Crise de foie

Crise de foie : Définition

La crise de foie est une expression qui regroupe un ensemble de symptômes digestifs et neurologiques.

Publicité
Ce terme est impropre et ne devrait plus être utilisé car s’il y a effectivement “crise”, ce n’est pas le foie qui en est le responsable.

Crise de foie : Causes

Les causes de la crise de foie sont doubles :

Lorsqu’elle fait suite à un repas trop copieux, trop arrosé ou trop gras, la crise de foie traduit une indigestion alimentaire.

Une douleur sous-costale droite est parfois ressentie. Elle est liée à la contraction brutale et puissante de la vésicule biliaire qui libère dans le duodénum les sels biliaires nécessaires à la digestion.

Quand elle est chronique ou très fréquente, qu’elle touche la femme âgée de 30 à 60 ans, anxieuse, stressée, ou surmenée, la crise de foie est un équivalent de migraine dite accompagnée, où le mal de tête tarde à se faire sentir.

On ne retrouve pas ici d’excès alimentaire.

Crise de foie : Symptomes

Les nausées, les vomissements, les vertiges, la langue pâteuse, des maux de tête pulsatiles et l’envie de rester dans l’obscurité caractérisent la crise de foie, quelle que soit son origine.

Maladies dont les symptômes sont proches ?

Toutes les pathologies entraînant des migraines et des troubles digestifs peuvent simuler une crise de foie, notamment certaines maladies ophtalmiques dont le glaucome, les tumeurs et abcès cérébraux et l’hypertension intra-cranienne.

Ces derniers sont rares.

Une intoxication alimentaire liée à un parasite, une bactérie ou un virus provoque également des symptômes similaires à l’indigestion. Une diarrhée est alors souvent présente.

Une lithiase vésiculaire (calculs vésiculaires) peut déclencher des symptômes digestifs proche de la crise de foie quand les calculs migrent dans le cholédoque.

Dans ce cas, une douleur sous-costale droite exagérée lors de l’inspiration profonde et irradiant dans l’épaule droite accompagne les autres symptômes.

Crise de foie : Prévention

En cas de crise de foie d’origine migraineuse, il est nécessaire d’avoir une alimentation normale. En effet, la restriction alimentaire accentue les crises.

Quant à l’indigestion, il faut éviter les repas trop gras, trop copieux et trop alcoolisés (surtout les mélanges d’alcool) et se mettre à la diète les jours suivants.

Crise de foie : Examens

Aucun examen n’est nécessaire lorsqu’il s’agit d’une indigestion.

En cas de migraine, des examens radiologiques sont parfois nécessaires afin d’éliminer les autres causes de maux de tête (céphalées).

Crise de foie : Traitements

En cas de migraine accompagnée, le traitement passe par la prescription de médicaments anti-migraineux.

Il n’y a pas de traitement particulier lorsqu’il s’agit d’une indigestion. On peut donner un médicament qui lutte contre les nausées et accélère la vidange de l’estomac.

Que devez-vous faire ?

Il est conseillé de consulter son médecin si l’on suspecte une origine migraineuse à sa crise de foie.

Un examen neurologique est nécessaire afin d’éliminer les autres causes de céphalées.

Crise de foie : Evolution

Une crise de foie quelle soit alimentaire ou migraineuse simple régresse en quelques jours sans séquelle.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité