Fatigue intense et diabète : le lien

Fatigue intense et diabète : le lien©iStock

Lorsqu'une personne décrit une fatigue intense et inhabituelle, il est important de rechercher un diabète ou une complication de celui-ci si la personne est déjà diabétique.

Publicité
Publicité

Quel est le lien entre une fatigue intense et le diabète ?

Une fatigue inhabituelle doit faire évoquer un diabète chez une personne non connue pour être diabétique. Chez le diabétique déjà traité, elle représente un signal d'alarme qui indique une instabilité des glycémies. La fatigue intense peut correspondre soit à des hyperglycémies, soit à des hypoglycémies. En cas de glycémie élevée, elle est souvent associée à une soif importante et à des envies fréquentes d'uriner. En cas d'hypoglycémie, on observe, en plus de la fatigue, des palpitations, une irritabilité et parfois des troubles de conscience pouvant aller jusqu'à la perte de connaissance.

Que faire lorsqu'un diabétique présent une fatigue intense ?

Publicité

Lorsqu'une personne diabétique se plaint d'être anormalement fatiguée, le premier geste à faire est de contrôler sa glycémie. En cas d'hyperglycémie sévère, un avis médical doit être pris en urgence en raison du risque d'acidocétose qui peut se compliquer d'un coma profond. En cas d'hypoglycémie, il faut alors donner du sucre ou, si celle-ci est profonde et que le patient présente des troubles de la conscience, injecter du sérum glucosé par voie intraveineuse en extrême urgence. En conclusion, l'apparition d'une fatigue intense chez un diabétique doit faire réévaluer l'efficacité et l'observance de son traitement.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité