Oignon

Oignon : Intérêt nutritionnel

L'oignon est un légume-condiment aux nombreuses vertus !
Diurétique. Cette action est liée à la présence de dérivés du fructose responsables du goût sucré ainsi qu'à la bonne teneur de l'oignon en potassium, un agent anti rétention d'eau !
Antidiabète. L’oignon tiendrait ses effets antidiabète d’une substance appelée glucokinine. Pour certains scientifiques, elle réduirait le taux de sucre dans le sang. Pour d'autres, elle stimulerait la libération de l'insuline par le pancréas, hormone régulatrice du glucose.
Pour la santé cardiovasculaire. L'oignon contient des anti-agrégants plaquettaires naturels qui facilitent la circulation sanguine. Il contient aussi des omégas 3 qui réduisent le cholestérol, et du potassium, qui élimine l’excès de sel dans l’organisme, ce qui contribue à protéger le cœur et les artères.
Antibactérien. Les propriétés antibactériennes de l'oignon ne sont pas prouvées scientifiquement. Pourtant, il semble faire ces preuves dans de nombreux remèdes de grand-mère où il est utilisé pour soigner le rhume, les verrues, les furoncles...
Une mine de nutriments. L'oignon est particulièrement riche en vitamine C, E, en carotène, en cobalt (anti anémie) et en fluor (anti carie) !

Publicité
Oignon : Son histoire

L'oignon est extrait d'une plante appartenant au genre Allium (tout comme le poireau, l'échalote et la ciboulette). Originaire d'Asie Centrale, il est utilisé depuis l'Antiquité. Il fut très apprécié des Egyptiens, des Grecs, des Romains et des Siciliens qui d'après le chroniqueur et géographe arabe Ibn Hawqal en mangeaient matin, midi et soir ! Sa représentation variait selon les civilisations. Dans la Chine ancienne, il était par exemple le signe de l'intelligence et de la longévité. Il arriva en France pendant la Moyen-Age et devint rapidement un légume très consommé. Son attrait s'affaiblit pendant la Renaissance à cause de son odeur forte et soufrée. Seuls les paysans continuèrent de le consommer. Aujourd'hui, l'oignon a toute sa place dans la cuisine traditionnelle française !

Famille

Amaryllidacées.

Oignon : Sa production

Plus de 58 millions de tonnes d'oignons sont produits dans le monde. La Chine est le plus important producteur avec plus de 18 millions de tonnes par an, suivie de l'Inde, la Russie et les Etats-Unis. La France produit en moyenne 300 000 tonnes d'oignons par an. Divers types d'oignons peuvent être cultivés : le blanc, le jaune et le rouge.

Saison

Automne.

Conseils d'achats et d'utilisation

A l'achat, l'oignon doit être ferme et d'une jolie couleur. On le choisit aussi en fonction de l'utilisation. En préférant par exemple les petits oignons blancs pour l'apéritif ou dans une salade, les oignons jaunes pour les soupes, les tartes, les quiches, les purées et les plats mijotés (pot-au-feu, boeuf bourguigon...), les rouges pour les préparations crues (hamburger, salade...). Lors de l'utilisation, il faut de préférence éplucher l'oignon en le plaçant sous l'eau pour éviter qu'il ne fasse pleurer. L'oignon peut se conserver longtemps dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

Précautions

Les personnes aux intestins fragiles ou souffrant du syndrome de l'intestin irritable doivent limiter la consommation d'oignon.

Recettes

Soupe à l'oignon
Purée d'aubergines et confit d'oignon allegé
Langue de boeuf aux oignons

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité