Rhubarbe

Rhubarbe : Intérêt nutritionnel

Un fruit peu calorique. La rhubarbe est une plante gorgée d’eau et est donc peu calorique (15 calories pour 100 g). L’apport en glucides, lipides et protéines est respectivement de 1 g, 0,1 g et 0,6 g pour 100 g de rhubarbe.
Riche en vitamines A, B et K. La rhubarbe contient des provitamines A qui se transforment en vitamine A, idéale pour le bien-être de la peau et de la vue. Elle est également riche en vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6 et B9) et E. La rhubarbe contient enfin de la vitamine K qui aide à la structuration des os et à la coagulation du sang. La richesse en minéraux de ce légume invite également à le consommer sans hésitation : potassium (288 mg/100 g), calcium (86 mg/100 g) et phosphore (14 mg/100 g).
Riche en fibres , elle aide à lutter contre la constipation.

Publicité
Rhubarbe : Son histoire

La rhubarbe est originaire du nord de l’Asie. C’est Marco Polo qui l’a introduite en Europe. D’abord uniquement considérée comme une plante médicinale, elle fut consommée comme plante potagère à partir du XVIIIe siècle.

Famille

Polygonacées.

Rhubarbe : Sa production

La rhubarbe pousse dans les régions tempérées sur un sol profond et frais. Elle apprécie l’exposition au soleil ainsi qu’un sol riche en fumures organiques.

Saison

La rhubarbe se récolte de fin avril à juin. Une seconde récolte est également possible en septembre.

Conseils d'achats et d'utilisation

La rhubarbe est délicieuse en confiture et en tarte. On conseille souvent de bien la sucrer pour limiter son acidité.

Précautions

Attention aux feuilles de la rhubarbe. Elles sont toxiques, tant pour vous que pour les animaux. Seule la partie que l’on appelle "pétiole" est consommable.

Recettes

- Comporte rhubarbe et pomme

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité