RDV Expert "Diabète et alimentation" : le Dr Eric Ménat a répondu à vos questions

Le 3 octobre dernier Medisite vous a proposé de poser vos questions sur le diabète et l'alimentation. Fruits et légumes autorisées, aliments à bannir et ceux qu'il faut privilégier voici les réponses du Dr Eric Ménat.

Publicité
Hypoglycémie, hyperglycémie, aliments à bannir, aliments à privilégier...
Publicité
L'alimentation est une thématique centrale quand on a du diabète. Quelles sont les erreurs à ne pas faire ? Y-a-t-il vraiment des interdits ? Quels sont les aliments à IG bas ? Ceux à IG élevé ? Du 03 au 16 octobre Medisite vous aproposé de poser toutes vos questions au Dr Eric Menat, médecin généraliste spécialisé dans la nutrition, la diététique, l'homéopathie et la phytothérapie. Voici ses réponses :

Fifou : Bonjour mon père âgé de 63 ans est diabétique depuis 10 ans, il prend un traitement qui se compose de deux types de comprimés glucophage 850 et du amarel 3, mais il est souvent en hyperglycémie à jeun il a 2,30 grammes de sucre dans le sang. Et après avoir mangé et pris ses médicaments 3g jusqu'à 4g de sucre dans le sang. Dites moi s'il vous plaît quelles solutions pouvez vous me proposer ? Merci

Dr Eric Menat : de façon évidente, votre papa a un diabète mal équilibré. Cela nécessite une vraie consultation, ce qui est impossible à distance. Il ma parait essentiel qu'il consulte un spécialiste en nutrition ou une diététicienne. Il faut peut etre aussi qu'il augmente son activité physique. Mais apparemment, son traitement parait insuffisant car avec un traitement oral, il ne devrait jamais monter à 4g de sucre. Donc, il faut réévaluer son traitement et se demander s'il ne doit pas etre mis sous insuline.

Maya : Bonjour, je voudrai savoir si l'insuline peut faire prendre du ventre ?

Dr Eric Menat : L'insuline à elle seule ne devrait pas faire grossir. Ce qui fait grossir c'est de recevoir de l'insuline et d'avoir une alimentation un peu trop riche. L'association des deux peut faire prendre un peu de ventre. Si vous avez besoin d'insuline, il faut donc essayer de réduire un peu votre consommation calorique et glucidique.

Lilirose : Docteur, les revues de SNI ont fait état d'une expérience sur une diète hyper-protéinée à 600 kcal/j sur 11 personnes diabétiques conduisant à une guérison totale du diabète sur 7 de ces participants. Cette étude a été publiée dans la revue Diabetologia en 2011. Avec des résultats aussi extraordinaires, vous imaginez bien que tous les diabétiques souhaiteraient bénéficier de cette diète. Malheureusement, la teneur précise de cette dernière n'est mentionnée autrement que par un pourcentage de carbohydrates, de protéines et de lipides. Ces données sont inutilisables telles quelles par le patient lambda. Pourriez-vous donner une marche à suivre concrète et utilisable par tout un chacun, sachant qu'à ce jour encore, les endocrinologues et spécialistes de notre région Alpes-maritimes non seulement ne connaissent pas cette étude mais de plus semblent ne pas la prendre au sérieux. Sachant également que les substituts de repas hyper-protéinés utilisés dans cette étude n'existent plus aujourd'hui en pharmacie car ils ont été interdits, la mise en pratique des bénéfices de cette étude paraît impossible. Je vous remercie de prendre de temps pour apporter une solution pratique à toutes les personnes qui souhaitent faire partie des 60% de guérison du diabète de type II.

Dr Eric Menat : La "guérison" du diabète n'est possible que dans des cas débutants et à condition de réussir à perdre tous ses kilos superflus. C'est d'ailleurs le principe de la diète protéinée que de faire perdre du poids. Dans tous les cas, suivre une diète protéinée présente des risques et cette démarche ne peut se faire que sous le contrôle d'un médecin bien formé à cette technique. La quantité de protéines dépend de chaque individu et il est impossible de donner des chiffres moyens qui conviendraient à tout le monde. Il existe des compléments protéinés de qualité en France qui sont parfaitement autorisés et des milliers de personnes suivent régulièrement des diètes protéinées avec des résultats qui dépendent avant tout de la motivation de chacun. Vous pouvez, par exemple, vous rapprochez du laboratoire Thérascience qui est justement situé dans votre région et qui pourra vous donner des adresses de médecins spécialisés dans cette approche.

Guillaumebiker : J'ai 1,17 de glycémie. Dois-je remplacer le sucre par le Canderel® ? ou le sucre fructose ?

Dr Eric Menat : En cas d'excès de sucre dans le sang, remplacer le sucre par des édulcorants n'est qu'une première étape. Vous tirerez toujours un bénéfice à arrêter le sucre mais l'idéal serait de ne l e remplacer par rien ! Si vous avez besoin d'un édulcorant, choisissez en priorité le sucralose ou le stevia . Mais rappelez-vous que le pain c'est aussi du sucre pur. Il en est de même pour les pommes de terre ou les pâtes. C'est pourquoi, en cas de diabète débutant, il faut réduire fortement les aliments au gout sucré (sucre, desserts, sodas ...) mais aussi les féculents.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité