Son d’avoine et diabète débutant

Publicité
Publicité

Son d’avoine et diabète débutant

La définition biologique du diabète est limpide. Vous êtes étiqueté diabétique si votre taux de sucre dans le sang - glycémie - est supérieur à 1,26 g/litre. En dessous de 1 g/ litre, le problème ne vous concerne pas. Mais, entre ces deux valeurs, il existe une population de seniors qui, à plus ou moins court terme, entrera dans les terres hostiles du diabète. Si vous êtes dans cet intervalle de chiffres, considérez-vous dans une forteresse assiégée par l’armée des sucres.

Publicité
Par sucres, j’entends la grande famille des glucides que vous devez, dès à présent, vous habituer à surveiller sur l’étiquetage des aliments et des plats que vous consommez.

Dans cette famille de nutriment, il y a le sucre blanc proprement dit mais bien d’autres aliments aussi divers que les fruits, les féculents, les céréales, les gâteaux et les farineux dont le pain, l’ennemi intime du prédisposé au diabète. Tous ces sucres, aussi différents soient-ils ont un destin commun, passer dans votre sang pour être convertis en glucose, le carburant de votre machine à vivre. C’est dire que le glucose est précieux, vital même. Mais lorsqu’il est en excès dans votre sang, il développe une agressivité de contact qui ronge lentement mais sûrement tous les tissus qu’il imprègne. Et comme le sang a ses entrées partout, aucun organe n’échappe à sa menace.

Rassurez-vous, le corps possède sa ligne de défense. Lorsque la glycémie s’élève, votre pancréas est chargé de secréter de l’insuline dont le rôle est de chasser le sucre vers ses deux réserves naturelles, le foie et les muscles. Malheureusement, l’excès de sucres n’existant pas au moment où notre espèce est née, le pancréas humain ne bénéficie pas de la robustesse nécessaire pour traiter la profusion des glucides qui nous sollicitent aujourd’hui.

Ainsi, lorsque pour des raisons génétiques ou d’alimentation déséquilibrée, votre pancréas commence à se fatiguer et sa réponse s’affaiblir, votre glycémie à jeun s’installe à des taux supérieurs à la norme.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité