Halitose

Halitose : Définition

Le terme d’halitose désigne la mauvaise haleine. Elle résulte d'une exhalation de substances provenant des cavités de l'organisme (bouche, sinus, tube digestif, poumon, etc.). Ces substances sont particulièrement volatiles et contiennent du soufre. Elles proviennent principalement de la dégradation des aliments (fermentation et putréfaction) et d’infections responsables de suppurations. C’est un motif courant de consultation.

Publicité
Halitose : Causes

Les causes de l’halitose sont nombreuses. Citons les principales:

- Tabagisme

- Caries

- Inflammation des gencives d’origine herpétique (herpès dans la bouche)

- Infection buccale

- Glaire traînante

- Angine, notamment angine de Vincent (inflammation des amygdales accompagnée d’une ulcération)

- Sinusite

- Cancers ORL

- Infections respiratoires hautes

- Bronchectasie (dilatation des bronches)

- Abcès pulmonaire

- Présence d’ammoniaque dans le sang (insuffisance hépatique)

- Toxi-infections alimentaires

- Hyperazotémie (insuffisance rénale)

- Acidocétose du diabétique

Halitose : Symptomes

La mauvaise haleine est le symptôme de l’halitose. Les odeurs varient selon leur origine. Par exemple, l’insuffisance hépatique dégage une odeur de poisson, l’azotémie (présence d’azote dans le sang) une odeur d’ammoniac ou d’urine, l’acidocétose (élévation excessive de l’acidité sanguine, liée au diabète) une odeur sucrée ou fruitée…

Halitose : Prévention

La prévention de l’halitose passe d’abord par le brossage des dents après chaque repas (deux fois par jour au minimum), durant trois minutes. En outre, le brossage de la langue et le passage du fil dentaire dans tous les espaces interdentaires sont souvent conseillés. De mauvaises habitudes alimentaires sont parfois favorisantes, comme l’excès de produits laitiers par exemple (le mammifère adulte ne comporte pas toujours les enzymes nécessaires à la digestion des produits laitiers). La consommation de tabac et d'alcool doit être évitée. Les bains de bouche, qui sont antiseptiques, ne sont pas recommandés car ils déséquilibrent la flore buccale.

Halitose : Examens

Le diagnostic de l’halitose repose sur la constatation clinique de la mauvaise haleine du patient.

Les examens à pratiquer devront rechercher la maladie causale de l’halitose. Il s’agira le plus souvent d’un examen clinique et/ou d’une analyse sanguine.

Halitose : Traitements

Le traitement de l'halitose passe par celui de sa cause. La thérapie est donc bien différente selon que cette cause relève de la stomatologie, de la pneumologie, de l’ORL, de la cancérologie, de l’endocrinologie, de la gastro-entérologie ou encore de la diététique.

Halitose : Evolution

L’évolution est celle de la maladie causale. Le patient atteint d’halitose le vit généralement mal et en fait un complexe qui peut aller jusqu’à l’exclusion socio-familiale. Si son état psychologique vient à se dégrader, l’aide d’un psychothérapeute doit être envisagée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité