Neurinome de l'acoustique

Neurinome de l'acoustique : Définition

Le neurinome de l’acoustique, aussi nommé schwannome vestibulaire, est une tumeur bénigne, non cancéreuse, qui naît le plus souvent au fond du conduit auditif interne et dont le développement peut être responsable d’une compression des structures cérébrales. La croissance du neurinome est lente. Le neurinome est un peu plus fréquent chez la femme. Sa découverte se fait en général vers l’âge de 50-60 ans. Il est habituellement unilatéral (il touche une seule oreille) et non héréditaire.

Publicité
Neurinome de l'acoustique : Causes

C’est une tumeur de la gaine du nerf vestibulaire, nerf passant dans une ouverture reliant le cerveau à l’oreille interne. Cette gaine est constituée de cellules nommées cellules de Schwann. La multiplication de ces cellules, formant alors la tumeur, peut être responsable de la compression de structures cérébrales vitales. Cependant, l’évolution de ces tumeurs est en général lente. Et le neurinome de l’acoustique est souvent diagnostiqué avant l’apparition de ces complications.

Neurinome de l'acoustique : Symptomes

Le neurinome de l’acoustique doit être évoqué devant toute surdité unilatérale, le plus souvent progressive, qui est le signe d’appel le plus fréquent. Des troubles d’intelligibilité sont parfois présents. Les acouphènes n’existent que d’un seul côté et sont de tonalité aiguë. Des troubles de l’équilibre peuvent survenir : instabilité, sensation ébrieuse, parfois un grand vertige. Lorsque le neurinome est très développé, des signes correspondants à l’atteinte des structures centrales apparaissent: sensation d’engourdissement du visage (paralysie faciale), anesthésie faciale, maux de tête, troubles de l’équilibre...

Neurinome de l'acoustique : Prévention

Son apparition ne peut être prévenue. Par contre, plus le diagnostic est fait précocement par le médecin généraliste ou l’oto-rhino-laryngologiste (ORL), plus le risque de complications est faible.

Neurinome de l'acoustique : Examens

Les examens nécessaires confirmant le diagnostic et éliminant d’autres causes de surdité sont:
- un examen normal des tympans,
- une acoumétrie au diapason mettant en évidence une surdité de perception,
- une audiométrie confirmant la surdité de perception et montrant une intelligibilité médiocre,
- un examen complet de l’équilibre. Les principaux tests confirmant le diagnostic sont les examens audiométriques, les examens étudiant l’équilibre et l’imagerie par résonance magnétique (IRM), examen radiologique qui visualise la tumeur bénigne.

Neurinome de l'acoustique : Traitements

Il repose essentiellement sur l’exérèse chirurgicale. Il s’efforce de conserver le nerf facial et l’audition dans la mesure où le neurinome n’est pas de volume trop important. Cependant, chez une personne âgée ou présentant des risques opératoires importants, l’abstention thérapeutique peut être proposée, connaissant la lenteur d’évolution de certains neurinomes. Un autre traitement est possible: la stéréoradiothérapie ou gamma-knife, réservée aux tumeurs de petit volume.

Neurinome de l'acoustique : Evolution

En l’absence de diagnostic précoce, l’augmentation progressive du volume du neurinome de l’acoustique est responsable d’une compression des structures vitales du cerveau, certaines responsables de l’activité du coeur ou des poumons.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité