Diabète

Diabète : Définition

Le terme diabète regroupe toutes les situations où l’équilibre du taux de sucre sanguin (glycémie) est durablement perturbé. La glycémie à jeun est normalement comprise entre 0,90 et 1,10 g/l de sang, à partir d’1,26 g/l nécessite une prise en charge médicale. Il y a plusieurs sortes de diabètes. Les plus connus sont le diabète insulinodépendant (type I), dû à une destruction des cellules productrices d’insuline dans le pancréas : il touche en général les sujets jeunes et les enfants. Le diabète « gras » (type II), dû à l’épuisement plus ou moins important des cellules pancréatiques productrices d’insuline lors d’une surcharge alimentaire prolongée : c’est le diabète lié à une alimentation déséquilibrée, sédentarité etc.

Publicité
Diabète : Causes

Il existe un facteur héréditaire, la descendance d’un parent diabétique étant plus exposée au risque de développer la maladie que la population générale. Dans le diabète non insulinodépendant ou diabète « gras », les facteurs héréditaires sont aggravés par les facteurs environnementaux comme la mauvaise hygiène de vie et les habitudes alimentaires déséquilibrées. D’autre part, le surpoids ou l’obésité et l’hypertension artérielle sont actuellement reconnus comme étant des facteurs de risques du diabète de type II.

Diabète : Symptomes

Le diabète peut se manifester par le besoin de boire et de manger en quantité importante et fréquemment, dans le cas du diabète de type 1, s’accompagne paradoxalement d’un amaigrissement. La nécessité d’uriner de manière récurrente liée à la concentration du sucre dans le sang que l’organisme tente d’éliminer. Une fatigue se manifestant par un essoufflement et une accélération du rythme cardiaque au moindre effort physique. Des troubles de l’érection chez l’homme. Une tendance fréquente à développer des furoncles ou abcès. Des infections urinaires fréquentes. Enfin, rarement, le diabète peut se révéler lors d’une perte de connaissance, complication aiguë immédiatement prise en charge dans un service d’urgence, le patient pouvant sombrer dans le coma et décéder.

Diabète : Prévention

Pour éviter les complications du diabète, il faut dépister au plus tôt le diabète qui peut rester de longues années silencieux et l’équilibrer au mieux ensuite par un régime alimentaire adéquat et une bonne observance du traitement (insuline ou anti-diabétiques oraux).Enfin, il est nécessaire aussi de prévenir et traiter les autres facteurs de risques accélérant les risques de complications artérielles comme l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, le tabagisme...

Diabète : Examens

Le diagnostic du diabète se fait par la mesure de la glycémie c’est-à-dire la concentration de glucose, sucre présent dans le sang. Cette mesure se fait chez un sujet à jeûn depuis au moins 12 heures.

Diabète : Traitements

Le premier traitement est d’abord de réduire l’excès pondéral dans le diabète de type II. La répartition recommandée entre les apports respectifs des glucides et des lipides alimentaires doit tenir compte du profil des habitudes alimentaires du patient. Il est recommandé pour l’améliorer d’assurer un suivi diététique régulier et de coupler aux conseils diététiques des conseils d’activité physique. Le traitement médical diffère selon le type de diabète. Ainsi le diabète de type I ou insulinodépendant se traite par le régime et l’insuline tandis que le diabète de type II ou diabète gras se traite essentiellement par le régime associé ou non aux antidiabétiques oraux.

Diabète : Evolution

Circulant dans l’ensemble de l’organisme à travers les vaisseaux, le sang du diabètique va progressivement altérer les petites et les grosses artères, en particulier leurs parois. La présence de sucre dans le sang favorise la survenue d’une athérosclérose diffuse au niveau du coeur, des yeux, des reins et des autres artères, source de complications. Enfin les extrémités nerveuses sont aussi touchées, à l’origine de polynévrites.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité