Rachitisme

Rachitisme : Définition

Le rachitisme est une maladie de la période de croissance qui se manifeste par des déformations variables du squelette. Elle apparaît entre 6 et 18 mois. Elle est due, le plus souvent, à une carence en vitamine D.

Publicité
Rachitisme : Causes

Le manque de vitamine D entraîne un rachitisme. La vitamine D provient de deux sources principales : le soleil en majorité et l’alimentation.

Une carence en vitamine D est donc secondaire soit à un défaut d’exposition solaire soit à une carence alimentaire ( surtout dans les pays en voie de développement). Cette carence entraine un défaut de maturation de l’os sur lequel le calcium et le phosphore n’arrivent pas à se fixer.

Rachitisme : Symptomes

L’atteinte concerne tous les os du squelette.

Le crâne est bosselé. Les jambes sont arquées en parenthèses. Le dos est tordu (cyphose et scoliose). Les dents sont peu développées, fragiles et exposées aux caries.

Si la carence en vitamine D persiste, le retard de croissance (en poids et en taille) s’accentue. Il est souvent associé à une anémie.

Maladies dont les symptômes sont proches ?

D’autres maladies très rares donnent des signes proches du rachitisme telles

l’hyperparathyroïdie (hormone parathyroïde anormalement élevée) ou la chondrodysplasie (anomalie congénitale de la formation des os).

Rachitisme : Prévention

Seul un apport suffisant en vitamine D associé à un bon ensoleillement permet de prévenir le rachitisme.

Le lait maternel ainsi que le lait en poudre contiennent trop peu de vitamine D. C’est pourquoi on supplémente tous les enfants de la naissance jusqu’à l’âge de 12 ans environ. Il faut prévoir des doses plus importantes pour les enfants prématurés et les enfants à peau foncée.De 0 à 18 mois : 4 gouttes de vitamine D tous les matins.De 18 mois à 12 ans : une ampoule tous les 3 mois l’hiver.

Dans les pays situés sur le cercle polaire arctique, pendant l’hiver où le soleil ne se lève jamais, certains enfants sont placés régulièrement sous des lampes artificielles à ultra violets pour permettre à la vitamine D d’être efficace.

Rachitisme : Examens

Le diagnostic se fait par la prise de sang.Les radiographies du squelette montre des signes évocateurs avant l’apparition des déformations. On demande systématiquement une radio du poignet.

Rachitisme : Traitements

Le traitement consiste à administrer à l’enfant victime de rachitisme de fortes doses de vitamine D associées à du calcium. Le meilleur traitement est la prévention par la supplémentation des enfants en vitamine D.

Conseils pratiques

La promenade quotidienne, en toutes saisons, même l’hiver, d’un enfant est une excellente prévention du rachitisme.

Rachitisme : Evolution

Bien traitée, la maladie évolue très favorablement.

Les signes cliniques régressent rapidement au bout de quelques mois. Les déformations osseuses disparaîtront en quelques mois.

Les formes non traitées peuvent évoluer vers un handicap moteur important.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité