L’hémoglobine glyquée

Publicité
Publicité

© IstockPour évaluer l’efficacité d’un traitement antidiabétique, la glycémie à jeun n’est pas suffisante car elle mesure le taux sanguin de sucre à un instant T. Le dosage de l’hémoglobine glyquée permet d’évaluer le taux moyen de sucre dans le sang sur 2 ou 3 mois. Important, c'est un marqueur du risque de complications du diabète pour les mois ou années à venir.

Intérêt du dosage

Publicité

La durée de vie des globules rouges est de 120 jours, et leur population se renouvelle régulièrement. Au moment de leur production, l’hémoglobine glyquée est proportionnelle à la concentration de glucose. L’hémoglobine glyquée (glycosylée ou HbA1C) traduit donc une moyenne de la glycémie dans les deux à trois mois qui précèdent l’examen. Cet examen est donc important pour estimer l’efficacité des traitements antidiabétiques sur une période de deux à trois mois.

Conditions de prélèvement

Le prélèvement sanguin s’effectue par une ponction veineuse, en général au pli du coude. Il n’y a pas de conditions spéciales pour ce prélèvement (mais d’autres examens demandés dans le même bilan peuvent exiger des précautions particulières).

Résultats normaux

L’hémoglobine glyquée représente habituellement de 2,5 à 6 % de l’hémoglobine totale. Elle doit rester inférieure à 7 % dans le cadre d’un suivi de diabète.

Résultats anormaux

L’hémoglobine glyquée est augmentée chez les diabétiques non ou mal équilibrés. En cas d’insuffisance rénale, le taux d’HbA1C peut également être légèrement augmenté. L’hémoglobine glyquée est diminuée dans les hypoglycémies répétées, les anémies régénératives.

Vidéo. Cholestérol : top 3 des aliments qui le font baisser

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité