Coeur (abat)

Coeur (abat) : Intérêt nutritionnel

Riche en fer. Tout comme la plupart des abats, le cœur est une bonne source de minéraux et de vitamines. Il figure parmi les aliments les plus riches en fer (surtout sous la forme héminique, forme la mieux assimilée par l'organisme) ainsi qu’en vitamine B12 (anti anémie).
Riche en protéines. Le cœur est également riche en protéines tout en étant pauvre en lipides : ceci est un atout pour les personnes désireuses de maigrir. Le coeur contient 160 kcal/100g.

Publicité
Coeur (abat) : Son histoire

Les Indiens d’Amérique réservaient le cœur du bison qu’ils venaient d’abattre à leur chef. En Normandie, le coeur de bœuf à la ficelle, rôti au feu de bois, est redevenu un mets princier. Le coeur porte différents selon les régions. On l'appelle "coeu" en bourgogne, "tcheur" en Picardie et "cor" en Provence.

Famille

Abats.

Coeur (abat) : Sa production

Le coeur est un abat pouvant être issu du boeuf, de la génisse, du veau, de l'agneau et du mouton. Il peut donc provenir de différentes régions françaises et pays.

Saison

Le coeur est un abat disponible toute l'année.

Conseils d'achats et d'utilisation

Préparé le jour même de l’achat, le coeur se conserve 24 heures au réfrigérateur dans sa partie la plus froide. Il peut se congeler 4 à 5 mois, en tranches, après avoir été nettoyé et essuyé. La cuisson peut être conduite directement à la poêle ou au grill, mais il est préférable de les laisser décongeler quelques heures au réfrigérateur.

Recette

Coeur à la chinoise

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité