Lucite

Lucite : Définition

Une lucite est une affection dermatologique provoquée par une exposition au soleil. On distingue trois formes de lucites différentes : la lucite estivale bénigne, la lucite hivernale bénigne et la lucite polymorphe.

Publicité
Lucite : Symptomes

La lucite estivale bénigne

La lucite estivale bénigne touche surtout les femmes ayant entre 25 et 40 ans qui s’exposent au soleil de façon brutale ou prolongée pour la première fois de l’année. La lucite estivale bénigne se caractérise par ses petites taches rouges, légèrement bombées, assez semblables à de l’urticaire. Elles entrainent de vives démangeaisons. Cette forme de lucite n’affecte pas le visage.

La lucite hivernale bénigne

La lucite hivernale bénigne, elle, concerne essentiellement les filles de moins de 15 ans. Elle apparaît suite à une exposition brutale au soleil, le plus souvent en montagne, à une altitude de plus de 1 500 mètres. Cette forme de lucite se caractérise par des plaques rouges, gonflées, qui touchent le visage, le front, les tempes et les oreilles. Comme dans la lucite estivale bénigne, elles s’accompagnent de démangeaisons.

La lucite polymorphe

La lucite polymorphe est une forme grave de lucite. Elle affecte les adultes et fait son apparition dans les quelques heures qui suivent la première exposition solaire au retour des beaux jours. Ses symptômes sont les mêmes que ceux de la lucite estivale bénigne mais ils se compliquent d’eczéma, d’urticaire, d’impétigo ou autres affections dermatologiques semblables. Dans la lucite polymorphe, les démangeaisons sont extrêmement vives.

Lucite : Prévention

La meilleure solution reste donc de se protéger avec soin en utilisant des crèmes solaires (renouvelez les applications toutes les deux heures) et de se couvrir. Il faudra aussi laisser le temps au corps d’activer le bronzage naturel en s’exposant au soleil quotidiennement pas plus d’une demi-heure les premiers jours puis, progressivement, un peu plus longtemps.
Il est également possible de prendre des médicaments en prévention, deux semaines avant la première exposition solaire importante. Des séances de puvathérapie peuvent également être prescrites (comptez 15 séances à raison de deux à trois par semaine).

Lucite : Traitements

Les lucites se traitent par la prise d’antihistaminiques par voie orale et par l’application de crèmes anti-inflammatoires sur les zones concernées. L’évolution est la plupart du temps favorable : les lésions disparaissent dans les 5 à 15 jours suivants.

Lucite : Evolution

Toutefois, les personnes ayant déjà souffert d’une lucite présentent un risque accru de revivre un épisode similaire les années suivantes. Cette récidive est souvent plus grave.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité