La Ménopause

La Ménopause : Définition

Le terme 'ménopause' signifie arrêt définitif des règles, de la menstruation. La ménopause survient généralement entre 45 et 55 ans. On parle de ménopause précoce avant 40 ans (1 à 2% des femmes).

Publicité
On parle de ménopause tardive en général au-delà de 55-60 ans (moins de 10% des femmes). L’âge de la ménopause est familial. Génétiquement déterminée, il a peu varié au fil des siècles, contrairement à celui de la puberté.

rès récent dans l’histoire féminine, le tabagisme féminin l’avance de 1 à 2 ans par rapport au moment de survenue de la ménopause chez les femmes non-fumeuses.

La Ménopause : Causes

La ménopause est due à l’arrêt de production des hormones sexuelles féminines (oestrogènes et progestérone) par les ovaires, deux glandes situées de part et d’autre de l’utérus, dans le petit bassin (pelvis). Les ovaires vieillissent et perdent des cellules sexuelles (productrices d’hormones) dès la période foetale. Après cinquante ans, il n’en reste mathématiquement plus assez pour assurer la fécondité féminine. Les ovaires cessent ainsi de produire des ovules, qui, en fusionnant avec un spermatozoïde, deviennent un foetus.

La Ménopause : Symptomes

La ménopause n’est pas brutale. Elle commence 8 à 10 ans avant l’interruption des règles. On parle alors de 'périménopause'. Elle se caractérise en premier par le raccourcissement des cycles, l’oedème prémenstruel, une tension des seins, l’augmentation de l’appétit sexuel, et le rebond transitoire de fécondité. Vient ensuite un allongement parfois de plusieurs mois des cycles.

Une fois l’arrêt définitif des règles survenu, plusieurs signes peuvent apparaître: bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnies, douleurs articulaires, irritabilité, tristesse, fatigue, prise de poids, troubles urinaires et génitaux (sécheresse vaginale).

La Ménopause : Prévention

On ne peut prévenir l'arrivée de la ménopause puisqu'il s'agit d'une évolution naturelle, mais dans une certaine mesure, on peut en atténuer l'effet ou les conséquences en agissant avant qu'elle ne survienne. Parmi les mesures à prendre, il faut retenir de privilégier les aliments riches en calcium, en magnésium, en phosphore, en bore, en silice, en vitamine K et en acides gras essentiels (oméga-3 notamment), de manger des aliments riches en phytoestrogènes (soja, graines de lin, pois chiches, oignons), de pratiquer régulièrement une activité physique, de rester active sexuellement, de limiter, voire d’arrêter, le tabac, et de muscler régulièrement son périnée (pour prévenir l’incontinence urinaire).

La Ménopause : Examens

Pas d’examens biologiques, ni l’imagerie s’il s’agit d’une ménopause naturelle, survenant à un âge normal. Les dosages hormonaux ne sont que des indicateurs pour confirmer une ménopause précoce. Le seul dosage hormonal sanguin utile est la FSH (Folliculo Stimulating Hormon). Une échographie des ovaires et de l’utérus n’est pas nécessaire. On pratique parfois un test à la progestérone (10 jours) pour voir si la ménopause n’est pas encore totale. Attention: la périménopause est une transformation importante. Différents bilans s’imposent: glycémie (diabète), pression artérielle (hypertension), lipides sanguins (cholestérolémie en particulier), état du coeur et des vaisseaux, état gynécologique et mammaire.

La Ménopause : Traitements

On ne traite pas la ménopause, mais ses manifestations immédiates dites climatériques, si elles sont trop pénibles. Celles-ci s’atténuent spontanément en plusieurs mois, parfois plusieurs années. On traite en revanche les risques à long terme liés à la carence en oestrogènes: l’ostéoporose et la détérioration cardiovasculaire. La chute des oestrogènes favorise aussi la détérioration intellectuelle et Alzheimer. Le TSH/THM doit être pris avec prudence. Les données scientifiques veulent qu’on l’utilise transitoirement, à la dose la plus faible possible, en faisant la part des risques et des bénéfices pour chaque femme et seulement si elle est très gênée par les symptômes. Il nécessite une surveillance médicale.

La Ménopause : Evolution

La ménopause est définitive. Les femmes vivent un tiers de leur vie dans cet état, la moitié pour les centenaires de plus en plus nombreuses. La survenue de la ménopause doit être l’occasion d’un bilan de santé, et d’instaurer un mode de vie sain. Marchez rapidement au moins 30 min par jour (entretien du coeur), mangez équilibré avec des produits laitiers (calcium), exposez-vous modérement, mais régulièrement au soleil (vitamine D). L’arrêt du tabac est indispensable pour limiter la détérioration du coeur, des vaisseaux, du cerveau, des poumons... L’humeur dépressive doit être combattue par la consultation du médecin et du psychothérapeute.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité