Grenade

Grenade : Intérêt nutritionnel

Anticancer. La grenade est anti-inflammatoire et concentre une mine d'antioxydants qui ralentissent l’évolution des cellules cancéreuses. Elle a démontré ses bienfaits contre le cancer de la prostate, du côlon et du sein.
En prévention des maladies cardio-vasculaires. Plusieurs études ont démontré que la consommation de grenade était associée à une diminution des facteurs de risques cardio-vasculaires : le cholestérol, l'hypertension, l'athérosclérose.
Bon pour la digestion. La grenade est traditionnellement utilisée en médecine Ayurvédique pour améliorer le fonctionnement digestif. Ses tanins et ses fibres soulageraient ballonnements, flatulences, lourdeur abdominale.
Anti-âge. La grenade est un remède entrant dans la composition de plusieurs cosmétiques anti-âge. Elle agirait sur les fibres de la peau, leur donnant une meilleure élasticité. Sa consommation en interne participe également à ce bienfait.

Publicité
Grenade : Son histoire

La grenade est le fruit du grenadier ( punica granatum ), cultivé depuis l’Antiquité dans le midi de l’Europe et en Afrique du Nord. Le terme "grenade" est apparu dans la langue française en 1314. Il dérive du latin "malum granatum" qui signifie "fruit à petits grains".

Famille

Punicacées.

Grenade : Sa production

Le grenadier peut atteindre 6 mètres et vivre plus de deux cents ans. La plupart des grenades commercialisées en France sont importées d'Italie, d'Espagne, de Grèce, de Tunisie, de Turquie ou encore de Californie.

Saison

La saison de la grenade s'étend de décembre à janvier.

Conseils d'achats et d'utilisation

À grosseur égale, il faut privilégier les grenades les plus lourdes. L'écorce doit être lisse, brillante, bien rouge et sans taches. La grenade peut se déguster à la petite cuillère, en salade de fruits ou mixée pour faire des jus, des sorbets et des coulis. La grenade fraîche se conserve quelques semaines, voire quelques mois.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité