Acidocétose

Acidocétose : Définition

L’acidocétose correspond à une accumulation excessive de corps cétoniques dans l'organisme. Elle peut révéler le diabète, survenir lors d’une erreur thérapeutique ou d’une complication intercurrente (parallèlement à une autre maladie). L'acidocétose est aussi une complication métabolique du diabète de type insulinodépendant. Due à un déficit sévère en insuline, elle mène à un coma mortel si elle n’est pas traitée.

Publicité
Acidocétose : Causes

L’acidocétose est provoquée par le manque d’insuline, qui empêche l’organisme d’utiliser le glucose comme source d’énergie. L’organisme utilise donc des sources d’énergie parallèles (des lipides), ce qui entraîne l’apparition de composés acides et de corps cétoniques, indésirables dans le sang.

Acidocétose : Symptomes

L’acidocétose entraîne les symptômes suivants:

- nausées, vomissements, douleurs abdominales ;

- déshydratation constante ;

- polyurie (sécrétion d’urine en grande quantité) ;

- polydipsie (absorption de grandes quantités de liquide en raison d’une soif intense et impérieuse).

Acidocétose : Prévention

La prévention n’est possible que si le diabète est déclaré, et consiste alors en une application rigoureuse de l’insulinothérapie.

Acidocétose : Examens

Le diagnostic de l’acidocétose est suspecté dès l’interrogatoire d’un malade diabétique connu. Le diagnostic de certitude se fait grâce aux urines (glycosurie=présence de glucose dans les urines, acétonurie= présence d’acétone dans les urines). Celui de la gravité se fait sur des dosages sanguins (glycémie, acidose=contrôle du PH, troubles électrolytiques). Les nausées, vomissements et douleurs abdominales peuvent égarer le diagnostic de l’acidocétose.

Acidocétose : Traitements

Le traitement de l’acidocétose fait appel à la réhydratation, l’alcalinisation (pour rendre le sang moins acide) et l’insulinothérapie intraveineuse continue. Le pronostic est bon le plus souvent.

Acidocétose : Evolution

En l’absence de traitement, l’évolution se fait vers des troubles de la conscience et le coma acédocétosique, qui est mortel.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité