Septicémie

Septicémie : Définition

Une septicémie est une infection généralisée provoquée par la dissémination d’un germe dans l’organisme. C’est une affection grave qui peut se développer à partir de n’importe quelle infection bactérienne, virale ou due à des levures. Elle peut se révéler grave, notamment chez les enfants en bas âge, chez les personnes âgées ou immunodéprimées.

Publicité
Septicémie : Causes

Les septicémies sont des infections généralisées qui peuvent avoir des origines diverses. Elles peuvent provenir de germes dits pyogènes (qui entraînent la formation de pus) tels que les staphylocoques ou les streptocoques, qui se seraient développés à partir d’un premier foyer infectieux. Elles peuvent apparaître suite à une infection dentaire ou être consécutives à des pathologies infectieuses pulmonaires (pneumonie), cardiaques (endocardite), digestives (péritonite), cutanées (furoncle, coupure mal soignée…), urinaires ou encore gynécologiques.
Des foyers infectieux secondaires peuvent entretenir l’infection. Ils seront par exemple localisés au niveau de la rétine, des reins, de la peau ou encore du cerveau.

Septicémie : Symptomes

Dans les premiers temps, les septicémies entraînent peu de symptômes. Bien que le germe se soit disséminé dans l’organisme, il ne provoque pas immédiatement de réaction. Ce n’est que lorsque le système immunitaire entre en action pour détruire l’agent pathogène que des symptômes vont faire leur apparition. On observera alors une réaction inflammatoire qui se traduira essentiellement par de la fièvre qui interviendra par poussées (grimpant au-dessus de 39 °C) ou au contraire par une hypothermie (moins de 36 °C).
Ne pouvant faire face, le système immunitaire est débordé et une série de réactions en découle : dilatations des vaisseaux sanguins avec chute de tension, malaise généralisé, frissons, tachycardie, hyperventilation, hypersudation (transpiration excessive).
Le risque est d’aboutir à un choc septique, c'est-à-dire un état de choc dans lequel apparaît une insuffisance circulatoire aiguë, ce qui entraîne le décès dans 40 % des cas.

Septicémie : Traitements

Les septicémies nécessitent une prise en charge en urgence pour sauver le patient. En cas de choc septique, le malade doit immédiatement être hospitalisé dans un service d’urgences médicales.
Il faut pouvoir rapidement identifier le germe responsable (grâce à un antibiogramme) pour administrer le traitement antibiotique adapté. Ce traitement sera injecté par voie intraveineuse en cas de choc septique. Il sera maintenu entre 10 et 15 jours en fonction de la gravité de la septicémie.
Il faut également rapidement retrouver le foyer infectieux qui est à l’origine de la septicémie. Dans certains cas, il est nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale destinée à éradiquer le foyer infectieux d’origine, notamment si celui-ci est profond ou s’il est nécessaire d’évacuer du pus.
Plus la prise en charge est rapide, plus les chances de guérison sans séquelles sont importantes. Néanmoins, la convalescence peut durer deux mois dans certains cas.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité