Hémorragie

Hémorragie : Définition

Une hémorragie est un écoulement de sang provoqué par la rupture d’un de ses conduits naturels (artère ou vaisseau sanguin). Il existe deux types d’hémorragies : hémorragie interne (saignement à l’intérieur du corps) et hémorragie externe (saignement à l’extérieur du corps).

Publicité
Hémorragie : Symptomes

Outre l’apparition du saignement, le visage et les extrémités du sujet deviennent pâles et son rythme cardiaque s’accélère. Dans le cas d’une hémorragie interne, du sang peut s’écouler par un orifice naturel : crachats de sang (hémorragie pulmonaire), vomissements ou sang dans les selles (hémorragie digestive), écoulement de sang par le nez ou les oreilles (hémorragie intra-crânienne). Une hémorragie interne n’engendre pas toujours de saignements à l’extérieur du corps, le sujet manifeste cependant d’autres signes : soif intense, peau moite, frissons, anxiété, perte de conscience progressive.

Hémorragie : Traitements

En cas d’hémorragie externe, le sujet doit être allongé et l’hémorragie doit être stoppée par la compression de la zone du saignement jusqu’à ce que les secours arrivent. Si cela ne suffit pas, la pose d’un garrot s’impose, mais uniquement en dernier recours. Une hémorragie interne requiert un transport à l’hôpital d’urgence. En attendant l’arrivée des secours, il faut maintenir la tête du sujet basse et le couvrir pour le protéger du froid. Surtout, il ne faut pas lui donner à boire. Il faut remplacer le volume de sang perdu par une transfusion sanguine.

Hémorragie : Evolution

Le sang circulant dans les vaisseaux véhicule du dioxygène aux organes afin que ceux-ci puissent fonctionner. Une hémorragie importante peut altérer l’apport en dioxygène et entraîner divers dysfonctionnements, voire le décès du sujet. Une hémorragie peut être artérielle (sang rouge vermeil éjecté par saccades), veineuse (écoulement en nappe du sang rouge sombre) ou capillaire (saignement superficiel). L’hémorragie artérielle est la plus grave car elle entraîne une perte de sang importante. Un adulte possède environ cinq litres de sang, la perte d’un litre suffit à mettre sa vie en danger.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité