Hépatite C

Hépatite C : Définition

L'hépatite est une inflammation aigue ou chronique du foie qui entraîne la destruction de ses cellules. L'hépatite C est une hépatite virale et contagieuse due au virus VHC de la famille Flavivirus (flaviviridae, du latin flavus: jaune).

Publicité
Hépatite C : Causes

Le virus de l'hépatite C se transmet par contact avec le sang d'une personne infectée (intervention chirurgicale y compris dentaire, transfusion sanguine, toxicomanie, rapport sexuel non protégé...). L’hépatite C n’est pas propagée par le lait maternel, les aliments, l’eau ou par le simple contact (étreinte, baiser, partage de nourriture ou de boissons) avec une personne infectée.

Hépatite C : Symptomes

La période d’incubation pour l’hépatite C va de 2 semaines à 6 mois. Elle est souvent asymptomatique ce qui explique le diagnostic à un stade tardif de l'affection. Dans environ 20 % des cas, les patients présentent un ictère (jaunisse). Les autres symptômes sont une asthénie (fatigue), des nausées, des douleurs de l'hypochondre droit et des urines foncées. L'interrogatoire recherche une possibilité de contamination (intervention chirurgicale y compris dentaire, transfusion sanguine, toxicomanie, rapport sexuel non protégé, etc.), une contamination par un autre virus (VIH, herpès, etc.), une intoxication alcoolique...

Hépatite C : Prévention

Il n’existe pas de vaccin contre l’hépatite C. Il est possible de réduire le risque d’infection en évitant par exemple les injections inutiles ou à risque, les produits sanguins à risque, la consommation de drogues illicites et le partage du matériel d’injection, les rapports sexuels non protégés avec des personnes infectées par le VHC, le partage d’objets personnels tranchants ou piquants pouvant être contaminés par du sang infecté, les tatouages, les piercings et les actes d’acuponcture pratiqués avec du matériel contaminé.

Hépatite C : Examens

Un dosage sanguin permet de dépister la présence d'anticorps anti-VHC. Un test positif doit être confirmé par une deuxième prise de sang. Le médecin prescrit également un dosage des transaminases (enzymes libérés dans le sang par le foie en cas d'agression) et procède à la recherche du virus C dans le sang. Une ponction biopsie hépatique (PBH) est un examen fiable qui permet de faire la distinction entre une hépatite chronique modérée ou sévère et une hépatite chronique minime. D'autre part, cet examen permet la prise en charge thérapeutique du patient et évalue le pronostic de cette affection, montrant l'activité liée à la nécrose (destruction) et à l'inflammation secondaire à la présence du virus de l'hépatite C, et la fibrose (c'est-à-dire la perte d'élasticité) du tissu hépatique.

Hépatite C : Traitements

L’association de deux médicaments est préconisée, l'interféron et la ribavirine. L’association des deux traitements est également appelée bithérapie ou "thérapie combinée". L'interféron fait partie d'une famille de substances qui sont naturellement produites par l'organisme humain face à des agressions, notamment virales. Et la ribavirine, médicament antiviral qui s'administre par voie orale sous forme de comprimés.

Hépatite C : Evolution

L'hépatite C peut évoluer vers une forme chronique, qui dure plus de 6 mois. Parfois, elle peut aussi évoluer vers une cirrhose du foie ou un cancer du foie.

Hépatite C : Sources

Publicité

- OMS

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité