Cancer de l'oesophage

Cancer de l'oesophage : Définition

L'oesophage est un tuyau souple, situé entre le pharynx et l'estomac, qui a pour fonction d'acheminer les aliments vers l'estomac.
Le cancer de l'oesophage se différencie selon les cellules touchées et le lieu d'implantation.
Selon le type de cellules affectées :
- La plupart des cancers de l'oesophage se développent à partir de l'épithélium. L'épithélium correspond à la couche de cellules protégeant la paroi interne de l'oesophage.
- L'adénocarcinome, plus rare, touche 20 à 30 % des cas. Il s'agit d'une tumeur qui se développe au niveau d'une muqueuse glandulaire (cellules recouvrant l’intérieur des organes creux en contact avec l’air), ici l'oesophage.
- Les autres types de cancers de l'oesophage affectent d'autres petites cellules mais sont exceptionnellement rares.
Selon le lieu d'implantation :
Le cancer peut se développer au niveau de l'oesophage cervical (entre l'hypopharynx et l'oesophage), au niveau thoracique ou abdominal.

Publicité
Cancer de l'oesophage : Causes

90 % des cas de cancer de l'oesophage sont dus à la consommation excessive de tabac et d'alcool . Plus les consommations sont importantes et sur de longues durées, plus le risque de cancer augmente. Consommer quotidiennement et en quantité importante des boissons brûlantes peut également provoquer des micro-traumatismes qui favorisent l'apparition du cancer de l'oesophage.

Peuvent aussi être en cause :
- Des reflux gastriques chroniques atteignant l'oesophage peuvent aussi provoquer des dégénérescences cellulaires, responsables du cancer (adénocarcinome).
- l'Achalasie : il s'agit d'une contraction des muscles de la paroi oesophagienne qui ne se relâchent pas et empêchent les aliments de pénétrer dans l'estomac.
- Enfin, le cas le plus rare provient du syndrome de Plummer-Vinson . C'est une anémie (baisse du taux d'hémoglobine dans le sang) couplée à un taux de fer très faible dans le sang qui agit sur les phanères (peau, ongles, cheveux) et les muqueuses (potentiellement l'oesophage) .

Cancer de l'oesophage : Symptomes

Au début, le cancer de l'oesophage ne donne aucun signe clinique. Le symptôme le plus important est la " Dysphagie " : il s'agit d'une sensation de gêne lors de l'alimentation qui note la présence d'une obstacle dans l'oesophage. En réponse logique à ce symptôme, un fort amaigrissement se montre rapidement. Le malade peut également souffrir de douleurs thoraciques, d'épigastralgies (douleurs au-dessus du nombril), hématémèse (vomissement de sang) et d'une modification de la voix (due à la paralysie du nerf du larynx par les tumeurs).

Cancer de l'oesophage : Prévention

La première prévention repose sur l'arrêt du tabac et la diminution de la consommation d'alcool. Supprimer le tabac et modérer sa consommation de boissons alcoolisées (moins de 50 cl de vin par jour) permettraient de baisser de 90% les risques de cancer de l'oesophage. Aussi, dès qu'une sensation de blocage des aliments au niveau de l'oesophage se fait ressentir, ne pas hésiter à consulter rapidement. Enfin, il est conseillé de ne pas boire de liquides bouillants qui peuvent alors endommager la paroi de l'oesophage.

Cancer de l'oesophage : Examens

En cas de doute, le premier examen consiste à pratiquer une fibroscopie .(examen qui explore de façon très complète par observation directe et prélèvements de l'intérieur de l'organisme).
D'autres examens sont réalisés pour faire le bilan de l'extension du cancer et de l'état de santé du malade. Ils ne sont pas tous effectués de façon systématique mais tiennent compte des caractéristiques de chaque malade. Les différents examens pratiqués sont :
- L'endoscopie trachéobronchique : il recherche d'éventuel(s) cancer(s) associé(s),
- Le scanner thoracique : il évalue l'extension potentielle aux organes voisins et l'existence de métastases pulmonaires,
- L'échoendoscopie : il visualise les couches de la paroi de l'oesophage et apporte un bilan plus précis que le scanner.

Cancer de l'oesophage : Traitements

Le principal traitement contre le cancer de l'oesophage est avant tout la chirurgie . L'oesophagectomie consiste à retirer la tumeur et les parties de l'oesophage affectées. Pour rétablir la longueur du tube digestif alors amoindrie, l'estomac doit être remonté dans le thorax.
Lorsqu'une contre-indication à l'intervention chirurgicale existe, les autres traitements possibles consistent à : détruire la tumeur par laser, la mise en place d'une prothèse oesophagienne ou encore des dilatations de l'oesophage. Le choix de traiter par radiothérapie et/ou chimiothérapie s'étudie au cas par cas. En cas d'alimentation très difficile pour le malade, une gastrostomie (nutrition directe par sonde dans l'estomac) peut être mise en place.

Cancer de l'oesophage : Evolution

Plus le cancer est détecté tôt, plus les chances de guérir sont importantes.
Cependant, chaque cas étant différent, les chances de guérison doivent être analysées à partir de l'ensemble du diagnostic et au cas par cas. Une surveillance clinique doit être prolongée pour dépister une éventuelle récidive. Des examens sont pratiqués tous les 3 mois pendant 2 ans, puis tous les 6 mois.
Même après un cancer de l' oesophage, il est important de ne pas reprendre la consommation, même faible, du tabac et d'alcool. Si des difficultés à s'alimenter persistent après le traitement du cancer, il est vivement conseillé de consulter un médecin ou un nutritionniste pour assurer un apport calorique suffisant au corps. Enfin, la pratique sportive doit être reprise de façon progressive.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité