Dictionnaire des maladies

Bronchiolite

Réagissez ! - 1 commentaire
Publicité

Bronchiolite : Définition

C’est une infection respiratoire aiguë qui prédomine sur les petites bronches (bronchioles). Elle atteint principalement l’enfant de moins de 2 ans, elle est potentiellement grave chez le jeune nourrisson de 3 à 6 mois. Elle survient de façon épidémique saisonnière en automne et en hiver avec un pic en décembre ; elle est très contagieuse, transmise de nourrisson à nourrisson mais aussi d’adulte à nourrisson, ceci explique sa grande fréquence dans les collectivités de nourrissons.

 

Bronchiolite : Causes

La bronchiolite est une maladie virale. Dans 60 à 80% des cas, le virus en cause est le virus respiratoire syncytial, le fameux VRS. D’autres virus peuvent être en cause : adénovirus, myxovirus...Le virus crée des lésions de la muqueuse bronchique et bronchiolaire à type d’abrasion de la surface et secondairement d’inflammation et d’oedème (gonflement). L’oedème rétrécit le calibre de la bronche ; ceci explique le sifflement respiratoire des nourrissons atteints de bronchiolite, l’air passant dans des conduits rétrécis.

 

Bronchiolite : Symptomes

La maladie débute comme un simple rhume, dans les 24 heures, apparaissent une toux sèche incessante devenant ensuite productive (avec crachats), et une accélération de la fréquence respiratoire avec sifflement. La fièvre est peu élevée : 38° environ. Parfois surviennent des signes de lutte comme un battement des ailes du nez, un creux entre les côtes à l’inspiration, une fréquence respiratoire très rapide ou un abattement de l’enfant. Mais ils peuvent aussi être symptomatiques d’une laryngite ou de l’asthme du nourrisson. De plus la bronchiolite peut favoriser la survenue ultérieure d’un asthme. Cette distinction n’est pas très importante car les traitements se ressemblent.

 

Bronchiolite : Prévention

 En cas d’âge inférieur à trois mois, en présence d’un enfant prématuré, d’un bleuissement des extrémités, d’un changement de la voix, de pauses respiratoires ou d’apparition de signes de lutte, composez le 15 (SAMU) pour organiser une hospitalisation rapide. Ne jamais fumer à côté d’un bébé : c’est un facteur aggravant certain. Pour prévenir la bronchiolite, éviter si possible la mise en collectivité en période d’épidémie, de Novembre à Janvier, surtout pour les tout petits. Se laver les mains et les mains du nourrisson à l’eau et au savon. Nettoyer les surfaces, les jeux notamment en collectivités.

 

Bronchiolite : Examens

Le diagnostic de la bronchiolite est fait sur l’examen clinique et ne nécessite pas d’examen complémentaire.

 

Bronchiolite : Traitements

La désobstruction nasale est très importante par du sérum physiologique plusieurs fois par jour. Faire boire l’enfant et l’alimenter suffisamment. Pas de tabac autour de l’enfant. - Aérer les chambres et maintenir une température aux alentours de 19 °. Le traitement principal est de lutter contre l’encombrement des bronches en l’activant par une kinésithérapie. Les antibiotiques ne sont nécessaires que s’il existe une surinfection microbienne. Les médicaments broncho-dilatateurs ne sont pas indiqués en cas de premier épisode de bronchiolite. Les corticoïdes ne sont utilisés que dans certaines indications en milieux spécialisés.

 

Bronchiolite : Evolution

L’évolution est habituellement simple : la maladie dure une semaine environ, la toux, sèche au départ, devient rapidement productive (crachats). Il faut se méfier cependant des formes graves lorsque apparaissent des signes de lutte. Le nourrisson de moins de 3 mois est particulièrement fragile à ce sujet. Les formes graves peuvent nécessiter une hospitalisation avec une assistance respiratoire artificielle (l’enfant est aidé par une machine pour respirer). Enfin la bronchiolite peut se compliquer à court terme d’otite ou de pneumonie. A distance, elle peut éventuellement favoriser la survenue d’un asthme.

 

Toutes les fiches maladies

Je souscris à la newsletter medisite À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

1 commentaire

Arrêter également de mettre

Portrait de steph reflex o' aloes

steph reflex o' aloes

Arrêter également de mettre les tétines dans votre bouche, de gouter les aliments avec la même fourchette!!   Vous communiquez directement aux enfants vos microbes....

 

Votez pour ce commentaire: 

Publicité