Pâte

Pâte : Intérêt nutritionnel

Glucides complexes. Composées de semoule de blé dur, d’eau et de sel, ingrédients auxquels on peut ajouter des œufs ou des légumes, les pâtes sont un aliment riche en glucides complexes (76 g/100g), particulièrement en amidon. Ces derniers jouent un rôle crucial dans la nutrition puisqu’ils apportent l’énergie grâce à une assimilation lente, participent à la santé des os et du système nerveux, renforcent le système immunitaire, réduisent les risques de maladies cardiovasculaires.
Riches en fibres. Les pâtes sont en outre riches en fibres à hauteur de 5 g/100 g, facilitant notamment la digestion. Elles contiennent également des protéines végétales et des vitamines du groupe B, nécessaires à l’équilibre digestif, tissulaire et nerveux.
Peu de matières grasses. En revanche, elles sont pauvres en matières grasses (2,5 g/100 g). Contrairement à une idée reçue, les pâtes ne font pas grossir : 100 g de pâtes cuites apportent 376 kcal, un peu plus si elles contiennent des œufs (400 kcal).
Indice glycémique. Un autre atout des pâtes est leur faible indice glycémique (50 g), qui peut encore être abaissé si l’on achète des pâtes complètes.

Publicité
Pâte : Son histoire

Si l’histoire couramment acceptée est celle de Marco Polo rapportant des pâtes d’un voyage en Chine en 1295, l’origine de cet aliment pourrait être bien plus ancienne et s’ancrer en Mésopotamie au Ve siècle. En France, les pâtes ont été introduites au XVIe siècle après le mariage de Catherine de Médicis et d'Henri II.

Famille

Féculents.

Pâte : Sa production

Même si la France est un pays producteur de pâtes, plus de 55 % des spaghettis, coquillettes et autres vermicelles consommés dans notre pays sont importés, principalement d’Italie. En Europe, elle se classe au 5e rang de la consommation avec 7,3 kg par personne et par an (les Italiens en consomment 28 kg).

Saison

Pas de saison particulière pour cet aliment.

Conseils d'achats et d'utilisation

L’achat se fait en fonction des goûts de chacun, sachant que les pâtes aux œufs sont plus caloriques et que les pâtes complètes sont plus riches en fibres, contribuant ainsi à faire baisser le taux de cholestérol dans le sang.

Recettes

- Macaronis à la menthe
- Spaghettis bolognaise
- Spaghettis à la tapenade noire

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité