Syndrome des jambes sans repos

Syndrome des jambes sans repos : Définition

Le syndrome des jambes sans repos, ou impatience dans les jambes, désigne un trouble neurologique qui cause le besoin irrépressible de bouger les jambes. L’intensité des mouvements est variable en fonction des personnes mais ce syndrome est extrêmement répandu puisqu’environ 10 % de la population mondiale en souffre (moins en Asie toutefois). Les femmes sont légèrement plus concernées par le syndrome des jambes sans repos que les hommes.
Le syndrome des jambes sans repos débute dans environ 40 % des cas avant l’âge de 20 ans.
Ce syndrome, qui oblige la personne à bouger ses jambes, se manifeste plus particulièrement lorsque la personne est inactive, ce qui rend difficilement possible le fait de se reposer ou même de rester assis au cours d’un voyage par exemple.

Publicité
Syndrome des jambes sans repos : Causes

Les femmes sont plus concernées par ce trouble neurologique, notamment parce qu’il fait souvent son apparition au cours des grossesses. Néanmoins, l’explication exacte de ce phénomène reste, à ce jour, inconnue bien que plusieurs pistes existent : un facteur génétique pourrait être en cause, de même qu’une carence en fer ou en acide folique (vitamine B9). Certains médicaments sont également incriminés (antidépresseurs, antipsychotiques, lithium…).

Syndrome des jambes sans repos : Symptomes

Lorsqu’une personne souffre du syndrome des jambes sans repos, elle éprouve généralement des fourmillements, des brûlures et des picotements désagréables dans les membres inférieurs, ce qui l’oblige à les bouger pour se soulager. Ces manifestations apparaissent surtout le soir ou la nuit, lorsque la personne reste immobile.
Souvent, les personnes qui sont victimes de ce syndrome présentent des troubles de la concentration et de la mémoire, en raison des difficultés qu’elles éprouvent à dormir correctement. Cela engendre également un stress important.
Généralement, le syndrome des jambes sans repos tend à s’aggraver avec le temps. Ainsi, si les symptômes se cantonnent initialement aux mollets, ils peuvent ensuite s’étendre aux cuisses et être plus fréquents. Dans les formes les plus sévères du syndrome des jambes sans repos, les membres supérieurs et le ventre peuvent eux aussi être affectés.

Syndrome des jambes sans repos : Traitements

Bien que certains cas de guérisons spontanées aient été rapportés, le plus souvent il faut procéder à un traitement médical pour soulager le syndrome des jambes sans repos.
Outre la nécessité de suivre des recommandations telles qu’éviter la consommation de produits excitants (alcool, tabac, café…), toute une série de médicaments peut être prescrite : agonistes des récepteurs dopaminergiques, sédatifs… Toutefois, les effets secondaires qu’ils entraînent ne sont pas négligeables.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité