Crampe musculaire

Crampe musculaire : Définition

La crampe essentielle est une contraction de tout ou partie d’un muscle, douloureuse, involontaire, soudaine et spontanément résolutive en quelques minutes. Elle survient au repos, souvent la nuit. Elle siège le plus souvent au niveau du mollet, du pied ou de la cuisse.
Pratiquement tout le monde y est sujet un jour ou l’autre. Elles sont plus fréquentes chez les sujets âgés, les femmes enceintes et les sportifs. Une crampe persistante est appelée contracture.

Publicité
Crampe musculaire : Causes

Certains médicaments peuvent provoquer des crampes. Ce sont souvent des médicaments qui ont une toxicité musculaire ou qui entraînent des troubles métaboliques. D’autres facteurs peuvent aussi être à l’origine des crampes : un échauffement insuffisant avant la pratique d’un sport, une mauvaise hygiène de vie (manque de sommeil, alimentation déséquilibrée), l’âge (perte d’élasticité et de solidité des muscles et des tendons), le manque d’hydratation, la dialyse de l’insuffisance rénale chronique, l’abus d’excitants (café, thé), le froid, une carence dans certains ions comme le potassium ou le calcium ou un exces de perte de ces derniers favorisé par les diurétiques.

Crampe musculaire : Symptomes

Un raidissement d’un muscle accompagné d’une douleur intense et une perte de mobilité des articulations liée au muscle sont les signes d’une crampe. En général, elle est cesse lors de l’élongation du muscle.

Crampe musculaire : Prévention

Évitez la déshydratation en buvant régulièrement. L’hydratation aidant à maintenir la circulation sanguine dans les fibres musculaires. On peut aussi faire des exercices d’étirement musculaire à répétition dans la journée pour prévenir les crampes nocturnes. Ils consistent à se tenir debout face à un mur à une distance d’environ 1 mètre puis à se pencher en avant afin de toucher le mur avec les mains, en gardant les talons collés au sol. Maintenir la position pendant 15 secondes et la répéter après une période de relaxation de 5 secondes. On peut également se mettre en position d’étirement pendant quelques secondes en contractant son muscle.

Crampe musculaire : Examens

Dans la majorité des cas, ils sont inutiles. En revanche, des explorations biologiques ou radiologiques peuvent être prescrites si le médecin soupçonne l’existence d’une maladie sous-jacente responsable des crampes musculaires.

Crampe musculaire : Traitements

En dehors de maladies particulières ou de conséquence de traitements médicamenteux, le traitement le plus efficace des crampes consiste à étirer le muscle en faisant le mouvement contraire à celui qui a causé la crampe. Dans les cas de crampes invalidantes, des médicaments peuvent être proposés (ex : myorelaxants).

Crampe musculaire : Evolution

L’évolution naturelle spontanée des crampes chez un patient donné est fluctuante et imprévisible, ce qui ne facilite ni la prise en charge ni l’évaluation des traitements.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité