Couperose

Couperose : Définition

La couperose est une dilation permanente des petits vaisseaux superficiels du visage. Elle se traduit par des rougeurs et de minces filets rouges ou violacés apparents.

Publicité
Le visage est irrigué par de nombreux petits vaisseaux. Quand ces derniers se dilatent exagérément, de manière répétée et de plus en plus prolongée, leur diamètre augmente définitivement et apparaissent à la surface de la peau.

Elle est très gênante car très voyante, et touche surtout les personnes à peau claire de 20 à 70 ans, qui ont tendance à rougir facilement.

Elle existe aussi dans une maladie, l’acné rosacée, où elle est accompagnée de papules (petits boutons rouges et solides), de(s) pustules (petits boutons plein de pus) et de problèmes oculaires.

Couperose : Causes

Les causes de la couperose sont multiples, mais restent incertaines. Certains avancent des troubles de la vascularisation.

La couperose s’aggrave lors d’un changement rapide de température extérieure, mais également lors d’un stress, d’une émotion, d’un changement hormonal (grossesse par exemple), d’une exposition au soleil, d’une prédisposition héréditaire ou d’une ingestion de boissons chaudes ou d’alcool. Il peut s’agir également d’une manifestation d’autres maladies comme le lupus (maladie auto-immune qui provoque des éruptions cutanées au niveau du visage) ou la sclérodermie (maladie qui provoque le durcissement de la peau) ou l’acné rosacée.

Couperose : Symptomes

Dans l’acné rosacée, la couperose évolue et se traduit par des rougeurs au niveau du visage, notamment sur le nez et les joues, et une dilatation permanente et visible des minuscules vaisseaux sanguins sous la peau (minces filets rouges ou violacés). On distingue plusieurs stades:

- Le stade 1 se caractérise par des rougeurs sur le visage qui réagissent à certains facteurs déclencheurs (boisson chaude, alcool, contraste de température…)

- Le stade 2: avec le temps, la rougeur s’accentue et devient persistante avec l’apparition de petits vaisseaux superficiels qui se dessinent sous la peau.

- Le stade 3: appelé aussi rosacée. En plus des rougeurs et petits vaisseaux apparents, il peut avoir un léger œdème permanent (gonflement) de certaines zones du visage. On retrouve également d’autres symptômes comme une sécheresse des yeux, des papules (petits boutons rouges et solides), et des pustules (petits boutons plein de pus). Certains, notamment les hommes, peuvent développer un rhinophyma (le nez gonfle, devient rouge et bosselé).

Couperose : Prévention

On ne peut prévenir que l’aggravation des symptômes, et non la couperose elle-même.

Evitez le plus possible de vous exposer au soleil et protégez vous avec une bonne protection été comme hiver si vous ne pouvez pas faire autrement. Evitez les contrastes de température et les vents violents. Oubliez les saunas et les bains chauds prolongés, les boissons telles que le café, l’alcool, les boissons chaudes et les aliments épicés qui augmentent la température interne du corps. Vous pouvez sucer un cube de glace si vous êtes confrontés à une forte chaleur. Evitez aussi les cosmétiques à base d’alcool. Cessez de fumer car la nicotine détériore les fonctions vasculaires.

Couperose : Examens

A la moindre rougeur permanente ou vaisseaux sanguins apparents sur votre visage, pensez à consulter. Le diagnostic de la couperose se fait par simple examen visuel. Dans les cas où le médecin soupçonne une maladie, acné rosacée, lupus (maladie auto-immune qui provoque des éruptions cutanées au niveau du visage) ou sclérodermie (maladie qui provoque le durcissement de la peau), il prescrit un examen physique complet avec des analyses de sang.

Couperose : Traitements

Si la couperose est apparue pendant la grossesse, il est préférable d’attendre quelques mois après l’accouchement avant d’envisager un traitement, car ce type de couperose disparaît souvent spontanément. Si la couperose est la conséquence d’une maladie, le médecin traite en premier lieu la cause.

En temps normal, trois traitements peuvent être proposés:

- Le laser est recommandé dans les cas de couperose excessive et invalidante. En quelques séances, cette technique supprime les petits vaisseaux apparents pendant quelques années. Cette méthode est efficace mais elle doit être répétée régulièrement et reste relativement onéreuse.

- L’électrocoagulation (il s’agit d’une méthode qui utilise la chaleur diffusée par des électrodes pour détruire les petites veines en cause): efficace mais douloureuse qui cause un léger saignement et des rougeurs dans les jours qui suivent l’intervention, et peut laisser de petites cicatrices.

- Le maquillage spécialisé: il sert à camoufler les zones couperosées.

Si la couperose est en fait une acné rosacée, des traitements à base d’antibiotiques topiques (sur la peau) ou par voie orale peuvent être prescrits.

- En cas d’acné rosacée les médicamenteux, à base d’antibiotiques sont souvent très efficaces.

Couperose : Evolution

La maladie est évolutive. Certaines personnes, plus particulièrement les hommes, peuvent développer une rhinophyma (nez qui gonfle, devient rouge et bosselé). La rosacée provoque très souvent des démangeaisons oculaires et peut affecter la vue.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité