Grenouille

Grenouille : Intérêt nutritionnel

Peu calorique. La chair de grenouille est peu calorique et très maigre. Longue à décortiquer et donc à manger, elle peut être particulièrement intéressante pour les personnes désireuses de perdre du poids et donc d'être rapidement rassasiées.
Riche en fer. La chair de la grenouille présente aussi l'avantage d'être riche en fer (1,10mg/100g), mais aussi en iode, en zinc et en vitamine du groupe B (surtout B1, B2 et PP).

Publicité
Grenouille : Son histoire

La grenouille est un symbole culinaire en France, au même titre que le cheval, le lapin et l'escargot que nous mangeons avec plaisir. Ce qui peut d'ailleurs nous valoir quelques moqueries de la part de nos voisins britanniques qui nous ont surnommé "froggies" ou "mangeurs de grenouilles". Pour ce qui est du terme "grenouille", il vient du latin "rana" qui signifie "grenouille". Pendant l'époque médiévale, on utilisait le terme "renoille" ou "grenoille" qui devint au XVIe siècle "grenouille".

Famille

Batraciens.

Grenouille : Sa production

Les grenouilles comestibles sont les rainettes vertes et rousses qui vivent dans les mares, les lacs, les rivières tranquilles. Cependant, la plupart des cuisses de grenouilles mangées en France sont importées d'Asie ou des Caraïbes. Les cuisses sont très grosses et peuvent atteindre 10 cm alors que nos grenouilles sauvages sont plus menues.

Saison

Les grenouilles seraient surtout bonnes à manger l'été puisque plus charnues après la ponte. On peut sinon en trouver toute l'année au rayon surgelés.

Conseils d'achats et d'utilisation

La grenouille se consomme cuite, souvent à la poêle ou en ragoût. Elle doit être cuisinée avec suffisamment de matière grasse pour que sa chair ne soit pas trop sèche. Elle s'accomode très bien avec du beurre, de l'ail, du persil ou encore de l'huile d'olive. Elle peut aussi se consommée en beignet.

Recette

Cuisses de grenouille à la provençale

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité