Traitement du diabète : quel est le rôle de l'insuline ?

Traitement de référence, l'insuline en injection, ou insulinothérapie, est préconisée chez certains diabétiques insulinodépendants de type 1 ou 2. Mais comment cette hormone agit-elle sur le taux de glycémie des patients atteints de diabète ?

Publicité
Publicité

Traitement du diabète : comment fonctionne l'insuline ?

Sécrétée par les îlots Langherhans du pancréas, l'insuline est une hormone naturelle dont les propriétés hypoglycémiantes sont utilisées par l'organisme pour réguler la glycémie. Chez un individu non diabétique, l'insuline est fabriquée en petite quantité pour répondre aux besoins de base. On parle de sécrétion basale. Lors des repas, le taux de glycémie s'accroît, ce qui induit une augmentation de la production d'insuline, avant de redescendre spontanément. Lorsque ce mécanisme de régulation est déficient, on parle de diabète. Un apport en insuline de synthèse sera alors préconisé chez les diabétiques de type 1. L'insulinothérapie sera indiquée chez les diabétiques de type 2 lorsque la pathologie aura atteint un certain stade d'évolution.

Publicité
Traitement du diabète : quels sont les types d'insuline injectés ?

Il existe quatre grandes familles d'insuline. Celles-ci se distinguent par leur mécanisme d'action :
• insulines rapides : effet de l'insuline après 35 à 60 min et durée d'action de 5 à 8 h ;
• analogues lents : effet après 2 à 4 h et durée d'action de 24 h ;
• insulines retard : effet après 2 à 4 h et durée d'action de 12 à 24 h ;
• mélanges d'insulines.
Dans tous les cas, l'apport d'insuline peut se faire par injections ou via une pompe à insuline.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité