Turbot

Turbot : Intérêt nutritionnel

Apprécié pour la saveur de sa chair blanche, le turbot est riche en protéines de bonne qualité. Il apporte également des vitamines du groupe B et de la vitamine D (essentielle à la fixation du calcium sur les os). Ses graisses sont riches en omégas 3, bons pour le coeur et les artères.

Publicité
Turbot : Son histoire

Le turbot est un poisson plat qui reste rare et difficile à trouver puisque sa peau prend la couleur du lieu où il se trouve. Ses proies sont nombreuses et variées (poissons, crustacés, mollusques). Il peut mesurer jusqu'à 50 cm. Le mâle aurait une longévité d'une vingtaine d’années; la femelle d’environ trente ans.

Famille

Scophthalmidés.

Turbot : Sa production

Comme il est rare, le turbot est pêché d'une façon particulière. Il est pris au piège des mailles des chaluts de fond par hasard, au milieu d’autres espèces. La production française vient de la Manche, du golfe de Gascogne et un peu de la Méditerranée. Des pêcheurs particuliers peuvent aussi le trouver le long des côtes bretonnes.

Saison

Toute l'année.

Conseils d'achats et d'utilisation

Les caractéristiques de fraîcheur sont une peau luisante, couverte si possible de limon et un aspect ferme. Le turbot est un poisson coûteux du fait de sa rareté et des saveurs uniques de sa chair. Entier, le turbot se déguste poché au court-bouillon ou rôti au champagne.

Recettes

Pavé de turbot aux petits légumes

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité