Appendicite

Appendicite : Définition

L’appendicite est une inflammation aiguë de l’appendice vermiforme, une excroissance du gros intestin, généralement provoquée par son infection. Fréquente chez l’enfant et l’adolescent, elle concerne également l’adulte et parfois la personne âgée.

Publicité
Appendicite : Causes

La cause exacte de l’appendicite reste encore indéterminée. Elle pourrait être liée à l’accumulation de matières fécales dans l’appendice déclenchant alors une inflammation, mais aussi parfois une véritable infection avec accumulation de pus.

Appendicite : Symptomes

L’appendicite se signale brusquement par une douleur de la fosse iliaque droite (entre le pli de l’aine et l’ombilic), des nausées, des vomissements, une fièvre de 38,5°c. La palpation de cette zone est douloureuse et déclenche une contraction des muscles abdominaux appelée défense.

Les maladies dont les symptômes sont proches sont : les affections gynécologiques chez la femme, l’occlusion intestinale chez la personne âgée, les colites, l’inflammation des ganglions (adénite mésentérique), les infections urinaires, les tumeurs cæcales...D’une manière générale, toutes les affections douloureuses de l’abdomen peuvent simuler une appendicite.

Appendicite : Prévention

Vous devez consulter un médecin en urgence devant toute douleur aiguë de la zone appendiculaire, et plus généralement de l’abdomen, associée à de la fièvre, et des troubles digestifs (nausées, vomissements, ballonnements...).

Appendicite : Examens

Un bilan sanguin permet de retrouver une hyperleucocytose (augmentation des globules blancs) qui est le signe d’une infection bactérienne. On peut aussi réaliser une échographie abdominale à la recherche de signes d’inflammation de l’intestin voire même un scanner abdominal (surtout chez les sujets obèses ou en surpoids).

Appendicite : Traitements

L’appendicite est une urgence chirurgicale. Seule l’appendicectomie (ablation de l’appendice) permet la guérison. Elle consiste à retirer sous anesthésie générale l’appendice malade. En l’absence de complications, cette opération est réalisée de souvent par cœlioscopie (acte chirurgical réalisé avec une ou deux petites incisions de la paroi abdominale au niveau du point de Mac Burney).

Appendicite : Evolution

La rupture de la paroi de l’appendice fragilisée par l’inflammation ou l’infection réalise une péritonite, c’est-à-dire une redoutable infection du péritoine (membrane qui tapisse l’intérieur de la paroi abdominale), est toujours possible en l’absence de traitement rapide. Elle se signale par une fièvre élevée, une forte hyperleucocytose (augmentation du nombre de globules blancs) et des douleurs abdominales violentes accompagnées d’une contracture permanente des muscles abdominaux (ventre dur comme du bois). C’est une urgence chirurgicale.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité