Strabismes

Strabismes : Définition

Le strabisme est un trouble visuel caractérisé par un défaut de parallélisme et de convergence des axes de vision. Cette pathologie fréquente atteint souvent les jeunes enfants.

Publicité
Trois types de strabismes

Le strabisme désigne la déviation permanente ou non d’un œil par rapport à l’autre. On distingue trois types de strabismes : le strabisme convergent, le strabisme divergent et le strabisme vertical (rare). Le plus connu et le plus courant est le strabisme convergent (ésotropie), dans lequel la personne louche. Il fait souvent son apparition vers l’âge de 5 ou 6 ans tandis que les strabismes divergents (exotropie), moins fréquents, se manifestent davantage entre 6 et 10 ans.
Le strabisme convergent peut être dû à une forte hypermétropie (œil trop faible), à la paralysie ou la faiblesse d’un muscle de l’œil ou encore, être la conséquence d’une pathologie ophtalmologique telle qu’une cataracte (qui peut être congénitale) par exemple. Le strabisme divergent, lui, découle souvent d’une forte myopie ou d’une perte de la vision.

Strabismes : Symptomes

Les personnes qui souffrent de strabisme vont avoir la vision troublée. Elles auront une diplopie, c'est-à-dire une vision dédoublée.
Néanmoins, si les images qu’envoient les deux yeux sont trop différentes les unes des autres, le cerveau peut décider de ne pas tenir compte de celles transmises par l’œil qui souffre de strabisme. Dans ce cas, progressivement, l’œil dévié va perdre ses capacités visuelles et cesser d’envoyer des images au cerveau. On parle alors d’amblyopie.

Strabismes : Examens

Il faut savoir qu’en cas de strabisme, plus la prise en charge est précoce (avant l’âge de 6 ans), plus les résultats sont efficaces, d’où l’importance d’un diagnostic rapide, ce qui est possible dès l’âge de 6 mois.

Strabismes : Traitements

Les ophtalmologistes chercheront avant toute chose à éviter l’apparition d’une amblyopie. Pour cela, les oculistes vont faire en sorte de stimuler l’œil déficient en masquant l’œil sain (on opacifie le verre de lunettes du côté de l’œil normal). Si le traitement est entrepris suffisamment tôt, les résultats sont concluants dans 90 % des cas.
Dans le même ordre d’idée, les strabismes convergents sont soignés à l’aide de lunettes sur lesquelles on aura placé un scotch opaque dans la partie interne. Il s’agit d’obliger l’œil à se réaligner en regardant droit devant lui.
Une rééducation pratiquée par un orthoptiste est également une solution fréquemment envisagée pour les enfants de plus de 5 ans. Dernière solution, la chirurgie, qui intervient sur les muscles oculomoteurs et qui est réalisée sous anesthésie générale. Elle est quoi qu’il en soit, suivie du port de lunettes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité