Boulimie

Boulimie : Définition

La boulimie fait partie des troubles du comportement alimentaire (TCA) qui affectent essentiellement les femmes. Elle se traduit par une ingestion démesurée d’aliments de façon répétée, pouvant aller jusqu’à l’addiction.
Contrairement à l’anorexie (refus de manger), la boulimie consiste à manger de manière incontrôlée et compulsive. Bien que la boulimie et l’anorexie semblent opposées, les causes de ces deux maladies sont souvent liées.
La boulimie peut entraîner des complications telles que des troubles du cycle menstruel ou du sommeil, du diabète, une œsophagite (inflammation de l’œsophage) ou une dépression.

Publicité
Boulimie : Causes

Plusieurs facteurs sont responsables de la boulimie, ils peuvent être d’ordre émotionnel, psychologique ou social. Les personnes boulimiques ont souvent des accès de colère dus à leur impuissance face à la maladie et à une faible estime de soi.

Boulimie : Symptomes

Deux conditions doivent être remplies pour différencier la boulimie de la gourmandise : l’ingurgitation d’aliments anormalement excessive sur une courte durée (moins de deux heures) et la perte de contrôle de la part du sujet. Les crises peuvent être accompagnées de vomissements, de prise de laxatifs, de périodes de jeûne ou d’activité physique trop importante.

Boulimie : Traitements

Il existe plusieurs façons de lutter contre la boulimie. Les psychothérapies et les thérapies cognitives et comportementales consistent à aider le sujet à retrouver un équilibre émotionnel et psychologique afin qu’il puisse mieux combattre la maladie. Les thérapies peuvent être individuelles, en groupe ou en famille. La prise d’antidépresseurs sérotoninergiques permet de canaliser les compulsions. Parallèlement, un traitement nutritionnel et diététique adapté doit être rigoureusement suivi (carnet alimentaire). L’hospitalisation est plutôt rare mais peut être envisagée dans les cas les plus graves (récidive, état dépressif, désordres métaboliques).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité