Diabète insipide : quels sont les symptômes ?

Diabète insipide : quels sont les symptômes ?©iStock
Publicité

Le diabète insipide est différent du diabète sucré. Il provient d'un dysfonctionnement des reins. Quels sont donc les symptômes ce type de diabète ?

Publicité

Qu'est-ce que le diabète insipide ?

Ce diabète se définit par une émission abondante d'urine due à la disparition de l'hormone antidiurétique, appelée hormone ADH. Il existe deux formes de diabète insipide : le diabète insipide central et le diabète insipide néphrogénique. Le diabète insipide central survient souvent à la suite d'un traumatisme crânien, de l'ablation de l'hypophyse, d'une tumeur hypothalamo-hypophysaire, d'une tuberculose, d'une méningite... Le diabète insipide néphrogénique peut être congénital, secondaire à certaines maladies rénales ou secondaire à la prise de médicaments contenant du lithium.

Quels sont les symptômes du diabète insipide ?

Qu'il soit central ou néphrogénique, le diabète insipide se manifeste par une polyurie (émission d'urine importante) pouvant atteindre 8 litres par jour, entraînant ensuite une soif intense (polydipsie). Il est donc important de bien différencier potomanie et diabète insipide. A cela s'ajoutent une déshydratation, un amaigrissement et des céphalées. La déshydratation doit impérativement être corrigée, car cette dernière provoque une hypernatrémie (quantité excessive de sodium dans le sang) responsable de troubles cérébraux graves. Certains diabètes insipides se corrigent en supprimant la cause (arrêt d'un traitement au lithium par exemple). Pour les diabètes insipides centraux, le traitement repose sur l'administration d'un équivalent de l'hormone antidiurétique, la desmopressine.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité