Les traitements du diabète insipide

Les traitements du diabète insipide©iStock

Le traitement du diabète insipide diffère selon la nature de la maladie (diabète insipide néphrogénique ou central) et sa cause. Cette pathologie rare est caractérisée par un trouble de la régulation hydrique du corps : ses principaux symptômes sont une soif permanente, des besoins élevés d’uriner et des urines très diluées.

Publicité
Publicité

Les traitements du diabète insipide central

Le diabète insipide central est dû à une production insuffisante d’hormone antidiurétique (ADH),produite par l’hypophyse. Il peut avoir de nombreuses causes : fracture crânienne, tumeur, inflammation de l’hypophyse… Le déficit est corrigé par un traitement substitutif hormonal à base de desmopressine. Si la cause du diabète insipide central est transitoire (ex. : grossesse, effets secondaires d’une chirurgie de l’hypophyse),le traitement n’est prescrit que temporairement. Dans d’autres cas, il doit être pris toute la vie. Il peut être administré sous différentes formes (ex. : injections, comprimés, spray nasal).

Les traitements du diabète insipide néphrogénique

Publicité

Dans le cas du diabète insipide néphrogénique, l’ADH est produite en quantité suffisante. En revanche, les reins ne réagissent pas normalement à cette hormone. Cette maladie est souvent liée à une maladie rénale, à des maladies génétiques ou encore à la prise de certains médicaments (ex. : antibiotiques du type aminosides). Le traitement de ce diabète insipide passe par celui de sa cause. Une maladie rénale, par exemple, peut nécessiter des médicaments ou une intervention chirurgicale… Si la cause n’est pas soignable, un traitement médicamenteux peut réduire les symptômes du diabète insipide et limiter les risques de déshydratation.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité