Erythème

Erythème : Définition

L’érythème est une lésion cutanée qui se manifeste par une rougeur sur la peau causée par une vasodilatation (dilatation des vaisseaux sanguins) et qui disparaît par vitropression. . Les érythèmes peuvent être localisés ou diffus ; ces derniers résultent souvent d’une toxidermie ou d’une maladie infectieuse éruptive.

Publicité
Erythème : Causes

Formes d’érythèmes diffus
On distingue trois catégories d’érythèmes diffus :
Les érythèmes roséoliformes ou rubéoliformes se caractérisent par des petites taches pâles et rosées bien séparées les unes des autres. On les observe dans des maladies comme la roséole ou la syphilis.
Les érythèmes morbilliformes sont ceux qui surviennent en cas de rougeole. Il peut s’agir de plaques rouges séparées par des espaces de peau non affectés. Ils apparaissent également avec d’autres maladies telles que la rubéole, le mégalérythème épidémique, la mononucléose infectieuse ou la toxoplasmose.
Les érythèmes scarlatiniformes, provoqués par la scarlatine, se caractérisent par des plaques de couleur rouge vif légèrement surélevées que l’ont peut sentir au toucher. Les plaques sont unies, plus marquées dans les plis de la peau, et conduisent dans certains cas à une desquamation secondaire en lambeaux.

Érythèmes vasomoteurs
L’érythème congestif du visage touche les joues, le nez et le menton. Les causes des rougeurs peuvent être émotionnelles, alimentaires ou thermiques.
L’érythème pudique (décolleté, cou, visage) affecte les personnes très émotives et disparaît aussi vite qu’il apparaît au bout de quelques minutes.

Érythèmes de cause exogène
La plupart de ces érythèmes sont localisés et peuvent résulter d’une piqûre d’insecte, d’une brûlure thermique, d’un coup de soleil ou d’une photo toxicité (mains, avant-bras, visage, jambes).

Exemples d’érythèmes
L’érythème fessier concerne le nourrisson. Le contact de la peau avec la couche provoque une irritation qui se traduit par des plaques rouges et chaudes sur les fesses, les cuisses et les organes génitaux. Une couche souillée par les selles ou l’urine, le détergent utilisé pour laver la couche ou un champignon peuvent être responsables de l’inflammation.
Le syndrome adénocutanéo-muqueux de Kawasaki touche les enfants âgés de moins de cinq ans et est provoqué par un agent infectieux ou toxique. L’enfant est atteint de fièvre et d’une conjonctivite, les érythèmes apparaissent sur les mains, les pieds puis sur le buste. L’enfant doit être hospitalisé afin d’éviter tout risque d’anévrisme coronarien.
L’érythème polymorphe (syndrome de Stevens-Johnson) survient principalement chez les adultes âgés de 20 à 40 ans, surtout les hommes. Il se caractérise par des lésions en cocarde (circulaires) qui peuvent mesurer jusqu’à 2 cm de diamètre sur les mains, les bras ou les pieds. Plusieurs causes peuvent être responsables : herpès, infection à mycoplasmes, mononucléose infectieuse, tuberculose, médicaments…

Erythème : Traitements

Le traitement à suivre dépend de l’érythème et de sa cause sous-jacente. Une fois le diagnostic réalisé, le médecin peut prescrire des médicaments, une crème ou un autre traitement en fonction de la maladie.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité