ECLARAN 5, gel pour application locale

Ce médicament n'est plus commercialisé.

source: ANSM - Mis à jour le : 04/05/2016

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

ECLARAN 5, gel pour application locale

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Peroxyde de benzoyle .... 5 g

Sous forme de peroxyde de benzoyle hydraté

Pour 100 g de gel.

Excipient: huile de ricin.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Gel pour application locale.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Traitement de l'acné de sévérité moyenne.

4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Il convient d'adapter la posologie en fonction des données cliniques, de la réponse thérapeutique et de la tolérance locale individuelle (voir rubrique 4.4 ).

Le schéma posologique usuel est de 1 à 2 applications par jour sur les lésions acnéiques lavées préalablement à l'eau et au savon.

Généralement, l'amélioration est visible après 4 à 6 semaines de traitement. Cependant, une utilisation prolongée peut être nécessaire. Dans ce cas, un avis médical est recommandé.

En cure d'entretien, ECLARAN 5 peut être appliqué une fois tous les 2 ou 3 jours.

Se laver les mains après emploi.

Il n'y a pas d'expérience chez l'enfant.

Publicité
4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Hypersensibilité au peroxyde de benzoyle ou à l'un des excipients d'ECLARAN 5.

Hypersensibilité aux peroxydes tels que l'eau oxygénée.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Des informations précises, fournies au malade, pourront éviter l'arrêt prématuré et injustifié du traitement.

Ne pas utiliser chez l'enfant de moins de 12 ans.

Une irritation discrète est possible surtout en début de traitement. Elle ne témoigne pas d'une intolérance ou d'une allergie au topique tant qu'elle reste modérée. Il convient cependant, de tester la sensibilité individuelle par une touche d'essai (applications répétées sur une petite surface tégumentaire, pendant plusieurs jours consécutifs).

Pour réduire à un minimum ces phénomènes d'irritation:

·ne pas appliquer sur une peau déjà irritée par des traitements préalables;

·sauf indications précises, l'emploi simultané d'autres thérapeutiques locales kératolytiques ou détersives est déconseillé;

·1 à 2 toilettes quotidiennes suffisent, à l'aide d'un pain dermatologique doux; s'abstenir de tout produit parfumé ou alcoolisé;

·éviter les expositions solaires en début de traitement; par la suite, une photoprotection est recommandée;

·ne pas utiliser de lampes à U.V.

·une prudence particulière s'impose chez les sujets au teint clair et lors de l'application sur les zones fragiles (cou, décolleté, creux sous-claviculaire, pourtour des yeux et de la bouche).

Si des phénomènes irritatifs s'avèrent importants ou mal tolérés, espacer les applications et/ou utiliser la forme la moins concentrée.

Si l'irritation gênante persiste malgré les précautions d'emploi, le traitement devra être interrompu.

Les radiations solaires et de lampes à ultra-violets provoquent une irritation supplémentaire, il y a donc lieu d'éviter au maximum une exposition. Les patients porteurs d'un érythème solaire doivent attendre la disparition des signes avant d'entreprendre un traitement par cette préparation. Une photoprotection est recommandée.

En cas d'application accidentelle sur les muqueuses (yeux, bouches, narines) ou sur les paupières, rincer très soigneusement à l'eau.

Eviter d'appliquer le produit sur une plaie ou une lésion cutanée préalable.

Eviter le contact avec les tissus (vêtements, literie,), ECLARAN 5 pouvant provoquer une décoloration de certaines fibres textiles.

Ce médicament contient de l'huile de ricin et peut provoquer des réactions cutanées (par exemple: eczéma).

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

Il n'y a pas d'interaction connue entre le peroxyde de benzoyle et d'autres médicaments d'application cutanée qui seraient utilisés en même temps: toutefois, l'emploi simultané de thérapeutiques locales entraînant une desquamation, une irritation ou un assèchement de la peau doit être évité.

4.6. Grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Grossesse

Dans l'espèce humaine, la sécurité d'Eclaran 5 durant la grossesse n'a pas été établie. Durant la grossesse, il doit être utilisé avec une grande prudence et après évaluation du rapport risque/bénéfice. Il ne doit pas être utilisé au cours du dernier mois de la grossesse.

Allaitement

Il n'existe pas de données sur le passage d'Eclaran 5 dans le lait maternel.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

ECLARAN 5 n'a aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

·Dans des conditions normales dutilisation, apparition probable de légères sensations de brûlures lors de la première application, et dérythème et de desquamation modérés après quelques jours de traitement.

·Durant les premières semaines de traitement, une augmentation soudaine et sans gravité de la desquamation peut apparaître chez la plupart des patients. Cette desquamation subsiste normalement un ou deux jours si le traitement est temporairement interrompu.

·Le patient peut aussi présenter temporairement un prurit, un dème facial, une dermite ou une éruption cutanée.

·Comme avec les autres préparations à base de peroxyde de benzoyle, des dermites allergiques de contact peuvent parfois apparaître.

·Il existe également un risque de photosensibilisation.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique: PREPARATIONS ANTIACNEIQUES A USAGE LOCAL,

Code ATC: D10AE01.

Dans l'état actuel de nos connaissances, la pathogénie de l'acné associe plusieurs facteurs:

·hypersécrétion séborrhéique (sous la dépendance des androgènes);

·rétention du sébum, par anomalie de la kératinisation de l'infra-infundibulum du follicule pilo-sébacé, aboutissant à la formation de microkystes et comédons (éléments sémiologiques essentiels);

·réaction inflammatoire induite par des germes saprophytes (Propionibacterium acnes, Staphylococcus epidermis) et par certains composants irritants du sébum, se traduisant par l'apparition de papules, pustules et nodules.

Le peroxyde de benzoyle, principe actif d'Eclaran, est un puissant agent oxydant.

Il possède des propriétés antiacnéiques:

·par son pouvoir antibactérien sur Propionibacterium acnes, principal responsable des phénomènes inflammatoires;

·par une activité kératolytique et sébostatique modérées.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Le peroxyde de benzoyle appliqué localement diffuse électivement dans l'épiderme puis progressivement dans le derme où il est presque intégralement métabolisé en acide benzoïque et oxygène.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Les études de toxicité animale du peroxyde de benzoyle ont montré que ce composé n'est pas toxique en application topique.

La transformation du peroxyde de benzoyle en acide benzoïque avant son absorption laisse une large marge de sécurité, l'acide benzoïque étant un additif alimentaire bien connu.

Le peroxyde de benzoyle est un composé générateur de radicaux libres. La libération d'oxygène durant la transformation en acide benzoïque pourrait être impliquée dans l'effet tumorigène observé au niveau cutané chez la souris.

Le peroxyde de benzoyle appliqué sur la souris à fortes doses (20 fois supérieures à la dose normale chez l'homme) a provoqué l'augmentation des tumeurs induites par les diméthylbenzanthracène (DMBA). Le DMBA est une substance chimique cancérigène puissante à laquelle les patients ont peu de chances d'être exposés.

La pertinence de ces études chez l'homme est donc limitée. Les études sur la souris ont également démontré que peroxyde de benzoyle n'accélère pas la croissance des tumeurs induites par les rayons ultra-violets.

Il n'a pas été effectué d'étude de toxicité sur la reproduction.

En l'état actuel des connaissances, aucun effet ftotoxique n'a été mis en évidence lors de l'utilisation topique d'ECLARAN 5.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Huile de ricin hydrogénée polyoxyéthylénée, diméticone, carbomère, hydroxyde de sodium, eau purifiée.

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé à d'autres médicaments.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

2 ans.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

A conserver à l'abri de la chaleur; éviter la proximité d'une flamme.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur  Retour en haut de la page

30 g en tube (polyéthylène basse densité - BHT - oxyde de titane).

45 g en tube (polyéthylène basse densité - BHT - oxyde de titane).

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Pas d'exigences particulières.

Tout produit non-utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

PIERRE FABRE DERMATOLOGIE

45, PLACE ABEL GANCE

92100 BOULOGNE

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·326 785-0: 30 g en tube (polyéthylène basse densité - BHT - oxyde de titane).

·326 786-7: 45 g en tube (polyéthylène basse densité - BHT - oxyde de titane).

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Médicament non soumis à prescription médicale.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Ce médicament n'est plus commercialisé.

source: ANSM - Mis à jour le : 19/03/2010

Dénomination du médicament

ECLARAN 5, gel pour application locale

Peroxyde de benzoyle

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement.

·Ce médicament peut être utilisé en automédication c'est-à-dire utilisé sans consultation ni prescription d'un médecin.

·Si les symptômes persistent, s'ils s'aggravent ou si de nouveaux symptômes apparaissent, demandez l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

·Cette notice est faite pour vous aider à bien utiliser ce médicament. Gardez la, vous pourriez avoir besoin de la relire.

NE LAISSEZ PAS CE MEDICAMENT A LA PORTEE DES ENFANTS

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE ECLARAN 5, gel pour application locale ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER ECLARAN 5, gel pour application locale ?

3. COMMENT UTILISER ECLARAN 5, gel pour application locale ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER ECLARAN 5, gel pour application locale ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE ECLARAN 5, gel pour application locale ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique

PREPARATIONS ANTI-ACNEIQUES A USAGE LOCAL

(D: Dermatologie)

Indications thérapeutiques

ECLARAN 5 gel est un anti acnéique local contenant du Peroxyde de Benzoyle.

II agit essentiellement en détruisant la bactérie responsable de l'inflammation du comédon (point noir) et de la formation de pustules (bouton de petite taille contenant du pus).

Il est utilisé dans le traitement de l'acné légère de sévérité moyenne de l'adulte et de l'enfant de plus de 12 ans.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER ECLARAN 5, gel pour application locale ?  Retour en haut de la page

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

N'utilisez jamais ECLARAN 5, gel pour application locale dans les cas suivants:

·Hypersensibilité au peroxyde de benzoyle ou à l'un des excipients d'ECLARAN 5.

·Hypersensibilité aux peroxydes tels que l'eau oxygénée.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec ECLARAN 5, gel pour application locale:

ECLARAN 5 ne doit pas être utilisé chez l'enfant de moins de 12 ans.

ECLARAN 5 est réservé à l'usage externe. Ne pas avaler.

Eviter d'appliquer le produit sur une plaie ou une lésion cutanée préalable.

Lors des premières applications il convient pour tester la sensibilité individuelle, d'effectuer un essai répété sur une surface cutanée réduite (touche d'essai).

Sauf indications précises, l'emploi simultané d'autres thérapeutiques locales kératolytiques (qui dissolvent la couche cornée de la peau) ou détersives est déconseillé.

Si les phénomènes irritatifs s'avèrent importants ou mal tolérés, espacer les applications et(ou) utiliser la forme moins concentrée. Si l'irritation gênante persiste malgré les précautions d'emploi, le traitement devra être interrompu.

En cas d'application accidentelle sur les muqueuses (yeux, bouche, narines) ou sur les paupières, rincer très soigneusement à l'eau.

Ne pas appliquer sur une peau déjà irritée par des traitements préalables.

Eviter les expositions solaires en début du traitement: par la suite, une photoprotection est recommandée. Si une exposition préalable a entrainé des brûlures ("coup de soleil"), attendre la disparition des signes avant d'entreprendre le traitement.

Ne pas utiliser de lampes à ultraviolets.

Une prudence particulière s'impose chez les sujets au teint clair et lors de l'application sur les zones fragiles: cou, décolleté, pourtour des yeux et de la bouche.

Ce médicament contient de l'huile de ricin et peut provoquer des réactions cutanées (par exemple: eczéma).

ATTENTION IMPORTANT:

Ce produit peut décolorer les cheveux, les ongles, ainsi que les fibres textiles naturelles ou synthétiques (vêtements, literie, linge de toilette).

Interactions avec d'autres médicaments

Prise ou utilisation d'autres médicaments

Ne pas appliquer d'autres produits (contenant du peroxyde de benzoyle) en même temps.

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Interactions avec les aliments et les boissons

Sans objet.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse

Ce médicament ne doit pas être utilisé au cours du dernier mois de grossesse.

Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez votre médecin: lui seul pourra adapter le traitement à votre état.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Allaitement

Lors de l'allaitement, ne pas appliquer sur la poitrine.

D'une façon générale, il convient au cours de la grossesse ou de l'allaitement de toujours demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant d'utiliser un médicament.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Ce médicament n'a pas d'effet sur votre capacité à conduire des véhicules ou à utiliser des machines.

Liste des excipients à effet notoire

Informations importantes concernant certains composants de ECLARAN 5, gel pour application locale:

Huile de ricin (voir Faites attention avec ECLARAN 5, gel pour application locale).

3. COMMENT UTILISER ECLARAN 5, gel pour application locale ?  Retour en haut de la page

Instructions pour un bon usage

Réservé uniquement à l'USAGE EXTERNE.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie

En général: 1 à 2 applications par jour sur les lésions acnéiques lavées préalablement à l'eau et au savon.

En cure d'entretien: 1 application tous les 2 ou 3 jours.

Si vous avez l'impression que l'effet d'ECLARAN 5 gel est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Mode d'administration

VOIE CUTANEE.

Après avoir lavé (avec de l'eau et du savon) et bien séché la peau, appliquer ECLARAN en petite quantité, avec le bout des doigts, en le répartissant sur les lésions acnéiques en évitant les yeux, la bouche, les paupières, les narines et les lèvres.

Se laver les mains après chaque utilisation.

Une augmentation des quantités appliquées n'améliorent ni la pénétration, l'activité ou la rapidité d'action du produit.

Vous pouvez utiliser les produits de maquillage et les produits hydratants de votre choix en les choisissant parmi les produits testés non comédogènes (demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien).

Une irritation discrète est possible, surtout en début de traitement; elle ne témoigne pas d'une intolérance ou d'une allergie au médicament tant qu'elle reste modérée.

Il convient cependant de tester la sensibilité individuelle en faisant précéder la mise en route du traitement par une « touche d'essai » (applications répétées sur une petite surface de peau pendant une dizaine de jours consécutifs).

En raison du risque de décoloration des fibres textiles naturelles ou synthétiques, il est conseillé d'utiliser du linge (oreiller, draps, serviettes de toilette) de couleur claire, de bien se laver les mains après application.

Durée du traitement

Généralement, l'amélioration est visible après 4 à 6 semaines de traitement. Cependant, une utilisation prolongée peut être nécessaire. Dans ce cas, un avis médical est nécessaire.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez utilisé plus de ECLARAN 5, gel pour application locale que vous n'auriez dû: consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez d'utiliser ECLARAN 5, gel pour application locale: ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié d'utiliser.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, ECLARAN 5, gel pour application locale est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

·Dans des conditions normales d'utilisation, il est probable que vous ressentiez de légères sensations de brûlures lors de la première utilisation, et qu'apparaissent après quelques jours de traitement un érythème (plaques rouges) et une desquamation (« peau morte ») modérée.

·Durant les premières semaines de traitement, une accélération soudaine de la desquamation apparaît chez la plupart des patients; elle est normale et régresse en 1 à 2 jours à l'arrêt temporaire du traitement.

·Il peut parfois survenir un prurit (démangeaisons), un dème de la face (gonflement) transitoire, une dermatite (irritation de la peau), une éruption cutanée.

·Comme avec toute préparation à base de peroxyde de benzoyle, des dermites allergiques de contact peuvent apparaître.

·Il existe un risque de photosensibilisation, informez-en votre pharmacien ou votre médecin.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, informez-en votre pharmacien ou votre médecin

5. COMMENT CONSERVER ECLARAN 5, gel pour application locale ?  Retour en haut de la page

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser ECLARAN 5, gel pour application locale après la date de péremption mentionnée sur la boîte.

La date fait référence au dernier jour du mois.

Conditions de conservation

A conserver à l'abri de la chaleur; éviter la proximité d'une flamme.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout-à-l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu'il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l'environnement.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES  Retour en haut de la page

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient ECLARAN 5, gel pour application locale ?

La substance active est:

Peroxyde de benzoyle .... 5 g

Sous forme de peroxyde de benzoyle hydraté

Pour 100 g de gel.

Les autres composants sont:

Huile de ricin hydrogénée polyoxyéthylénée, diméticone, carbomère, hydroxyde de sodium, eau purifiée.

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que ECLARAN 5, gel pour application locale et contenu de l'emballage extérieur ?

Ce médicament se présente sous forme de gel pour application locale.

Tube de 30 ou 45 g.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent

Titulaire

PIERRE FABRE DERMATOLOGIE

45, PLACE ABEL GANCE

92100 BOULOGNE

Exploitant

PIERRE FABRE DERMATOLOGIE

45 PLACE ABEL GANCE

92100 BOULOGNE

Fabricant

PIERRE FABRE MEDICAMENT PRODUCTION

45, PLACE ABEL GANCE

92100 BOULOGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

Date dapprobation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lAfssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Sans objet.

Autres

CONSEILS D'EDUCATION SANITAIRE

L'acné est une affection caractérisée par l'apparition de boutons liés à la production excessive de sébum (« peau grasse ») et de comédons (« points noirs »).

Elle survient généralement à l'adolescence d'où sa désignation fréquente sous le nom d'acné juvénile, mais en fait elle peut survenir à d'autres périodes de la vie.

Elle est généralement limitée au visage (nez, joues et front) mais peut aussi atteindre les épaules, le thorax et le dos.

Il est nécessaire d'avoir une bonne hygiène cutanée normale et peu agressive.

Nettoyez votre peau en douceur: utilisez des savons non agressifs (pains dermatologiques, laits ou gels nettoyants) et séchez toujours bien la peau du visage après lavage. Les produits d'hygiène permettent d'éliminer les impuretés à la surface de la peau.

Il faut éviter d'irriter la peau en la frottant lors du nettoyage.

Bien hydrater la peau en prenant soin d'utiliser des crèmes non comédogènes, c'est-à-dire testées pour ne pas induire de comédons (points noirs).

Acné et maquillage

Le maquillage est possible, mais à la condition d'employer des produits non comédogènes adaptés aux peaux acnéiques.

Il est conseillé de ne pas toucher son acné

Si les lésions d'acné sont touchées, vous risquez d'induire l'apparition de cicatrices définitives et de favoriser l'apparition de nouveaux boutons.

Acné et soleil

L'exposition au soleil permet parfois de réduire le caractère inflammatoire de façon transitoire (on a l'impression que l'acné s'améliore l'été) mais ensuite, on assiste à une crise plus importante.

Le soleil doit donc être évité et l'application d'un écran solaire d'indice de protection élevé est recommandée en cas d'exposition.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité