ACTILYSE 2 mg, poudre et solvant pour solution injectable et perfusion

source: ANSM - Mis à jour le : 28/08/2017

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Un flacon de poudre contient :

Altéplase ....... 2 mg (correspondant à 1 160 000 UI)

Laltéplase est produite par la technique de lADN recombinant dans une lignée cellulaire dovaire de hamster chinois.

L'activité spécifique de la substance de référence interne est de 580 000 UI/mg, cette valeur étant confirmée par comparaison avec le deuxième standard international de l'OMS pour le tPA. La spécification pour l'activité spécifique de laltéplase est de 522 000 à 696 000 UI/mg.

Chaque flacon délivre 2 mg daltéplase

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Poudre pour solution injectable et perfusion

La poudre se présente sous la forme dun gâteau de lyophilisation blanc à jaune pâle. La préparation reconstituée est une solution limpide, incolore à jaune pâle.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Traitement thrombolytique des cathéters veineux centraux occlus y compris ceux utilisés dans lhémodialyse.

Le flacon de 2 mg est la seule présentation daltéplase recommandée pour lutilisation dans cette indication.

Publicité
4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Le traitement par ACTILYSE 2 mg devra être instauré aussitôt que possible après l'occlusion.

Les recommandations suivantes concernant la posologie doivent être appliquées.

Posologie

Une dose daltéplase, allant jusquà 2 mg administrée jusquà deux fois pour toute occlusion, peut être utilisée pour restaurer la perméabilité de cathéters à orifice, à lumière unique ou multiple, y compris ceux utilisés dans lhémodialyse, devenus dysfonctionnels en raison dune occlusion dorigine thrombotique.

La reconstitution dune concentration finale de 1 mg daltéplase par ml est recommandée pour une utilisation dans cette indication. Chez les patients pesant au moins 30 kg, une dose totale de 2 mg daltéplase dans 2 ml de solution reconstituée doit être instillée dans le cathéter veineux central obstrué.

Chez les patients de poids inférieur à 30 kg, le volume de la solution reconstituée devant être instillé dans le cathéter veineux central obstrué doit correspondre à 110% du volume de la lumière interne du cathéter. La dose totale daltéplase ne doit pas dépasser 2 mg. Ainsi, pour un cathéter doté dun volume interne de 1,0 ml, la dose totale dACTILYSE devra être de 1,1 mg pour un volume de 1,1 ml.

Si la perméabilité du cathéter nest pas restaurée après 120 minutes de contact avec la première dose, une deuxième dose équivalente peut être instillée.

Mode dadministration

Méthode pour restaurer la perméabilité dun cathéter :

La solution reconstituée doit être instillée dans le dispositif daccès veineux central obstrué.

Le flacon de 2 mg est la seule présentation recommandée pour lutilisation dans cette indication. Pour les instructions concernant la reconstitution du médicament avant ladministration, voir rubrique 6.6.

1.Reconstituer le contenu dun flacon dinjection pour obtenir une concentration finale de 1 mg daltéplase par ml. Pour les cathéters dont la lumière est de volume supérieur à 2 ml, la solution reconstituée peut être encore diluée avec une solution stérile de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9 %) afin dinjecter le volume désiré, à savoir, pour un cathéter doté dun volume interne de 2,5 ml, la dose totale dACTILYSE devra être de 2,0 mg dans un volume de 2,5 ml.

2.Instiller la dose appropriée dACTILYSE dans le cathéter veineux central obstrué.

3.Après 30 minutes de contact, évaluer la perméabilité du cathéter par la tentative dune aspiration de sang. Si la perméabilité est rétablie, se reporter à létape 6. Sinon, poursuivre à létape 4.

4.Après 120 minutes de contact, évaluer la perméabilité du cathéter par la tentative dune aspiration de sang et du contenu du cathéter. Si la perméabilité est rétablie, se reporter à létape 6. Sinon, poursuivre à létape 5.

5.Si la perméabilité du cathéter nest pas rétablie après la première dose, une seconde dose équivalente doit être instillée. Répéter la procédure en commençant par létape 1. Si après une seconde dose daltéplase la perméabilité nest toujours pas rétablie, envisager le remplacement du cathéter.

6.Si la perméabilité du cathéter a été restaurée, aspirer 4-5 ml de sang chez les patients pesant au moins 10 kg, ou 3 ml chez les patients pesant moins de 10 kg, afin de retirer ACTILYSE et le caillot résiduel, et irriguer lentement le cathéter avec une solution injectable stérile de chlorure de sodium 9 mg/ml (0,9 %).

Population pédiatrique

La population pédiatrique est couverte par le schéma général dadministration décrit ci-dessus.

4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

ACTILYSE 2 mg ne doit pas être administré à des patients ayant une hypersensibilité connue à la substance active altéplase, à la gentamicine (un résidu du procédé de fabrication présent à létat de traces), ou à lun des excipients mentionnés dans la rubrique 6.1.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

La présentation appropriée dActilyse doit être choisie soigneusement et en accord avec lutilisation prévue.

La présentation de 2 mg daltéplase nest pas adaptée pour une utilisation dans la phase aiguë de linfarctus du myocarde, de lembolie pulmonaire ou de laccident vasculaire cérébral ischémique (en raison dun risque de sous-dosage important). Seuls les flacons de 10, 20 et 50 mg sont indiqués pour ces utilisations.

Mises en garde et précautions générales :

Ladministration concomitante dhéparine avec ACTILYSE 2 mg na pas mis en évidence une amélioration du taux de restauration de la fonction du cathéter et est déconseillée. Si lhéparine est considérée nécessaire pour empêcher une nouvelle occlusion, celle-ci doit être administrée séparément après la restauration de la fonction du cathéter.

Un dysfonctionnement du cathéter peut être provoqué par un certain nombre de causes autres que la formation dun thrombus, telles quun mauvais positionnement du cathéter, une défaillance mécanique, une constriction due à une suture et des dépôts lipidiques ou des précipités de médicaments à lintérieur de la lumière du cathéter. En raison du risque de lésions de la paroi vasculaire ou daffaissement de la paroi des cathéters souples, il ne faut pas procéder par aspirations vigoureuses lors des tentatives visant à déterminer lexistence dune occlusion de cathéter. Toute pression excessive doit être évitée lorsque ACTILYSE 2 mg est instillé dans le cathéter. Une telle force pourrait provoquer la rupture du cathéter ou lexpulsion du caillot dans la circulation.

Une prudence particulière est nécessaire en cas dutilisation pour linstillation de seringues à faible volume (≤ 1 ml), en particulier si des cathéters à faible volume sont utilisés, comme cest typiquement le cas dans la population pédiatrique.

Saignements :

Leffet indésirable le plus fréquent associé à tous les thrombolytiques dans lensemble des indications autorisées est le saignement. ACTILYSE 2 mg na pas été étudié chez les patients avec un cathéter occlus connus pour présenter des risques dévénements hémorragiques susceptibles dêtre associés à lutilisation de thrombolytiques. La prudence est de rigueur avec les patients présentant des saignements internes actifs ou ayant subi lune des interventions suivantes dans les 48 heures : chirurgie, accouchement, biopsie percutanée de viscères ou de tissus profonds, ou ponction de vaisseaux non compressibles. La prudence est également de rigueur avec les patients présentant une thrombocytopénie, dautres anomalies hémostatiques (notamment les anomalies secondaires à une affection hépatique ou rénale sévère), ou tout autre état pour lequel les saignements constituent un risque significatif ou sont susceptibles dêtre particulièrement difficiles à prendre en charge en raison de sa localisation, ou présentant un risque élevé de complications emboliques (par ex., thrombose veineuse localisée près du cathéter). Des cas de décès et dinvalidité permanente ont été signalés chez des patients qui ont présenté un accident vasculaire cérébral et dautres événements hémorragiques graves lors dune administration de doses pharmacologiques dun thrombolytique.

En cas de survenue dun saignement grave localisé à un emplacement critique (par exemple, intracrânien, gastro-intestinal, rétropéritonéal, péricardique), le traitement par ACTILYSE 2 mg doit être arrêté et le produit retiré du cathéter.

Infection :

Lutilisation dACTILYSE 2 mg chez les patients dont les cathéters sont obstrués par des thrombi infectés est susceptible de libérer des micro-organismes dans la circulation générale, conduisant à une septicémie.

Comme pour toutes les opérations de cathétérisme, une technique dasepsie doit être soigneusement maintenue et un traitement antibiotique adapté doit être utilisé si nécessaire.

Hypersensibilité :

La formation danticorps chez les patients qui ont reçu une ou plusieurs doses daltéplase pour restaurer la perméabilité des cathéters veineux centraux occlus na pas été étudiée. Bien quune concentration plasmatique physiologiquement active ne soit pas atteinte, une hypersensibilité peut apparaître. Des réactions anaphylactoïdes associées à ladministration dActilyse 2 mg peuvent être causées par une hypersensibilité à la substance active altéplase, à la gentamicine (un résidu du procédé de fabrication présent à létat de traces), ou à lun des excipients. Le bouchon du flacon de poudre dACTILYSE 2 mg contient du caoutchouc naturel (un dérivé du latex) qui peut entraîner des réactions allergiques.

En cas dapparition dune réaction anaphylactoïde, linstillation doit être interrompue et un traitement approprié doit être instauré.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

Il ny a pas eu détude dinteraction formelle réalisée avec ACTILYSE 2 mg.

Le risque hémorragique est augmenté en cas dadministration de dérivés coumariniques, danticoagulants oraux, dantiagrégants plaquettaires, dhéparine non fractionnée ou dhéparine de bas poids moléculaire, ou dautres inhibiteurs de la coagulation (avant, pendant ladministration d ACTILYSE 2 mg ou dans les 24 heures suivant le traitement).

Un traitement concomitant par des inhibiteurs de lenzyme de conversion de langiotensine pourrait augmenter le risque de survenue dune réaction anaphylactoïde. Parmi les cas rapportés pour de telles réactions, une proportion relativement élevée de patients était traitée simultanément par des inhibiteurs de lenzyme de conversion.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

L'expérience de l'administration d'altéplase pendant la grossesse ou lallaitement est très limitée. Des études réalisées chez lanimal ont révélé une toxicité sur la reproduction (voir rubrique 5.3). En cas de menace du pronostic vital, il faut prendre en considération les bénéfices attendus et les risques éventuels.

On ne sait pas si laltéplase est excrété dans le lait humain.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Sans objet.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Les effets indésirables cités ci-dessous sont présentés par fréquence et par classe de systèmes dorganes. Les groupes de fréquence sont définis selon la convention suivante : Très fréquent (≥1/10), Fréquent (≥1/100, <1/10), Peu fréquent (≥1/1000, <1/100), Rare (≥1/10 000, <1/1000), Très rare (<1/10 000), Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Dans les essais cliniques menés dans le traitement des cathéters occlus avec ACTILYSE 2 mg, les effets indésirables suivants ont été observés :

Classe de systèmes dorganes

Effet indésirable

Infections et infestations

Peu fréquent

Septicémie

Troubles généraux et anomalies au site dadministration

Peu fréquent

Complications liées au cathéter

Rare

Fièvre

Lors dadministrations systémiques daltéplase (cest-à-dire à des doses élevées dans des indications thrombo-emboliques), les effets indésirables dose-indépendants suivants ont été rapportés :

Affections du système immunitaire*

Rare

Réactions dhypersensibilité/anaphylactoïdes (par exemple réactions allergiques telles quéruption cutanée, urticaire, bronchospasme, dème de Quincke, hypotension, choc ou tout autre symptôme associé à une réaction allergique)

Très rare

Anaphylaxie grave

*Dans de rares cas, on a pu observer une formation transitoire de faibles taux danticorps dirigés contre ACTILYSE, mais la pertinence clinique de ces observations na pas été établie.

En principe, tous les effets indésirables retrouvés lors dune administration systémique dACTILYSE (en utilisant les présentations daltéplase à 10, 20 et 50 mg, se référer au RCP correspondant) sont également susceptibles de survenir dans le traitement des cathéters occlus dans les cas où ACTILYSE 2 mg atteint la circulation générale (notamment hémorragies, embolies, réactions dhypersensibilité/ anaphylactoïdes, diminution de la pression artérielle, nausées, vomissements, augmentation de la température corporelle). Cependant, les données pharmacocinétiques indiquent que des concentrations plasmatiques physiologiquement actives ne sont pas atteintes avec ce dosage.

Dun autre côté, les troubles du système immunitaire peuvent être considérés comme dose-indépendants, et ont donc été copiés sur ladministration systémique. Des affections du système immunitaire nont cependant pas été observés dans les essais cliniques avec ACTILYSE 2 mg.

Population pédiatrique

Sur la base des données des études cliniques, le profil de sécurité pour lutilisation chez lenfant est comparable avec celui observé chez les adultes.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Malgré la relative spécificité de l'altéplase pour la fibrine, un surdosage peut entraîner une diminution cliniquement significative des taux de fibrinogène et des autres facteurs de la coagulation.

Dans la plupart des cas, il suffit d'attendre la régénération physiologique de ces éléments après la fin du traitement par ACTILYSE 2 mg.

Toutefois, si une hémorragie sévère se produit, la transfusion de plasma frais congelé est recommandée, ainsi que, si nécessaire, l'administration d'antifibrinolytiques de synthèse.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : Thrombolytiques, code ATC : B01AD02

L'altéplase est une glycoprotéine qui active la biotransformation du plasminogène en plasmine. Après administration intraveineuse, l'altéplase circulante reste relativement inactive. Elle n'est activée qu'après liaison à la fibrine et induit alors la conversion du plasminogène en plasmine, entraînant ainsi la dissolution du caillot de fibrine.

En raison de sa relative spécificité pour la fibrine, laltéplase, à la dose de 100 mg, diminue faiblement les taux de fibrinogène circulant jusquà environ 60% à 4 heures, mais avec un rétablissement à plus de 80% au bout de 24 heures. Les concentrations de plasminogène et dalpha-2-antiplasmine diminuent environ jusquà des taux de 20% et 35% respectivement quatre heures après le traitement mais augmentent à nouveau par la suite jusquà plus de 80% au bout de 24 heures. Une diminution marquée et prolongée du fibrinogène circulant ne sobserve que chez un petit nombre de patients.

Cathéters veineux centraux occlus y compris ceux utilisés dans lhémodialyse

Lors de deux études cliniques, plus de 1 100 patients, principalement adultes, présentant des problèmes de dispositifs daccès veineux central ne fonctionnant pas correctement ont été traités par laltéplase. Les taux de rétablissement de la fonction du cathéter ont été compris entre 74 % et 77 % après une dose et entre 87 % et 90 % après deux doses daltéplase. Dans les études portant sur les cathéters utilisés dans lhémodialyse faisant appel à des durées comprises entre plus de 2 heures et le temps écoulé jusquà la séance de dialyse suivante, des taux de rétablissement comparables ont été rapportés.

Dans une étude portant sur 310 enfants, le taux global de rétablissement de la fonction du cathéter de 83 % a été similaire au taux observé chez les adultes après deux doses maximum daltéplase. Un total de 432 patients âgés de moins de 17 ans ont reçu une dose pouvant atteindre 2 mg daltéplase pendant deux administrations maximum dans des essais pivots évaluant la perméabilisation des cathéters. Les résultats globaux de sécurité et defficacité ont été similaires chez les patients pédiatriques et adultes.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

L'altéplase est rapidement éliminée de la circulation sanguine et est essentiellement métabolisée au niveau hépatique (clairance plasmatique : 550-680 ml/min).

La demi-vie plasmatique est de 4 à 5 minutes, ainsi après 20 minutes, moins de 10 % de la valeur initiale sont encore présents dans le plasma.

Une demi-vie d'élimination de 40 minutes environ a été calculée pour la fraction résiduelle située dans le compartiment profond.

LorsquACTILYSE 2 mg est administré pour la restauration des dispositifs daccès veineux centraux ne fonctionnant pas correctement conformément aux instructions, les taux plasmatiques circulants daltéplase ne devraient pas atteindre des concentrations pharmacologiques. Si une dose de 2 mg daltéplase est administrée par injection en bolus directement dans la circulation générale (plutôt quêtre instillée dans le cathéter), la concentration daltéplase circulant devrait revenir à des limites indétectables dans les 30 à 60 minutes

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Les essais de toxicité subchronique chez le rat et le singe n'ont pas mis en évidence d'effet inattendu.

Les tests de mutagenèse n'ont pas mis en évidence de potentiel mutagène.

Aucun effet tératogène na été observé après perfusion intraveineuse de doses pharmacologiquement actives chez la femelle gestante. Ladministration de plus de 3 mg/kg/jour a induit une embryotoxicité (mortalité embryonnaire, retard de croissance) chez la lapine. Aucun effet sur le développement péri et post-natal et sur les paramètres de la fertilité na été observé à des doses allant jusquà 10 mg/kg/jour chez le rat.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Arginine

Acide phosphorique (pour lajustement du pH)

Polysorbate 80

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

La solution reconstituée peut être diluée dans une solution stérile de chlorure de sodium à 0,9 %jusquà une concentration minimale de 0,2 mg daltéplase par ml.

En cas de nouvelle dilution, lutilisation deau pour préparations injectables ou en général lutilisation de solutions glucosées pour perfusion, dextrose par exemple, nest pas recommandée en raison dune formation accrue de turbidité dans la solution reconstituée.

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec dautres médicaments (y compris avec lhéparine).

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

3 ans

La stabilité physico-chimique de la solution reconstituée a été démontrée pendant 24 heures entre 2°C et 8°C et pendant 8 heures à 25°C.

Toutefois, du point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement après reconstitution. En cas dutilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation après reconstitution et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de lutilisateur, et ne devraient normalement pas dépasser 24h à une température comprise entre 2°C et 8°C.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

A conserver dans lemballage dorigine, à l'abri de la lumière.

A conserver au réfrigérateur (entre 2 -8°C).

Pour les conditions de conservation du médicament après reconstitution, voir rubrique 6.3.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   Retour en haut de la page

Flacons (verre stérile) de 2 ml, munis de bouchons stériles (butylé, siliconé, gris) avec un capuchon de type « flip-off » (aluminium/plastique).

Boites de 5 flacons contenant 93 mg de poudre pour solution injectable et perfusion.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

La présentation de 2 mg daltéplase nest pas adaptée pour une utilisation à la phase aiguë de linfarctus du myocarde, de lembolie pulmonaire ou de laccident vasculaire cérébral ischémique (en raison dun risque de sous-dosage important). Seules les présentations de 10, 20 et 50 mg sont indiquées pour ces utilisations.

Le flacon de 2 mg (contenant une quantité totale de 2,2 mg daltéplase, incluant 0,2 mg dexcédent qui restera dans la seringue de transfert de sorte que la quantité administrée en pratique soit de 2 mg daltéplase) doit toujours être reconstitué à une concentration finale de 1 mg daltéplase/ml.

A cette fin, 2,2 ml deau stérile pour préparation injectable doivent être introduits dans le flacon contenant la poudre dACTILYSE 2 mg à laide dune seringue avec une précision de mesure adaptée, dans des conditions rigoureuses dasepsie.

La solution reconstituée doit alors être instillée dans le dispositif daccès veineux central ne fonctionnant pas correctement. Elle peut être diluée davantage avec une solution injectable stérile de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9 %) jusqu'à une concentration minimale de 0,2 mg/ml. Il nest pas recommandé de diluer la solution reconstituée au moyen deau pour préparations injectables ou dun soluté sucré (dextrose par exemple).

ACTILYSE 2 mg ne doit pas être mélangé à dautres médicaments (dont lhéparine) dans le même cathéter.

Pour les incompatibilités, voir rubriques 6.2.

Lors de la reconstitution du produit à partir des quantités de poudre et de solvant appropriées, le mélange doit être brassé doucement jusquà dissolution complète. Toute agitation forte doit être évitée afin dempêcher la formation de mousse.

La solution reconstituée est limpide, incolore à jaune pâle. La couleur et labsence de particules en suspension doivent être contrôlées visuellement avant ladministration.

La solution reconstituée est destinée à un usage unique. Toute solution non utilisée ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

BOEHRINGER INGELHEIM FRANCE

14 RUE JEAN-ANTOINE DE BAÏF

75013 PARIS

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·34009 574 194 2 4 : poudre en flacon (verre) boîte de 5

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Liste I.

Médicament réservé à lusage hospitalier et à lusage en situation durgence selon larticle R.5121-96 du code de la santé publique.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 28/08/2017

Dénomination du médicament

ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion

Altéplase

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant dutiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

·Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez dautres questions, interrogez votre médecin ou votre infirmier/ère.

·Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre infirmier/ère. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion ?

3. Comment utiliser ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion ?

6. Contenu de lemballage et autres informations.

1. QUEST-CE QUE ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique - code ATC : B01AD02

La substance active présente dans ACTILYSE 2 mg est laltéplase.

Elle fait partie du groupe de médicaments nommés agents thrombolytiques. Ces médicaments agissent en dissolvant les caillots de sang.

ACTILYSE 2 mg est utilisé pour dégager les cathéters bouchés par des caillots de sang.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DUTILISER ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion ?  Retour en haut de la page

Vous ne devez pas recevoir ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion :

·si vous êtes allergique (hypersensible) à la substance active altéplase, à la gentamicine (un résidu du procédé de fabrication présent à létat de traces), au caoutchouc naturel (aussi appelé latex, qui fait partie du matériel de conditionnement), ou à lun des autres composants contenus dans ce médicament (mentionnés dans la rubrique 6).

Avertissements et précautions

·si vous avez déjà eu une réaction allergique autre quune réaction allergique soudaine menaçant le pronostic vital (hypersensibilité sévère) à la substance active altéplase, à la gentamicine (un résidu du procédé de fabrication présent à létat de traces), au caoutchouc naturel (aussi appelé latex, qui fait partie du matériel de conditionnement), ou à lun des autres composants contenus dans ce médicament (mentionnés dans la rubrique 6),

·si vous présentez un saignement sur une partie de votre corps,

·si, au cours des 48 heures précédentes, vous avez présenté un état qui augmente vos risques de saignements, notamment :

oune chirurgie,

oune biopsie (intervention effectuée pour obtenir un échantillon de tissu),

oune ponction,

oun accouchement.

·si vous présentez un trouble hémorragique ou une tendance au saignement,

·si vous présentez une maladie hépatique ou rénale sévère,

·si un vaisseau sanguin situé à proximité du cathéter est obstrué par des caillots de sang (thrombose veineuse),

·en cas dinfection ou de possibilité dinfection située dans le cathéter.

Enfants et adolescents

Sans objet.

Autres médicaments et ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion

Informez votre médecin si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance. Il est particulièrement important que vous informiez votre médecin si vous prenez ou avez pris récemment :

·des médicaments utilisés pour fluidifier le sang, notamment :

ode lacide acétylsalicylique (aspirine),

ode la warfarine,

ode la coumarine,

ode lhéparine,

·certains médicaments utilisés pour traiter une tension artérielle élevée (inhibiteurs de lenzyme de conversion).

ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion avec des aliments et boissons

Sans objet.

Grossesse, allaitement et fertilité

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Votre médecin ne vous donnera ACTILYSE 2 mg que si les bénéfices possibles lemportent sur les risques possibles pour votre bébé.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion pourrait contenir de la gentamicine, un résidu du procédé de fabrication présent à létat de traces. Le conditionnement contient du caoutchouc naturel (latex).

3. COMMENT UTILISER ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion ?  Retour en haut de la page

ACTILYSE 2 mg sera préparé et vous sera administré par votre médecin ou par un professionnel de la santé. Ce médicament nest pas destiné à une auto-administration.

La dose qui vous est donnée est fonction de votre poids corporel. La dose maximale dACTILYSE est de 2 mg, mais celle-ci sera inférieure si vous pesez moins de 30 kg.

ACTILYSE 2 mg est injecté dans le cathéter bouché. Après 30 minutes, votre médecin vérifiera si le cathéter a été dégagé. Si cest le cas, le traitement par ACTILYSE 2 mg sera arrêté. Si ce nest pas encore le cas, le produit restera dans le cathéter pendant 90 minutes supplémentaires.

Après le traitement, ACTILYSE 2 mg est éliminé du cathéter. Le cathéter est rincé à laide dune solution salée stérile.

Si le cathéter est toujours bloqué après le premier traitement par ACTILYSE 2 mg, la totalité de lopération peut être répétée une fois.

ACTILYSE 2 mg ne doit pas être mélangé avec dautres médicaments.

Si vous avez utilisé plus de ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusionque vous nauriez dû :

Sans objet.

Si vous oubliez dutiliser ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion :

Sans objet.

Si vous arrêtez dutiliser ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion :

Sans objet.

Si vous avez dautres questions sur lutilisation de ce médicament, demandez plus dinformations à votre médecin ou à votre infirmier/ère.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables décrits ci-dessous sont survenus chez des personnes ayant reçu ACTILYSE 2 mg :

Peu fréquent (se produit chez moins de 1 patient sur 100 recevant le médicament)

·diffusion dune infection du cathéter aux vaisseaux sanguins, conduisant à un empoisonnement du sang (septicémie).

·dommages au cathéter tels que :

oblocage,

ofuite,

oéclatement.

Rare (se produit chez moins de 1 patient sur 1000 recevant le médicament)

·Fièvre.

En principe, tous les effets indésirables retrouvés lors de ladministration dACTILYSE (10, 20 ou 50 mg daltéplase) pour les crises cardiaques, embolies pulmonaires et accidents vasculaires cérébraux sont également susceptibles de survenir dans le traitement des cathéters occlus. Ceci nest cependant possible que dans les cas où ACTILYSE 2 mg atteint la circulation générale. Les effets indésirables suivants peuvent se produire : saignements (hémorragies), blocage soudain dun vaisseau sanguin (embolie), réactions allergiques (hypersensibilité/ réactions anaphylactoïdes), diminution de la pression artérielle, nausées, vomissements, augmentation de la température corporelle. Cependant, aucun de ces effets indésirables na été observé à ce jour avec ACTILYSE 2 mg. En raison de la quantité faible de médicament utilisé, ces effets indésirables sont peu susceptibles de se produire avec ACTILYSE 2 mg sauf les réactions allergiques pour lesquelles une petite quantité peut être suffisante. Les réactions allergiques ont été observées rarement lors de lutilisation dACTILYSE (10, 20 et 50 mg).

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre infirmier/ère. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion ?  Retour en haut de la page

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

Nutilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur létiquette du flacon et de lemballage après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

En principe, il ne devrait pas vous être demandé de conserver ACTILYSE 2 mg, ce médicament vous étant donné par votre médecin.

A conserver au réfrigérateur (entre 2°C et 8°C). A conserver dans lemballage dorigine, à labri de la lumière.

Après reconstitution : du point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement après reconstitution. En cas dutilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation après reconstitution et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de lutilisateur, et ne devraient normalement pas dépasser 24h à une température comprise entre 2°C et 8°C.

6. CONTENU DE LEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion  Retour en haut de la page

·La substance active est :

Altéplase ........ 2 mg (correspondant à 1 160 000 UI), pour un flacon.

·Les autres composants sont : larginine, lacide phosphorique (pour lajustement du pH) et le polysorbate 80

·Le bouchon en caoutchouc du matériel de conditionnement contient du caoutchouc naturel (latex).

Quest-ce que ACTILYSE 2 mg, poudre pour solution injectable et perfusion et contenu de lemballage extérieur  Retour en haut de la page

ACTILYSE 2 mg se présente sous forme de poudre pour solution injectable et perfusion.

Chaque boîte contient cinq flacons de poudre contenant chacun 2 mg daltéplase.

Titulaire de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

BOEHRINGER INGELHEIM FRANCE

14 RUE JEAN-ANTOINE DE BAÏF

75013 PARIS

Exploitant de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

BOEHRINGER INGELHEIM FRANCE

14 RUE JEAN-ANTOINE DE BAÏF

75013 PARIS

Fabricant  Retour en haut de la page

BOEHRINGER INGELHEIM PHARMA GMBH & CO.KG

BIRKENDORFER STRASSE 65

88397 BIBERACH AN DER RISS

ALLEMAGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants : Conformément à la réglementation en vigueur.

[À compléter ultérieurement par le titulaire]

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[À compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  Retour en haut de la page

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France).

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé:

Instructions pour la reconstitution

La présentation de 2 mg daltéplase nest pas adaptée pour une utilisation à la phase aiguë de linfarctus du myocarde, de lembolie pulmonaire ou de laccident vasculaire cérébral ischémique (en raison dun risque de sous-dosage important). Seules les présentations de 10, 20 et 50 mg sont indiquées pour ces utilisations.

Le flacon de 2 mg (contenant une quantité totale de 2,2 mg daltéplase, incluant 0,2 mg dexcédent qui restera dans la seringue de transfert de sorte que la quantité administrée en pratique soit de 2 mg daltéplase) doit toujours être reconstitué à une concentration finale de 1 mg daltéplase/ml.

A cette fin, 2,2 ml deau stérile pour préparation injectable doivent être introduits dans le flacon contenant la poudre dACTILYSE 2 mg à laide dune seringue avec une précision de mesure adaptée, dans des conditions rigoureuses dasepsie.

La solution reconstituée doit alors être instillée dans le dispositif daccès veineux central ne fonctionnant pas correctement. Elle peut être diluée davantage avec une solution injectable stérile de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9 %) jusqu'à une concentration minimale de 0,2 mg/ml. Il nest pas recommandé de diluer la solution reconstituée au moyen deau pour préparations injectables ou dun soluté sucré (dextrose par exemple). ACTILYSE 2 mg ne doit pas être mélangé à dautres médicaments (dont lhéparine) dans le même cathéter.

Pour les incompatibilités, voir rubrique 6.2 du RCP.

Lors de la reconstitution du produit à partir des quantités de poudre et de solvant appropriées, le mélange doit être brassé doucement jusquà dissolution complète. Toute agitation forte doit être évitée afin dempêcher la formation de mousse.

La solution reconstituée est limpide, incolore à jaune pâle. La couleur et labsence de particules en suspension doivent être contrôlées visuellement avant ladministration.

Pour les conditions de conservation, voir rubrique 5 de cette notice.

La solution reconstituée est destinée à un usage unique. Toute solution inutilisée doit être jetée.

Instructions pour ladministration dans les cathéters veineux centraux occlus y compris ceux utilisés dans lhémodialyse

1. Reconstituer le contenu dun flacon dinjection pour obtenir une concentration finale de 1 mg daltéplase par ml. Pour les cathéters dont la lumière est de volume supérieur à 2 ml, la solution reconstituée peut être encore diluée avec une solution stérile de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9 %) afin dinjecter le volume désiré, à savoir, pour un cathéter doté dun volume interne de 2,5 ml, la dose totale dACTILYSE devra être de 2,0 mg dans un volume de 2,5 ml.

2. Instiller la dose appropriée dACTILYSE dans le cathéter veineux central obstrué.

3. Après 30 minutes de contact, évaluer la perméabilité du cathéter par la tentative dune aspiration de sang. Si la perméabilité est rétablie, se reporter à létape 6. Sinon, poursuivre à létape 4.

4. Après 120 minutes de contact, évaluer la perméabilité du cathéter par la tentative dune aspiration de sang et du contenu du cathéter. Si la perméabilité est rétablie, se reporter à létape 6. Sinon, poursuivre à létape 5.

5. Si la perméabilité du cathéter nest pas rétablie après la première dose, une seconde dose équivalente doit être instillée. Répéter la procédure en commençant par létape 1. Si après une seconde dose daltéplase la perméabilité nest toujours pas rétablie, envisager le remplacement du cathéter.

6. Si la perméabilité du cathéter a été restaurée, aspirer 4-5 ml de sang chez les patients pesant au moins 10 kg, ou 3 ml chez les patients pesant moins de 10 kg, afin de retirer ACTILYSE et le caillot résiduel, et irriguer lentement le cathéter avec une solution injectable stérile de chlorure de sodium concentrée à 9 mg/ml (0,9 %).

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité