Pédiculose et Gale

Pédiculose et Gale : Définition

Les pédiculoses et la gale sont des affections très répandues liées à des parasites et hautement transmissibles entre les personnes. D’importantes démangeaisons en sont le principal signe.

Publicité
Pédiculose et Gale : Causes

Les pédiculoses sont dues aux poux. Ceux-ci sont visibles à l’œil nu et vivent selon les espèces soit dans les cheveux, soit dans les poils pubiens, soit dans les vêtements.

Ils se nourrissent du sang de la personne qu’ils parasitent, ce qui provoque des démangeaisons importantes. La femelle pond plusieurs lentes par jour. Chaque lente est accrochée à la racine d’un cheveu ou poil, devient adulte (poux) en quelques jours puis va vivre environ 1 mois.

Il existe 3 différentes espèces de poux :

- Les poux de tête, responsables de la pédiculose du cuir chevelu, qui atteint surtout l’enfant en âge scolaire et sévit dans les écoles primaires. L’affection se transmet par les contacts entre les enfants, l’échange des bonnets, brosses, peignes.

- Les poux du pubis, communément appelés morpions, responsables de la pédiculose pubienne. L’affection se transmet en général lors de relations sexuelles, ou sinon nécessite une certaine promiscuité. Elle peut aussi si elle n’est pas traitée rapidement s’étendre aux autres poils corporels (ventre, aisselles, thorax, voire les cils.

- Les poux de corps, responsables de la pédiculose corporelle qui est beaucoup plus rare. Celle-ci est clairement associée à des conditions de vie précaire sans hygiène, et est fréquente chez les sans-domicile fixe

La gale est transmise par un parasite appelé le sarcopte de la gale. Il s’agit d’un acarien microscopique, non visible à l’œil nu, qui chemine dans la partie superficielle de la peau et y pond.

La gale se transmet par contact direct avec une personne atteinte (le plus souvent par contact sexuel ) ou contact indirect avec le linge ou les draps d’une personne contaminée.

Pédiculose et Gale : Symptomes

La pédiculose de la tête est responsable de démangeaisons du cuir chevelu mais aussi au niveau de la nuque avec parfois des lésions de grattage visibles.Des lentes sont visibles près de la racine des cheveux. Elles sont ovoïdes, translucides, brillantes, d’1 millimètre environ, et ne coulissent pas le long du cheveu, contrairement aux pellicules. Les poux sont plus difficiles à voir, sauf quand ils sont très nombreux, et se déplacent entre les cheveux.

La pédiculose pubienne se manifeste par des démangeaisons du pubis associées à la présence de poux grisâtres entre les poils.

La pédiculose corporelle est responsable de démangeaisons diffuses prédominant au tronc avec de nombreux points de piqûres visibles. Les poux sont visibles à l’examen soigneux des vêtements.

La gale est de diagnostic plus difficile et sera évoquée devant des démangeaisons intenses, surtout la nuit, débutant entre les doigts et atteignant le tronc, les fesses, les seins, les organes génitaux. Y sont souvent associées des lésions de grattage et plus rarement, des lésions spécifiques de la gale (sillons ou vésicules au niveau de la peau).Le caractère familial ou collectif des démangeaisons et la disparition des symptômes après traitement confirmeront le diagnostic.

Maladies dont les symptômes sont proches ?

Beaucoup d’autres causes de démangeaisons existent, comme des allergies cutanées, des infections par des champignons (mycoses), des piqûres d’insectes...et devront être distinguées par le médecin.

Pédiculose et Gale : Prévention

La meilleure prévention consiste à diagnostiquer et traiter rapidement les personnes atteintes pour éviter la transmission.

Pédiculose et Gale : Examens

Aucun examen complémentaire n’est nécessaire au diagnostic de pédiculose ou de gale qui est essentiellement clinique.Néanmoins en cas de doute, un prélèvement cutané peut être réalisé afin de mettre en évidence le parasite de la gale.

Il est souhaitable de rechercher devant une pédiculose du pubis et une gale, si elles ont été transmises au cours d’une relation sexuelle, d’autres maladies sexuellement transmissibles pouvant avoir été transmises simultanément.

Pédiculose et Gale : Traitements

On distingue le traitement du sujet atteint, celui de son entourage, celui des vêtements ou de la literie.

Traitement du sujet atteint : Les traitements sont locaux par des produits antiparasitaires commercialisés en pharmacie sous forme de lotions, aérosols, shampoings, à appliquer soigneusement en respectant les temps de pause. Les aérosols sont contre-indiqués chez l’asthmatique. Après le traitement, dans les pédiculoses de la tête, il faut retirer les lentes du cuir chevelu, au peigne fin ou si elles sont innombrables proposer le rasage.

Traitement de l’entourage : Le traitement des autres membres de la famille peut être évité si l’examen soigneux du cuir chevelu est normal et si on répète cet examen régulièrement pendant quelques semaines. Si ces conditions ne sont pas réunies, mieux vaut traiter toutes les personnes vivant sous le même toit.

Pour la gale, le traitement des personnes vivant au domicile, et/ou du partenaire est indispensable, même en l’absence de symptômes.

Traitement du linge, literie : Pour les pédiculoses corporelles et pubiennes, ainsi que pour la gale, le lavage à 60° des vêtements et des draps utilisés depuis 8 jours est nécessaire. Pour la pédiculose du cuir chevelu, le lavage des bonnets, écharpes, brosses, taies d’oreiller, peluches, barrettes...est nécessaire. Ce qui ne peut être lavé sera traité par des poudres insecticides.

Que devez vous faire ?

Il est nécessaire de respecter les modalités du traitement local, de traiter le même jour les autres personnes contaminées et les vêtements et draps et d’avertir son entourage pour qu’elles se traitent. Sinon, une recontamination peut survenir rapidement. Les démangeaisons persistent quelques jours après le traitement et ceci ne doit pas amener à une répétition des traitements sous peine d’irritation.

Contrairement aux idées reçues, il n’existe pas de traitement préventif satisfaisant des pédiculoses du cuir chevelu. Il est nécessaire d’ôter le maximum de lentes après le traitement pour pouvoir détecter rapidement une recontamination. La surveillance régulière des cheveux des écoliers par les parents est souhaitable.

Pédiculose et Gale : Evolution

Non traitées, l’aggravation des symptômes est inévitable car les poux et les sarcoptes se multiplient. Les sujets atteints deviennent de plus en plus contagieux pour l’entourage. Des infections de la peau à staphylocoques peuvent survenir sur la peau abîmée par le grattage incessant. Chez les sans-domicile, les poux du corps peuvent transmettre des maladies.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité