L'insuline, un traitement du diabète non insulinodépendant

L'insuline, un traitement du diabète non insulinodépendant©iStock

Le diabète touche près de 5 % de la population française, et le diabète non insulinodépendant, ou diabète de type 2, représente 90 % des cas. Alors, quel est le traitement du diabète non insulinodépendant ? L’insuline peut-elle en faire partie ? Existe-t-il un régime diabétique à suivre ? Voyons cela ensemble.

Publicité
Publicité

Régime et alimentation du diabétique

Le respect de règles hygiéno-diététiques constitue le premier et le plus important des traitements du diabète de type 2. En effet, bien s’alimenter et avoir une bonne hygiène de vie ont un rôle aussi bien préventif que curatif. Il est donc essentiel, plus que de suivre un régime, d’avoir une alimentation équilibrée, c'est-à-dire comprenant des proportions adaptées aussi bien de glucides (en supprimant les sucres rapides) et de lipides que de protéines. Toutefois, suivre un régime peut se révéler nécessaire en cas de surpoids. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, un nutritionniste ou un diététicien pourra vous venir en aide. Il faut par ailleurs éviter de grignoter entre les repas. Comme on le sait également, il faut privilégier les fruits et les légumes et éviter la consommation excessive de viande rouge et de charcuterie, même si quelques écarts peuvent être tolérés. De même, pratiquer une activité sportive (ou physique) régulière est essentiel.

Publicité

Traitement du diabète non insulinodépendant

Le diabète de type 2 doit, quoi qu’il en soit, être rapidement pris en charge afin de ralentir son développement et de limiter les risques de complications. Si au bout de trois mois le respect de règles hygiéno-diététiques ne suffit pas, on peut avoir recours à des médicaments. Les antidiabétiques oraux (biguanides, sulfamides hypoglycémiants, inhibiteurs de l’alpha-glucosidase et glinides) et l’insuline sont les deux traitements envisageables. La prise d’insuline n’est utile en cas de diabète non insulinodépendant que si le traitement antidiabétique oral est insuffisant. Ce traitement est également nécessaire en cas d’insulino-nécessitance, c’est-à-dire lorsque le pancréas n’est plus en mesure de produire de l’insuline.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité