Endocardites infectieuses

Endocardites infectieuses : Définition

Il s’agit de l’infection d’une des valves cardiaques, d’origine généralement bactérienne, aboutissant à la destruction partielle de celle-ci et à d’éventuelles conséquences générales sur l’organisme et le bon fonctionnement du cœur. C’est une infection rare mais potentiellement grave.

Publicité
Endocardites infectieuses : Causes

L’endocardite infectieuse survient quasiment toujours sur une anomalie cardiaque préexistante : lésion d’une valve cardiaque secondaire à un rhumatisme articulaire aigu, malformation congénitale, ou encore prothèse valvulaire artificielle. Certaines bactéries sont fréquemment en cause, comme les streptocoques, les pneumocoques, ou les staphylocoques : il s’agit principalement des microbes responsables d’infections du pharynx ou des voies respiratoires (angines, infections pulmonaires,..) ou d’infections dentaires mais parfois également d’infections cutanées, notamment chez les toxicomanes (l’endocardite aiguë de la valve tricuspide est devenue fréquente chez les héroïnomanes).

Endocardites infectieuses : Symptomes

La fièvre est le signe essentiel ; souvent prolongée, elle peut s’accompagner d’autres signes généraux comme une fatigue intense, un amaigrissement, des douleurs musculaires ou des éruptions cutanées. L’apparition d’un souffle cardiaque, ou la modification d’un souffle préexistant attire généralement l’attention de votre médecin.

Endocardites infectieuses : Prévention

Toute personne porteuse d’une anomalie valvulaire connue doit systématiquement être traitée par antibiotique dans certaines situations à risque infectieux, notamment avant : -Tous les soins bucco-dentaires - l’ablation des amygdales ou des végétations - Explorations digestives par endoscopie (fibroscopie et coloscopie) ou geste sur la prostate. Dans ces cas, on utilise généralement de l’ amoxicilline par voie orale à la dose de 2 grammes, prise 1 heure avant l’examen. En cas d’allergie à la pénicilline, on utilise de la clindamycine à la dose de 600 mg ou de la pristinamycine à la dose de 1g, par voie orale, une heure avant le geste.

Endocardites infectieuses : Examens

Toute fièvre inexpliquée et/ou prolongée, surtout si elle survient chez un patient porteur d’un souffle cardiaque connu, doit faire réaliser un bilan cardiologique à la recherche d’une endocardite, l’échographie cardiaque (parfois complétée par une échographie par voie oesophagienne ou échoendoscopie réalisée sous anesthésie) est l’examen de référence, permettant de rechercher une anomalie préexistante d’une valve cardiaque, des anomalies évocatrices d’endocardite (« végétations valvulaires »), et un éventuel retentissement sur la fonction du cœur. L’hospitalisation est nécessaire lorsque le diagnostic devient probable, afin de réaliser des prélèvements sanguins (hémocultures) afin de rechercher dans le sang la bactérie responsable.

Endocardites infectieuses : Traitements

L’hospitalisation est indispensable car un traitement antibiotique par voie veineuse prolongé doit être instauré. Le traitement antibiotique est long, en général 4 à 6 semaines. Dans certains cas, en cas de destruction importante de la valve, ou plus rarement de mauvaise tolérance générale, une intervention chirurgicale peut être nécessaire aboutissant au remplacement de la valve malade.

Endocardites infectieuses : Evolution

Plusieurs complications, la plus fréquente est une poussée d’insuffisance cardiaque résultant de la destruction de la valve atteinte. Elle peut se traduire par un essoufflement ou un œdème des membres inférieurs, parfois d’œdème pulmonaire. Les autres complications possibles sont des troubles du rythme cardiaque ou des complications locales au niveau du cœur (abcès). D’autres signes sont plus rares et peuvent témoigner de la diffusion de l’infection à l’ensemble de l’organisme : embolies artérielles (migration de caillot notamment vers le cerveau) insuffisance rénale.... L’endocardite est une maladie grave : la taux de mortalité est de 20% et chez 15 à 20% des patients il existe des séquelles (insuffisance cardiaque ou séquelles neurologiques dues à une embolie)

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité