Gangrène

Gangrène : Définition

La gangrène est la nécrose d’un tissu, la destruction d’un ensemble de cellules. Cette maladie est due à un ralentissement prolongé ou à une interruption de la circulation sanguine artérielle.

Publicité
4 types de gangrène

On distingue quatre formes de gangrène. La gangrène sèche (sphacèle) se traduit par l’obstruction ou la sclérose de vaisseaux sanguins due à une arthrite, une embolie ou une thrombose.La gangrène blanche ou laiteuse résulte d’une interruption courte ou prolongée de la circulation du sang. La gangrène humide est provoquée par une bactérie, voire une gangrène sèche. Quant à la gangrène gazeuse, son nom se doit au gaz libéré par les germes d’une infection. La gangrène touche principalement les extrémités mais peut aussi affecter un organe comme le foie, le poumon ou l'intestin.

Gangrène : Symptomes

Dans la phase initiale, le membre touché est moins mobile et moins sensible, il se refroidit et sa couleur s’obscurcit peu à peu. Des cloques contenant un liquide violet apparaissent. Les bactéries produisent une grande quantité de gaz, c’est ce gaz qui est à l’origine de la forte odeur désagréable qui se dégage. Les bulles de gaz crépitent légèrement. La peau se noircit et devient plus fragile. Le sujet ressent de vives douleurs, la fièvre et une grande fatigue le gagnent. La fréquence cardiaque augmente et la pression artérielle diminue. Ces symptômes peuvent conduire au coma, voire au décès du sujet.

Gangrène : Traitements

La prise d’antibiotiques permet de lutter contre l’infection mais n’est pas suffisante. Doit s’ensuivre une intervention chirurgicale : les tissus infectés ou nécrosés sont extraits pour éviter la propagation de la maladie et l’amputation d’un membre. Si le sujet souffre d’une gangrène gazeuse, on peut envisager une oxygénothérapie hyperbare : l’oxygène propulsé à haute pression dans les tissus permettra de freiner les bactéries.

Gangrène : Evolution

La gangrène doit être prise en charge très vite car elle peut se propager et entraîner de graves complications allant de l’amputation au décès.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité