Ictère néonatal - Jaunisse

Ictère néonatal - Jaunisse : Définition

Un ictère (aussi désigné jaunisse) est une pathologie qui affecte principalement les nouveau-nés, bien qu’elle puisse aussi survenir à l’âge adulte. L’ictère résulte d’un excès de bilirubine dans le sang, un pigment jaune responsable de la coloration de l’urine et des selles.

Publicité
On distingue les ictères à bilirubine libre, qui se caractérisent par une augmentation dans le sang de bilirubine avant sa transformation chimique dans le foie, et les ictères à bilirubine conjuguée, qui se traduisent par une augmentation de bilirubine liée à l'albumine retrouvée dans les hépatites). L'ictère du nouveau-né est dû à l'immaturité de son foie.

Ictère néonatal - Jaunisse : Symptomes

La jaunisse tire son nom du principal symptôme qui se manifeste chez le sujet. Sa peau, ses muqueuses buccales et génitales prennent une teinte jaune, ainsi que sa conjonctive (blanc de l’œil). La conjonctive est souvent le premier, voire l’unique signe apparent, notamment chez les sujets à peau brune. Les nouveau-nés ne présentent en principe aucun autre symptôme. Chez les adultes, on peut parfois observer une augmentation du volume du foie (hépatomégalie) ou des ganglions (adénopathies). Le sujet a parfois de la fièvre et ressent des douleurs abdominales.

Ictère néonatal - Jaunisse : Traitements

Les traitements visent à lutter contre l’hyper-production de bilirubine afin d’éviter un possible ictère nucléaire. Un lecteur électronique est déposé sur la peau du nouveau-né pour mesurer le taux de bilirubine dans le plasma. Si le taux s’avère élevé, on envisagera une photothérapie en incubateur. On bandera les yeux du nourrisson pour le protéger des rayons. Quelques jours suffisent normalement pour rétablir un taux de bilirubine normal. Dans le cas contraire, il sera placé dans une unité spécialisée.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité