Pourquoi un gros ventre augmente-t-il le risque de diabète de type 2 ?

Publicité

Le diabète de type 2 apparaît la plupart du temps chez des personnes de plus de 50 ans qui ont une mauvaise hygiène alimentaire et qui sont en surpoids. L'excès de sucres et de graisses favorise un "gros ventre" et l'hyperglycémie, donc l'apparition d'un diabète de type 2.

Publicité

© Istock

Face à un gros ventre, pourquoi suspecter un diabète de type 2 ?

Le gros ventre est symptomatique de surpoids et de mauvaise hygiène de vie avec suralimentation et manque d'activité physique. Ces deux phénomènes sont à l'origine d'un défaut de métabolisation du glucose et des graisses, alors trop abondants dans le sang, et favorisent l'apparition d'un diabète de type 2. Néanmoins, tous les gros ventres ne sont pas des diabétiques. Ils nécessitent une surveillance car ils sont à risque, d'autant plus qu'ils associent souvent d'autres facteurs de risque comme l'hypercholestérolémie, l'hypertriglycéridémie ou l'hypertension artérielle.

Publicité
Que faire lorsque le gros ventre est associé à un diabète de type 2 ?

Lorsque le diagnostic de diabète de type 2 est posé chez une personne en surpoids (indice de masse corporelle ou IMC supérieur à 25), l'élément primordial est de la mettre au régime. Un régime hypocalorique pauvre en sucres et en graisses est préconisé. On conseille également au minimum 3 heures d'activité physique hebdomadaires. Enfin, on met bien souvent en place un traitement par médicaments antidiabétiques oraux au long cours. Parfois, la disparition du gros ventre peut permettre d'arrêter ce traitement.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité