Polynévrite : une conséquence dangereuse du diabète

Publicité

Si, dans la majorité des cas, la pyélonéphrite résulte d'une cystite mal soignée, il arrive néanmoins que cette infection urinaire grave soit une complication du diabète. En quoi la pyélonéphrite est-elle une conséquence du diabète ?

Publicité

© Istock

La pyélonéphrite, une complication majeure du diabète ?

La pathologie diabétique est un trouble métabolique qui se caractérise, entre autres, par une élimination du sucre sanguin par la voie urinaire, ce qui favorise la prolifération bactérienne. Ainsi, les personnes diabétiques sont davantage sujettes aux cystites et, par conséquent, à la pyélonéphrite. En effet, cette infection qui affecte les reins est généralement secondaire à une infection urinaire basse n'ayant pas fait l'objet d'un traitement. A terme, une pyélonéphrite non diagnostiquée peut provoquer une septicémie.

Publicité
Quelles sont les autres complications du diabète ?

Un diabète mal maîtrisé entraîne un excès de glucose dans le sang, ce qui peut, sur le long terme, altérer le fonctionnement de nombreux organes. Les principales complications du diabète sont :
• l'acidocétose diabétique : augmentation de l'acidité sanguine secondaire à l'accumulation de corps cétoniques ;
• la neuropathie diabétique : atteinte du système nerveux périphérique ;
• la néphropathie diabétique : complication générant une insuffisance rénale ;
• l'hypertension artérielle : élévation anormale de la pression artérielle ;
• l'infarctus du myocarde : nécrose d'une partie du muscle cardiaque résultant d'un manque d'oxygénation ;
• le coma diabétique : perte de connaissance liée à l'une des complications majeures du diabète.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité