'études de toxicité générale/dose-répétée, génotoxicité ou cancérogénicité n'indiquent pas de risque particulier pour les humains autre que celles mentionnées dans les autres sections du RCP.

Dans des études de toxicité de la reproduction chez le rat, une augmentation de l'incidence d'hydronéphrose et d'extension du bassinet du rein a été rapportée et la létalité embryonnaire a augmenté. Un accroissement des modifications de l'anatomie foetale et des retards d'ossification ont été observés ainsi que des dystocies. Dans des études de toxicité de la reproduction chez les lapins, des avortements ont été enregistrés.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Chlorure de sodium, eau pour préparations injectables.

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Ce médicament ne doit pas être mélangé à d'autres médicaments à l'exception de ceux mentionnés dans la rubrique 6.6.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

2 ans.

D'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement après ouverture. S'il n'est pas utilisé immédiatement, les durées et les conditions de conservation après dilution et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de l'utilisateur.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

Ne pas conserver à une température supérieure à 30°C. Ne pas congeler.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur  Retour en haut de la page

Poches pour perfusion en copolymère à blocs de styrène-éthylène-butylène/polyoléfine pourvus d'une ouverture de raccordement monofonctionnel en polypropylène. Cette ouverture est fermée par un bouchon de caoutchouc isoprène synthétique et un couvercle pression en polypropylène.

Les poches pour perfusion sont rangées dans un sac en polypropylène transparent.

Poches de 100 ml (200 mg de fluconazole) en boîte de 1, 5 ou 10 poches.

Poches de 200 ml (400 mg de fluconazole) en boîte de 1, 5 ou 10 poches.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Ce médicament est à usage unique. Eliminer toute solution restante.

Toute solution non utilisée ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

La solution doit être visuellement inspectée avant administration pour s'assurer qu'elle est exempte de toute particule et que la coloration de la solution est normale. La solution reconstituée doit être incolore et sans particules. Vérifier l'absence de petites fuites en serrant fermement la poche intérieure. En cas de fuite, la solution doit être détruite car sa stérilité peut être affectée.

Bien qu'une dilution ultérieure soit inutile, la perfusion est compatible avec les solutions pour perfusion suivantes:

·solution de glucose à 50 mg/ml (5 %)

·solution de Ringer

·solution d'Hartmann

·solution de chlorure de potassium à 3 mg/ml (0,3 %) dans une solution de glucose à 50 mg/ml (5 %)

·solution de bicarbonate de soude à 13,02 mg/ml (4,2 %)

·solution de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9 %)

La solution diluée doit être visuellement inspectée avant administration pour s'assurer qu'elle est exempte de toute particule et que la coloration de la solution est normale. La solution reconstituée doit être incolore et sans particules.

FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche peut être injecté via un tube IV déjà en place, avec l'un des fluides répertoriés ci-dessus. Aucune incompatibilité particulière n'a été notée, bien que le mélange avec un autre médicament avant la perfusion ne soit pas recommandé.

Manipulation

Ne pas sortir la poche de son sac avant d'être prêt à l'utiliser.

Pour l'ouvrir, couper précautionneusement le sac d'un côté et retirer la poche. Après avoir enlevé le sac, vérifier l'absence de fuites en pressant fermement la poche. Si des fuites sont découvertes, détruire la solution car sa stérilité n'est plus garantie.

Préparation de l'administration

Pour la préparation et l'administration, n'employer que du matériel stérile. Suspendre la poche pour perfusion au support par son illet. La solution doit être administrée avec de l'équipement stérile et au moyen d'une technique aseptique. Afin d'éviter l'entrée d'air dans le système, l'équipement doit être amorcé avec la solution. Raccorder un perfuseur. Consulter les instructions de raccordement et d'amorçage du perfuseur, et administrer la solution.

ATTENTION Ne pas utiliser de poches plastiques dans les raccordements en série. De l'air pourrait être aspiré dans la première poche avant la fin de l'administration du fluide de la seconde poche et provoquer une embolie gazeuse.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

TEVA SANTE

110 ESPLANADE DU GENERAL DE GAULLE

92931 PARIS LA DEFENSE CEDEX

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·575 537-0 ou 34009 575 537 0 8 : Poche de 100 ml. Boîte de 1.

·585 153-0 ou 34009 585 153 0 9 : Poche de 100 ml. Boîte de 5.

·575 538-7 ou 34009 575 538 7 6 : Poche de 100 ml. Boîte de 10.

·575 539-3 ou 34009 575 539 3 7 : Poche de 200 ml. Boîte de 1.

·585 154-7 ou 34009 585 154 7 7 : Poche de 200 ml. Boîte de 5.

·575 540-1 ou 34009 575 540 1 9 : Poche de 200 ml. Boîte de 10.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Liste I

Réservé à la prescription hospitalière.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Ce médicament n'est plus commercialisé.

source: ANSM - Mis à jour le : 25/03/2014

Dénomination du médicament

FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche

Fluconazole

Encadré

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament.

·Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez toute autre question, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

·Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même en cas de symptômes identiques, cela pourrait lui être nocif.

·Si l'un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ?

3. COMMENT UTILISER FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique

Le fluconazole est un médicament utilisé dans le traitement et la prévention des infections fongiques.

Le fluconazole appartient au groupe de médicaments actifs contre les infections fongiques, appelés imidazoles.

Indications thérapeutiques

Son action permet de bloquer la croissance des champignons. Il est indiqué dans le traitement des infections fongiques suivantes:

Chez l'adulte

Traitement des:

·infections causées par des levures (Candida) affectant tout le corps,

·infection fongique du cerveau appelée méningite cryptococcique,

·infections fongiques à candida sévères affectant de la bouche, la gorge, l'sophage et la trachée lorsqu'un traitement oral n'est pas possible.

Prévention des:

·infections fongiques à candida chez les patients ayant eu une transplantation de moelle osseuse et qui ont un système immunitaire affaibli.

Enfants et adolescents

En traitement des:

·infections causées par des levures (Candida) affectant tout le corps

·infections fongiques à candida sévères affectant de la bouche, la gorge, l'sophage et la trachée lorsqu'un traitement oral n'est pas possible.

FLUCONAZOLE TEVA ne doit pas être utilisé chez l'enfant pour traiter une infection fongique du cuir chevelu appelé teigne tondante microscopique.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ?  Retour en haut de la page

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

N'utilisez jamais FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche:

·si vous êtes allergique (hypersensible) au fluconazole ou à d'autres médicaments similaires tels que kétoconazole et itraconazole, ou à l'un des autres composants de ce médicament (voir rubrique 6).

·si vous prenez des médicaments connus pour modifier le cur et qui pourrait affecter votre sensibilité au fluconazole tels que:

ocisapride (utilisé pour traiter les brûlures d'estomac et diminuer l'acidité gastrique),

oastémizole (utilisé pour traiter les allergies)

oterfénadine (utilisé pour traiter le rhume des foins et les allergies)

opimozide (appelé aussi neuroleptique et utilisé pour traiter les troubles mentaux)

oquinidine (utilisée dans le traitement des troubles du rythme cardiaque).

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche:

Informez votre médecin avant de prendre ce médicament:

·si vous avez une insuffisance rénale

·si vous avez actuellement ou avez eu par le passé des problèmes hépatiques

·si vous êtes séropositif ou avez une infection systémique

·si vous avez des problèmes cardiaques

·si vous suivez un traitement par warfarine ou tout autre traitement affectant la coagulation du sang.

Interactions avec d'autres médicaments

Utilisation d'autres médicaments

L'administration de certains médicaments en association avec FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche peut affecter les effets du traitement de ce dernier.

Informez votre médecin ou le personnel médical si vous prenez l'un des médicaments suivants:

·Alfentanil (analgésique puissant)

·Amitriptyline (antidépresseur)

·Amphotericin B (traitement des infections liées aux champignons)

·Astémizole (traitement des allergies)

·Benzodiazépines comme midazolam ou triazolam (tranquillisants)

·Bloqueurs de canaux calciques: nifédipine, isradipine, nicardipine, almodipine, félodipine (utilisés dans le traitement des troubles du rythme cardiaque et de l'hypertension)

·Carbamazépine (traitement de l'épilepsie)

·Célécoxibe (traitement des inflammations)

·Ciclosporine (traitement de la transplantation d'organes)

·Cisapride (traitement des brûlures d'estomac et de l'acidité gastrique)

·Didanosine (traitement du SIDA)

·Halofantrine (traitement de la malaria)

·Inhibiteurs de HMG-CoA-réductase (appelé aussi statines): atorvastatine, simvastatine et fluvastatine (agents qui abaissent les niveaux de cholestérol du sang)

·Hydrochlorothiazide (diurétiques, traitement de la rétention de fluides )

·Losartan (antihypertenseur)

·Méthadone (analgésique, opioïde)

·Phénytoïne (traitement de l'épilepsie)

·Prédnisone ou autre thérapie à base de stéroïdes (agents comme la cortisone utilisé comme anti-inflammatoires lors d'une transplantation d'organe)

·Rifampicine ou Rifabutine (traitement de la tuberculose et contre d'autres infections)

·Sulfonylurées telles que le chlorpropamide, le glibenclamide, le glipizide ou le tolbutamide (contrôle du diabète)

·Tacrolimus, sirolimus (utilisé lors d'une transplantation d'organe)

·Terfénadine (traitement du rhume des foins et des allergies)

·Théophylline (traitement de l'asthme) et médicaments proche de la théophylline

·Trimetrexate (traitement de la pneumonie)

·Warfarine ou autre médicament type coumarine (anticoagulants)

·Zidovudine (traitement du SIDA).

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Interactions avec les aliments et les boissons

Aliments et boissons

Le fluconazole peut être pris en même temps ou en dehors d'un repas.

Si vous suivez un régime hyposodique, informez votre médecin car FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche contient du sodium.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse

Avant de débuter le traitement, vous devez informer votre médecin si vous être enceinte ou pouvez le devenir. Votre médecin décidera si vous pouvez utiliser du fluconazole. Si vous êtes en âge de procréer, vous devez employer un contraceptif fiable pendant le traitement à long terme avec du fluconazole.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Allaitement

Le fluconazole passe dans le lait. L'allaitement n'est pas recommandé si vous prenez du fluconazole.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Le fluconazole n'a qu'un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules ou utiliser des machines. Néanmoins, lors de la conduite de véhicules ou de l'utilisation de machines, des vertiges, étourdissements et d'autres effets indésirables peuvent occasionnellement se produire. Si vous subissez de tels symptômes, il convient de ne pas conduire ni utiliser de machine. (voir rubrique 4 de la notice pour plus d'informations sur les effets indésirables possibles).

Liste des excipients à effet notoire

Informations importantes concernant certains composants de FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche:

FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml solution pour perfusion en poche contient du sodium (chlorure de sodium). Il contient 3,54 mg de sodium par ml soit:

·une poche de 100 ml contient 354 mg de sodium,

·une poche de 200 ml contient 709 mg de sodium.

A prendre en compte chez les patients contrôlant leur apport alimentaire en sodium.

Si vous suivez un régime hyposodé, informez votre médecin ou le personnel médical avant qu'ils ne vous prescrivent FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche.

3. COMMENT UTILISER FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ?  Retour en haut de la page

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Mode d'administration

Votre médecin ou le personnel médical décidera de la dose à administrer. Elle vous sera administrée par voie intraveineuse par l'intermédiaire d'un goutte à goutte (lente perfusion dans les veines).

Fréquence d'administration

Le traitement sera poursuivi jusqu'à disparition de l'infection.

Adultes

Infection par une levure (candida) affectant tout le corps:

·la dose usuelle est de 400-800 mg le premier jour, puis ensuite 200-400 mg une fois par jour.

Infections fongiques du cerveau (méningite cryptococcique):

·la dose usuelle est de 400 mg le 1er jour, puis 200-400 mg une fois par jour.

·La dose quotidienne maximale est de 400 mg.

·En fonction de la réponse clinique, le traitement peut durer 6 à 8 semaines.

Infections par une levure (candida) affectant les membranes des muqueuses:

·Pour les candidoses oropharyngées, la dose usuelle est de 100 mg le 1er jour pendant 7 à 14 jours.

·Pour les candidoses oesophagiennes et les candidoses de la trachée, bouche et gorge, la dose usuelle est de 100 mg pendant 14 à 30 jours.

Prévention des infections fongiques en cas de transplantation de moelle osseuse:

·La dose usuelle est de 400 mg par jour.

Sujet âgé

Hormis en cas de problèmes rénaux, la posologie de l'adulte peut être suivie pour sujet âgé.

Enfants (de 4 semaines et plus)

Infection par une levure (candida) affectant tout le corps:

·La dose usuelle est de 6 à 12 mg/kg par jour.

Infections par une levure (candida) affectant les membranes des muqueuses:

·La dose usuelle est de 3 mg/kg par jour. 6 mg/kg peut être donné le 1er jour.

Une dose quotidienne maximale de 400 mg ne devra pas être dépassée.

Nourrissons (de moins de 4 semaines)

·dans les 2 premières semaines de vie, les nourrissons peuvent suivre la même posologie que les enfants mais à des doses espacées de 72 heures.

·dans les semaines 3 et 4, les nourrissons peuvent suivre la même posologie que les enfants mais à des doses espacées de 48 heures.

Une dose quotidienne maximale de 12 mg/kg toutes les 72 heures ne devra pas être dépassée dans les deux premières semaines de vie et la même dose toutes les 48 heures pour les nourrissons âgés de 3 à 4 semaines.

Patients atteints de problèmes rénaux

Votre médecin ajustera la dose en fonction du fonctionnement de vos reins.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez utilisé plus de FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml solution pour perfusion en poche que vous n'auriez dû:

Etant donné que c'est un médecin ou le personnel médical qui vous donnera votre médicament, il est peu probable que vous receviez une dose incorrecte. Si cependant cela arrivait, vous serez placé sous surveillance médicale étroite.

Si vous craignez avoir reçu une dose trop importante ou si avez des questions à propos du dosage, parlez-en à votre médecin ou au personnel médical.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez d'utiliser FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml solution pour perfusion en poche:

Il est peu probable que vous manquiez une dose puisque c'est votre médecin ou le personnel médical qui se charge de l'administration de chacune des doses.

Si vous pensez avoir manqué une prise, parlez-en immédiatement à votre médecin ou au personnel soignant.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, consultez votre médecin ou le personnel médical.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml solution pour perfusion en poche est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés aux fréquences approximatives ci-dessous:

Très fréquent

chez plus d'1 patient sur 10

Fréquent

chez moins d'1 patient sur 10, mais chez plus d'1 patient sur 100

Peu fréquent

chez moins d'1 patient sur 100, mais chez plus d'1 patient sur 1 000

Rare

chez moins d'1 patient sur 1 000, mais chez plus d'1 patient sur 10 000

Très rare

chez moins d'1 patient sur 10 000

Inconnu

la fréquence ne peut pas être établie à partir des données disponibles

Les effets indésirables suivants sont importants et requiert une action immédiate si vous les développez. Vous devez arrêter la prise de fluconazole et consulter immédiatement votre médecin si les symptômes suivants se présentent:

Effets secondaires peu fréquents:

·diminution du nombre des cellules dans le système circulatoire qui peut mener à: une anémie, une augmentation de la sensibilité aux infections, des ecchymoses ou des saignements

·une infection avec les symptômes de fièvre et une aggravation de votre état général, ou une fièvre avec infection locale, par exemple de la gorge, du pharynx (à l'arrière de la gorge), de la bouche et des voies urinaires.

Effets secondaires rares:

·une réaction allergique soudaine avec essoufflement, éruption cutanée, sifflements et augmentation de la pression artérielle

·éruption cutanée sévère avec décollement de la peau.

Effets secondaires très rares

·gonflement du visage, de la langue et de la trachée entraînant des difficultés à respirer.

Les effets indésirables suivants ont aussi été rapportés:

Effets secondaires fréquents:

·céphalées

·érythèmes cutanés

·sensation générale de malaise

·vomissements

·troubles ou douleurs stomacaux

·diarrhées

·tests sanguins indiquant des modifications de la fonction hépatique

Effets secondaires peu fréquents:

·altération du goût, sécheresse buccale

·vertiges

·crise (convulsions)

·indigestion

·flatulences

·jaunissement de la peau ou du blanc de l'il (jaunisse) suite à des problèmes hépatiques

·démangeaisons ou rougeur, papule dèmateuse, gonflements ou cloques (urticaire)

·augmentation de la sudation

·perte d'appétit

·changement des résultats sanguins liés à la fonction rénale

·besoin de sommeil au-delà de la normale

·engourdissement, tremblements, étourdissement

·douleurs musculaires

·sensation de faiblesse et de fatigue générale

·fièvre.

Effets secondaires rares:

·augmentation des taux de cholestérol et triglycérides dans le sang

·diminution de la teneur en potassium du sang menant à une faiblesse générale et des battements cardiaques rapides ou irréguliers

·problèmes hépatiques et toxicité pour le foie, incluant une crise de foie et une hépatite

·chute des cheveux (alopécie).

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

5. COMMENT CONSERVER FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ?  Retour en haut de la page

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Le médecin ou l'infirmière vérifiera sur l'étiquette que la date d'expiration ne soit pas dépassée.

Ne pas utiliser FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche après la date de péremption mentionnée sur la poche. La date d'expiration fait référence au dernier jour du mois.

Conditions de conservation

A conserver à une température ne dépassant pas 30°C. Ne pas congeler.

D'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement, après ouverture, et toute solution non utilisée doit être éliminée.

A usage unique.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Ne pas utiliser FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche si vous remarquez des particules en suspension ou si la solution n'est pas claire, ou si sa poche est abîmée.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES  Retour en haut de la page

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche ?

La substance active est: le fluconazole

1 ml de solution pour perfusion contient 2 mg de fluconazole.

100 ml de solution pour perfusion contient 200 mg de fluconazole.

200 ml de solution pour perfusion contient 400 mg de fluconazole.

Les autres composants sont:

Chlorure de sodium, eau pour préparations injectables

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche et contenu de l'emballage extérieur ?

FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche est une solution claire, incolore, de pH 6. Le médicament se présente dans des poches plastiques (polycine) pour perfusion pourvues d'une ouverture appropriée pour les perfusions en polypropylène.

Cette ouverture est scellée par un bouchon de caoutchouc et un couvercle pression en polypropylène. Les poches pour perfusion sont rangées dans un sac en polypropylène transparent.

Présentations :

·Poches de 100 ml (200 mg de fluconazole) en boîte de 1, 5 ou 10 poches.

·Poches de 200 ml (400 mg de fluconazole) en boîte de 1, 5 ou 10 poches.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent

Titulaire

TEVA SANTE

110 ESPLANADE DU GENERAL DE GAULLE

92931 PARIS LA DEFENSE CEDEX

Exploitant

TEVA SANTE

100-110 Esplanade du Général de Gaulle

92931 PARIS LA DEFENSE CEDEX

Fabricant

TEVA PHARMACEUTICAL WORKS PRIVATE LIMITED COMPANY

H-2100, GODOLLO, TANCSICS M. U. 82.,

HONGRIE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants:

Conformément à la réglementation en vigueur.

Date dapprobation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lAfssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé:

Ce médicament est à usage unique. Eliminer toute solution restante.

Toute solution non utilisée ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

La solution doit être visuellement inspectée avant administration pour s'assurer qu'elle est exempte de toute particule et que la coloration de la solution est normale. La solution reconstituée doit être incolore et sans particules. Vérifier l'absence de petites fuites en serrant fermement la poche intérieure. En cas de fuite, la solution doit être détruite car sa stérilité peut être affectée.

Bien qu'une dilution ultérieure soit inutile, la perfusion est compatible avec les solutions pour perfusion suivantes:

·solution de glucose à 50 mg/ml (5 %)

·solution de Ringer

·solution d'Hartmann

·solution de chlorure de potassium à 3 mg/ml (0,3 %) dans une solution de glucose à 50 mg/ml (5 %)

·solution de bicarbonate de soude à 13,02 mg/ml (4,2 %)

·solution de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9 %)

La solution diluée doit être visuellement inspectée avant administration pour s'assurer qu'elle est exempte de toute particule et que la coloration de la solution est normale. La solution reconstituée doit être incolore et sans particules.

FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche peut être injecté via un tube IV déjà en place, avec l'un des fluides répertoriés ci-dessus. Aucune incompatibilité particulière n'a été notée, bien que le mélange avec un autre médicament avant la perfusion ne soit pas recommandé.

Manipulation

Ne pas sortir la poche de son sac avant d'être prêt à l'utiliser.

Pour l'ouvrir, couper précautionneusement le sac d'un côté et retirer la poche. Après avoir enlevé le sac, vérifier l'absence de fuites en pressant fermement la poche. Si des fuites sont découvertes, détruire la solution car sa stérilité n'est plus garantie.

Préparation de l'administration

Pour la préparation et l'administration, n'employer que du matériel stérile. Suspendre la poche pour perfusion au support par son illet. La solution doit être administrée avec de l'équipement stérile et au moyen d'une technique aseptique. Afin d'éviter l'entrée d'air dans le système, l'équipement doit être amorcé avec la solution. Raccorder un perfuseur. Consulter les instructions de raccordement et d'amorçage du perfuseur, et administrer la solution.

ATTENTION: Ne pas utiliser de poches plastiques dans les raccordements en série. De l'air pourrait être aspiré dans la première poche avant la fin de l'administration du fluide de la seconde poche et provoquer une embolie gazeuse.

Autres

Sans objet.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité