Crabe

Crabe : Intérêt nutritionnel

Riche en vitamines : le crabe (tourteau en Bretagne, crabe vert en méditerranée…) est une bonne source d’acide pantothénique, de niacine, de vitamines A et B6.

Publicité
Riche en protéines : pauvre en mauvaises graisses (saturées), le crabe apporte peu de calories (128 cl/100g) mais fournit des protéines (20g/100g), ce qui est un atout nutritionnel.

Riche en minéraux : le crabe apporte à l’organisme du zinc en quantité, du fer, du potassium et du calcium.

Crabe : Son histoire

Le crabe est consommé depuis la nuit des temps par l’être humain. Il est probable que nos ancêtres préhistoriques s’en alimentaient déjà. Il est aujourd’hui consommé un peu partout dans le monde (notamment dans les pays pauvres), même si quelques espèces seulement font l’objet d’une réelle exploitation commerciale.

Famille

Crustacés.

Crabe : Sa production

La production de crabe au niveau mondial est estimée à 1,2 millions de tonnes par an*.
*Chiffres 2003

Saison

Toute l'année.

Conseils d'achats et d'utilisation

A l’achat choisissez toujours de préférence un crabe ou tourteau vivant ce qui assure de sa fraicheur. Pour préserver sa saveur, cuisez-le vivant.

Attention, les crustacés qui appartiennent à la catégorie des fruits de mer ont une chair délicate et qui s’altère vite. Ils doivent être conservés au frais à 0°C et consommés dans les 24 heures qui suivent leur achat. Ils sont déconseillés aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de goutte. Leur richesse en purines peut provoquer des crises. Ils peuvent par ailleurs provoquer des allergies graves. En cause certaines de leurs protéines (tropomyosines) également présentes chez le homard et les crevettes.

Il est peu recommandé de pêcher soi-même les crabes sur les bords de plage -sauf autorisation des autorités sanitaires. Ils peuvent être contaminés. Mieux vaut donc les acheter en poissonnerie.

Recettes

-Gougères apéritives
-Crabe à la tomate
-Salade de crabe au pamplemousse

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité