Vomissements chez l’enfant

Vomissements chez l’enfant : Définition

Les vomissements sont des rejets par la bouche du contenu gastrique et/ou intestinal provoqués par la brusque contraction de la paroi de l'estomac et des muscles abdominaux. Chez le nourrisson, le reflux gastro œsophagien (le rot) est la cause la plus fréquente de régurgitations et de vomissements. Il correspond à une immaturité physiologique qui va s’estomper avec le temps pour disparaître le plus souvent dès la station assise acquise.

Publicité
Vomissements chez l’enfant : Causes

Lorsqu’ils surviennent de façon aigue : gastro-entérite (diarrhée + vomissements), appendicite, otite, infection urinaire, méningite, intoxication accidentelle avec un médicament.
Lorsqu’ils surviennent de façon chronique : allergie (aux protéines du lait de vache par exemple), métaboliques (déficit enzymatique), mécaniques (sténose du pylore).

Vomissements chez l’enfant : Symptômes

Les vomissements représentent un symptôme bien identifiable pour tous les parents. Lorsque les aliments remontent dans l’oesophage, le bébé peut se tortiller. Lorsque les aliments remontent jusque dans la gorge, le bébé peut tousser. Et lorsque les aliments remontent jusque dans la bouche, il y a régurgitation et besoin d’un bavoir !

Vomissements chez l’enfant : Examens

Devant des régurgitations simples, c’est à dire sans refus de boire, avec une prise de poids correcte, sans difficulté respiratoire aucun examen ne doit être prescrit.

Chez le nourrisson qui a mal ou rejette un peu de sang, une endoscopie oesophagienne est nécessaire. En cas de nombreux problèmes respiratoires, une pH-métrie (enregistrement de l’acidité de l’oesophage au moyen d’un fil (sonde), introduit par la bouche) peut être réalisée.

Vomissements chez l’enfant : Traitements

Pour les regurgitations :

- Epaissir les repas avec des laits dits pré-épaissis.
- Fractionner les repas au maximum
- Parfois diminuer l’alimentation
- Dormir en position surélevée
La plupart du temps ces traitements suffisent à supprimer les symptômes. Sinon, des médicaments peuvent être prescrits comme des anti-acides ou des prokinétiques (médicaments qui favorisent la progression des aliments dans le bon sens). Le traitement peut être chirurgical dans les cas les plus graves.
Pour les vomissements : les anti-émetiques calment les nausées et les vomissements.

Vomissements chez l’enfant : Evolution

L’évolution est spontanément favorable dès l’acquisition de la station assise. Les régurgitations sont donc une difficulté passagère et bénigne. Les complications à redouter sont rares et toutes accessibles aux différents traitements : irritation de l’œsophage (œsophagite), infections respiratoires répétées, épisodes de toux rauque, accès de pâleur.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité